Prestashop Google Shopping

Google Shopping : De la publicité pertinente pour votre PrestaShop (ép. 134)

À un moment donné on a tous envie de faire de la publicité pour faire plus de ventes, mais encore faut-il choisir le bon canal publicitaire. Google Shopping vous le faites déjà ou pas encore ? Je vous montre comment procéder…

Dépensez en publicité… Oui, mais pas n’importe où

Assez régulièrement je vois des sites e-commerce qui font de la publicité sur les réseaux sociaux et qui arrivent souvent avec une conclusion « c’est difficile à vendre »… En même temps c’est de loin le canal le plus facile…

Pourquoi ? Parce que l’intention de l’internaute est ailleurs… quand on est sur les réseaux sociaux, on n’a pas une intention d’achat féroce. On peut se laisser séduire par une offre qui s’affiche, mais nous ne sommes pas demandeurs d’un besoin précis à cet instant « T ».

C’est ça qui est important dans le fond, c’est que l’internaute ait réellement envie d’acheter quelque chose et qu’on lui mette instantanément sous ses yeux, la photo du produit et son prix. En termes de pertinence Google Shopping est le canal publicitaire le plus percutant pour un site e-commerce.

Vous avez certainement un budget publicitaire, mais il serait bien de le placer au bon endroit. Rien de pire que de jeter de l’argent sur quelque chose qui ne rapporte rien.

Google Ads VS Google Shopping

Faut-il pour autant jeter Google Ads ? Pour ce qui concerne la vente de produits, oui je pense qu’il faut oublier d’utiliser Google Ads et clairement privilégier Google Shopping.

En revanche Google Ads reste très utile pour tout ce qui tourne autour des services… Par exemple, sur des requêtes comme « pneus d’hiver pour 4×4 » Google Shopping fera très bien le travail, en revanche pour des requêtes comme « changer ses pneus 4×4 pour l’hiver » Google Ads sera plus percutant avec une annonce orientée service.

Les deux sont complémentaires, il faut dire aussi que Google Shopping parfois limite la diffusion des produits et on ne peut pas ouvrir les vannes de diffusion au-delà du flux produit qu’on propose (contrairement à du Google Ads qui permet de créer une infinité de publicités).

Google Shopping n’explose pas Google Ads (même à la baston)… En fait les 2 systèmes sont complémentaires, l’un est plutôt orienté pub de produits… l’autre plutôt pub de services / identité de marque.

Avec Google Shopping : Pilote automatique = ON

Je vais effectuer une grande vulgarisation, mais avec Google Shopping, une fois que vous avez généré un flux de produit… que vous l’avez transmis à Google, que vous avez défini votre budget journalier et le coût par clic que vous êtes d’accord de payer… on peut envisager de laisser tourner la campagne.

Ce que je veux dire par là, c’est que les surprises sont rares… Votre budget journalier est fixé et vous décidez combien au maximum vous acceptez de payer le clic. Vous pouvez donc calculer précisément d’avance combien de nouveaux clients vont arriver sur votre shop.

Le seul risque que vous pouvez avoir c’est qu’il n’y a pas de visiteurs qui viennent sur le shop. Soit parce que votre prix du clic est trop bas, soit par ce que les articles n’ont pas été affichés dans la recherche de Google.

Google Shopping est assez pratique, car une fois configuré on peut se permettre de laisser tourner sans effectuer des ajustements quotidiens. Sans les mains vous y arrivez aussi ?

Optimiser la campagne Google Shopping jusqu’à quel niveau ?

Dans Google Shopping un élément qui est vraiment important c’est le nom du produit, le cas que je vois régulièrement c’est des flux Google Shopping dont les noms des produits ne sont pas très explicites.

Si le nom du produit ne correspond pas vraiment à la recherche des internautes, le taux d’impression de l’annonce sera proche de zéro. Il suffit de retoucher le nom du produit dans PrestaShop pour que le flux Google Shopping soit plus pertinent (c’est simple non ?).

Sinon l’autre levier influent c’est forcément le coût du clic que vous payez, il est donc intéressant de modifier le CPC pour 1 ou 2 semaines et de comparer les résultats. Le but c’est que votre campagne Google Ads soit le plus autonome possible et vous demande peu de temps de maintenance.

Dans Google Shopping pas besoin d’être au millimètre, ni d’être un expert sur toutes les options… Ajustez simplement le nom de vos produits, cela favorisera grandement votre diffusion.

Est-ce que c’est réellement rentable de faire du Google Shopping ?

Ahahah… bonne question, en fait moi-même je ne sais pas exactement ce que cela va donner d’avance, car les résultats sont très variables selon les marchés, selon la concurrence et aussi selon les marges que vous avez sur vos produits.

Il faut voir Google Shopping comme un commercial qui travaille pour vous, au prix que « VOUS » décidez… vu comme ça, le deal semble bien plus intéressant. Il ne faut pas oublier aussi que faire venir le client sur le shop c’est une chose, mais réussir à le faire acheter c’est une autre étape.

Pour cela il est aussi important que la boutique soit rassurante, qu’elle soit optimisée au niveau de sa navigation, son architecture, ses moyens de paiement… Il faut que le visiteur se sente en confiance et là on va plutôt s’intéresser à optimiser le taux de conversion.

Difficile de dire si vous serez un grand winner dans cette affaire. Chez des clients j’applique des actions identiques… mais j’obtiens des résultats différents. Cela dépend des marchés, de la concurrence… Il faut tester pour se faire sa propre idée.

Pour ce tutoriel PrestaShop vous avez à disposition :

  • 1 x order-confirmation.tpl (pour mesurer la conversion)

Télécharger

Résumé de la vidéo : Google Shopping, un levier publicitaire intéressant pour votre e-commerce

  • Pour commencer, on regarde ensemble comment fonctionne le système Google Shopping et le niveau de pertinence que celui-ci apporte à l’internaute qui est « demandeur ».
  • Ensuite, dans Google Merchant Center on va créer un flux pour les produits en utilisant le système de détection automatique, il faudra choisir aussi le programme auquel vous désirez souscrire et indiquer les coordonnées complètes de votre entreprise.
  • Sur Google Ads, on lance la création d’une nouvelle campagne Shopping, c’est assez facile et rapide, je vous montre aussi quelques astuces simples à suivre pour éviter de faire fuiter votre budget.
  • On met aussi en place un suivi pour les conversions, afin de savoir si Google Shopping est efficace sur les ventes (la mesure de conversion est indispensable).
  • Enfin, il faut patienter que le tout s’initialise… cela peut prendre plusieurs jours, ne soyez donc pas pressé et revenez voir dans Google Merchant Center si votre flux a été détecté et approuvé, puis diffusé sur Google Ads.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *