4 conseils SEO PrestaShop

TOP 4 des astuces pour créer du trafic vers PrestaShop et faire des ventes (ép. 86)

Le e-commerce c’est une compétition ultra-rude, car sur internet la concurrence est quasi illimitée… mais vous pouvez tout à fait tirer votre épingle du jeu en suivant ces 4 conseils afin de bien vous positionner dans Google.

Vous devez absolument récolter de l’autorité pour votre domaine

C’est bien le problème de beaucoup de petits e-commerçants, ils ont une jolie boutique sympa avec des produits à vendre (super)… mais quand vient le moment de trouver des acheteurs il n’y a personne. Oui, personne ne trouve le site dans les résultats de Google ou alors les résultats sont trop éloignés de la 1ère page.

C’est frustrant et décourageant d’assister à ce spectacle, mais pourtant vous pouvez changer la donne. Comme l’explique Brian Dean avec ses conseils SEO, pour obtenir du trafic il faut d’abord attirer l’attention de l’internaute pour le conduire plus tard vers la fiche produit.

On ne peut pas devenir un site d’autorité dans son domaine, juste avec des fiches produits. Il vous faut absolument des backlinks, les liens qui pointent vers vous définissent votre autorité. Sur un site e-commerce qui a uniquement des fiches produits, qui a envie de le citer ou de faire des liens ? Personne !

Devenez un leader dans votre domaine, innovez… ne soyez pas juste un suiveur.

Optimiser les fiches produits de manière intelligente

Il faut pour cela s’attaquer aux paramètres qui ont de l’impact sur votre visibilité dans Google, notamment la balise meta TITLE, qui doit absolument intégrer les mots clés recherchés par vos clients (vous devez connaitre le langage utilisé par vos acheteurs). Intégrez aussi dans cette balise meta TITLE, des mots « magnets »… du genre « meilleur, design, livraison rapide, promo, pas cher (hum un peu risqué)… le but étant de se positionner aussi sur des requêtes connexes « populaires » de la longue traine.

Combien de pages avez-vous avec 1000 mots de contenu sur votre shop ? Zéro ? En fait dans Google les pages très populaires ont un contenu texte très riche. Idéalement il faudrait réaliser une optimisation texte (augmentation densité contenu) des 10 fiches produits les plus rentables pour vous.

Même si on devient paranoïa avec les mots clés, n’oubliez pas de répéter plusieurs fois le mot clé important (ex. 3 fois) dans la description de votre fiche produit. Il faut que Google comprenne quel est le mot clé important de la page, mais n’abusez pas. N’oubliez pas non plus de bien utiliser des termes sémantiques connexes qui tournent autour du même thème.

Optimiser vos fiches produits c’est beaucoup de travail, mais ne vous découragez pas.

Rendez la structure de votre boutique PrestaShop performante

La catégorisation et la structure d’un site e-commerce est importante pour que Google puisse bien accéder à vos fiches produits et comprendre la hiérarchie. Souvent il est recommandé de s’arrêter à un niveau de profondeur de 3 catégories ce qui est plutôt une bonne pratique.

Ce que je conseille aussi c’est de mettre les produits au bout de la branche des catégories (quand cela est possible). Cela permet à Google de mieux comprendre l’environnement dans lequel il se situe, c’est une technique que j’aime bien utiliser notamment en appliquant la méthode SEO en silo.

En ce qui concerne les méga menu, vous connaissez déjà ma position je crois… C’est sympa pour l’utilisateur, mais pour Google cela provoque un nuage de lien qui casse la structure du site. Si vous voulez absolument utiliser le mega menu, il faudrait pratiquer le concept de l’obfuscation de liens pour garder la puissance de la structure technique.

C’est peut-être le moment de réviser la structure des catégories PrestaShop.

Les sites e-commerce performants ont des urls courtes

Alors vous voyez sur ce point je reste très mitigé, malgré l’analyse de notre ami Brian Dean… Pourquoi ? Il est vrai que sur le principe une url courte c’est mieux, plus facile à lire… plus pertinent et plus percutant (c’est logique).

Je pense malgré tout que son impact reste limité, mais il ne coûte rien de la raccourcir sur PrestaShop (voir améliorer urls PrestaShop). Si vous changez la structure des liens, les anciens liens restent normalement valides (la redirection 301 est automatique).

Ma théorie c’est plutôt que les sites qui ont de l’argent ont optimisé les liens, donc forcément ils ont essayé de les abréger pour plus de cohérence. Si on regarde sur PrestaShop, les liens de base sont déjà bien optimisés… mais ce n’est pas parce que le lien est court que vous êtes forcément dans le TOP position de Google.

C’est le moment de raccourcir vos urls PrestaShop d’accord ?

En finalité c’est quoi le plus important pour un référencement efficace ?

Si je dois faire court, j’ai envie de vous dire qu’il faut absolument que les titres des produits et de vos catégories… correspondent avec ce que va rechercher l’internaute dans Google. C’est « bête », mais bien souvent sur beaucoup sites e-commerce la concordance n’est pas vraiment optimisée.

Ensuite le 2ème palier c’est vraiment de créer des pages Bulldozer qui vont devenir incontournables. Cela prend du temps, mais vous obtiendrez des backlinks et ces pages deviendront des portes d’entrée puissantes vers votre e-commerce.

La technique du Bulldozer est puissante, cela demande de l’effort au début… mais vous écraserez ensuite tout sur votre passage.

Résumé de la vidéo : 4 points pour optimiser le référencement naturel PrestaShop

  • Nous allons voir ensemble la vidéo YouTUBE de Brian Dean.
  • Votre nom de domaine doit être lié à une certaine autorité pour espérer un bon classement et pour cela vous devez avoir des liens qui pointent vers vous, mais il faut les mériter.
  • Sur les fiches produits, il faut optimiser la balise TITLE et ajouter des mots « magnets » pour s’attaquer à la longue traine.
  • Le TOP 10 de vos fiches produits rentables doit contenir plus de 1000 mots et avoir au moins une redondance de 3 fois pour le mot clé populaire.
  • Il faut créer une structure de site simple et accessible, 3 niveaux de catégorie c’est une bonne pratique… évitez de créer une boule de liens infinie.
  • Les urls courtes c’est toujours mieux et dans PrestaShop c’est facile à activer pour les simplifier.
close

BOUM !

Et si la concurrence vous dépassait ?

Avec les conseils e-commerce de Webbax, aucun risque... vous aurez toujours une longueur d'avance.

1 seul mail par semaine - pas de publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.