PrestaShop influence client

Comment influencer vos clients sur PrestaShop pour qu’ils achètent ? (ép. 160)

Je suis certain que vous aimeriez pouvoir influencer vos clients pour qu’ils soient « chauds » à acheter chez vous… Vous pensez qu’il faut une stratégie complexe pour envouter le client ? Oh que non…

Oubliez les techniques de marketing complexes, ça ne fonctionne pas

Comme vous le savez, je regarde avec attention tout ce qui gravite autour du e-commerce et je vois bien qu’on cherche toujours à innover pour proposer de nouveaux concepts « révolutionnaires » aux e-commerçants dans l’espoir de faire décoller leurs ventes.

Et vous savez quoi ? Moi je dis « J’aime pas les nouveaux concepts ! » (comme le Schtroumpf grognon)… En réalité c’est juste qu’il faut garder en tête ceci … Votre client son but est d’acheter un produit et vous votre but est de le vendre c’est tout, c’est la vocation première d’un site e-commerce.

Là où il faut faire la différence, c’est de surtout donner la sensation au client qu’il est au bon endroit en train de réaliser une bonne affaire. C’est-à-dire qu’il faut lui donner une potentielle opportunité de saisir « réellement » un bon plan, puis ensuite de créer la frustration/risque de rater la proposition qu’on vient de lui faire.

Ce fameux vilain bloc newsletter en fond de page…

Mais oui, je suis sûr que vous voyez lequel… ce fameux bloc « Inscrivez-vous à la newsletter »… que je recommande tout le temps de désactiver, car il ne sert à rien… Et bien ça peut-être pour vous un outil formidable de traction avec quelques ajustements.

Le principe est vraiment simple, il vous suffit de retoucher le texte de base en le remplaçant par « Réduction -10% sur votre 1ère commande (pour ceux qui s’inscrivent à la newsletter). De plus le module de PrestaShop permet d’envoyer automatiquement le code de réduction, il y’a déjà tout ce qu’il faut en standard à l’intérieur du module…

Quand le client fait déjà cette 1ère action de s’inscrire à la newsletter pour avoir la réduction, il met déjà le doigt dans un engrenage sans le savoir… Le fait qu’il accomplisse par lui-même cette action pour obtenir le code de réduction crée une forme d’engagement et un besoin « involontaire » de mener ce processus à sa finalisation.

Oser mentir sur la durée du code de réduction pour vendre plus ?

Dans le module newsletter PrestaShop vous pouvez renseigner un code de réduction qui sera le même pour tous vos clients et forcément le but est de mettre ça en place une fois pour toutes puis ensuite de laisser tourner sans continuer à devoir s’en préoccuper.

Dans le mail envoyé au client, je vous recommande de mettre une mention du style « valable 24h uniquement » pour instaurer un sentiment d’urgence. Cela peut vous sembler vraiment un détail, mais ces quelques mots font en réalité toute la différence…

Si votre client utilise son code de réduction deux jours plus tard, ce n’est pas grave, ils ne vous en voudront pas d’avoir eu une rallonge de délai… Cette méthode de « fausse urgence » est fréquemment utilisée par de grandes sociétés, je l’ai vécu plusieurs fois avec des codes valables bien au-delà du délai annoncé.

Ouarg ! Cette stratégie va détruire mon chiffre d’affaires !

Comme je dis souvent à des clients, si leur business fonctionne bien pourquoi s’agacer à faire des réductions ? En revanche, si vous avez besoin de faire plus de commandes, il faudra bien changer un peu d’approche… Comme l’a dit Einstein : « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ».

Dans la publicité Google Ads / Google Shopping ce que je vois assez souvent (chez mes clients) c’est que les coûts publicitaires représentent en réalité 10% à 30% de la vente… Avec la réduction de 10% via la newsletter vous vous positionnez sur la tranche basse par rapport à l’acquisition d’un nouveau client via de la publicité payante.

Essayez aussi de vous dire que ce nouveau client qui a rogné -10% sur votre marge c’est potentiellement un client pour le futur qui paiera alors le 100% du prix. Dans beaucoup de business, le client n’a pas un cycle de vie « unique » et peut donc refaire une commande par la suite (ex. si on fait de la traction via newsletter).

Oui, mais même avec une réduction… ça ne veut pas dire qu’il va acheter…

Attendez, il est vrai que je suis pas encore au niveau de Merlin l’enchanteur… « une partie » des clients qui auront mis leur mail dans le champ newsletter n’auront pas forcément envie de finaliser leur commande même avec un code de réduction… En revanche vous avez quand même un sacré avantage…

Lequel ? Enfin c’est assez évident, vous avez déjà le mail du client… Même si celui-ci n’a pas acheté avec le code de réduction, vous pouvez l’englober dans votre mailing list, car il s’agit déjà d’un mail « pré-qualifié » le prospect a confirmé son intérêt en s’inscrivant (voir comment exporter les mails PrestaShop).

Le dernier conseil que je donnerai c’est de ne pas être trop « avare » sur la réduction… Cela m’arrive parfois encore de voir de la mise en avant de 5% de réduction (là vous risquez de rejoindre la famille d’Archibald Gripsou)… Le minimum conseillé pour ce type de mise en oeuvre est de 10%.

Résumé de la vidéo : Augmenter les ventes sur PrestaShop avec un code de réduction via newsletter

  • Les clients recherchent un bénéfice immédiat, mettez-vous à leur place et proposez-leur un deal intéressant (win / win).
  • Sur PrestaShop on va ajuster le texte du bloc newsletter en pied de page et joindre un bon de réduction par mail.
  • Quand vous testez la boucle du processus, ajustez bien les mots utilisés dans les mails envoyés au client et n’oubliez pas d’ajouter la mention que le bon expire dans les 24h.
close

BOUM !

1 seul mail par semaine - pas de publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.