PrestaShop e-commerce concurrence

Pourquoi la concurrence écrase votre boutique PrestaShop dans Google ? (ép. 114)

Vous en avez marre de voir vos concurrents avant vous dans Google et vous aimeriez prendre le pouvoir ? Vous essayez de sortir la tête de l’eau, mais vos concurrents vous écrasent sans pitié à chaque fois ? Oui, je connais bien ce problème…

Se dire qu’il était plus facile en 2010 de faire des ventes sur Google est une aberration

Souvent je lis des articles qui expliquent qu’en 2010 par exemple c’était beaucoup plus facile de percer sur le web que maintenant et sincèrement je ris beaucoup en lisant… Durant l’année 2009 j’essayais de démarrer mon activité d’indépendant (oui ça fait plus de 10 ans en arrière) et c’était en réalité loin d’être évident…

Alors bien sûr il y avait moins de monde sur le web, moins de sites e-commerce, mais le niveau de difficulté « technique » était peut-être aussi plus élevé que maintenant. Déployer un e-commerce et son système de paiement c’était moins accessible que maintenant… Les acheteurs eux étaient aussi moins habitués à dévoiler leur carte de crédit, alors que maintenant c’est devenu une habitude.

Par contre une chose est certaine, c’est que ceux qui arrivaient dans les 1ères pages de Google c’était pour les mêmes raisons qu’aujourd’hui, leur pertinence ou leur notoriété. En 2009 comme en 2022 le constat est le même les 1ers restent quand même largement méritants, ce ne sont pas des positions « bullshit » que Google donne pour faire du favoritisme.

Les leaders du e-commerce ont deux gros avantages sur vous que vous n’aurez jamais…

Pas besoin de faire une grande analyse pour arriver à cette constatation, mais cela est évident. Les leaders ont des moyens financiers que vous n’avez pas (pour ne pas dire un crédit illimité) et ils auront dans bien des cas un meilleur prix de vente que vous.

Concrètement cela veut dire que les géants du e-commerce ont les moyens de faire du marketing que vous ne pouvez pas vous permettre de reproduire. Ils pourront donc facilement se mettre en avant sur Google Shopping et avec les prix les plus bas et ratisser le marché. En réalité, vous êtes rapidement serré à la gorge… comment voulez-vous riposter dans ce contexte ?

Et le client dans tout ça ? L’un des facteurs déterminants pour se décider à acheter c’est le prix du produit forcément… Pourquoi acheter 20% plus cher un produit chez vous, alors qu’à un clic chez la concurrence il pourrait économiser 20%… Je suis pareil en tant que consommateur très souvent pour un même produit, je vais me tourner vers le moins cher… Ah oui au fait, oubliez aussi la sensibilité du client à acheter local pour soutenir l’économie…

Ne faites pas comme Kodak, renier les nouvelles tendances c’est le risque de disparaitre…

Vous vous rappelez du géant Kodak qui ne croyait pas aux appareils photo numériques ? Ils se sont effondrés à force de vouloir maintenir leur vision… Quand le marché change et que vous ne voulez pas suivre, vous risquez de rester tout seul sur le bord de la route.

En e-commerce c’est exactement pareil, si vous n’êtes pas dans un esprit d’innovation, votre boutique PrestaShop aura en finalité assez peu de trafic. Vous devez vous poser la question si pour vous il y a des opportunités à saisir sur YouTube, TikTok ou encore dans le Podcast audio.

Si vous êtes réticent à tout ça, je comprends… mais alors essayez de répondre à cette question fatidique… Pourquoi un client viendrait essayer de vous trouver en 2 ou 3ème page de Google pour acheter votre produit plus cher, sur un site moins qualitatif que les leaders ? Cela n’aurait aucun sens !

Dans un 1er temps, contentez-vous « juste » d’être visible

Vous allez vous marrer de lire un conseil pareil, mais en fait le but ce n’est pas d’avoir un meilleur prix pour vendre… Si vous n’êtes pas bien visible dans Google vous pouvez mettre votre produit à -50% les gens n’achèteront pas chez vous pour autant.

J’ai déjà vécu ce cas avec un client qui vendait le même produit moins cher que Jumbo, un géant en Suisse (avec beaucoup de commerces physiques)… L’e-commerçant en question avait vraiment sacrifié ses prix, mais ça ne vendait pas quand même. C’est le fameux syndrome du restaurant 5 étoiles dans le désert sans route, personne n’y vient… À l’inverse un horrible « bouiboui » au centre d’une zone touristique affiche toujours complet même si on y mange horriblement mal.

Vous comprenez c’est ça qui manque aujourd’hui en e-commerce, c’est la visibilité… Elle peut être améliorée en appliquant des conseils SEO, mais il faut plus que juste des fiches produits avec un title optimisé pour percer. Gérer un site e-commerce c’est beaucoup de travail, mais les produits à eux tous seuls ne suffisent pas forcément à créer assez de traction pour vous donner de la visibilité et de l’autorité dans Google.

Voici comment vous devez réfléchir, pour être sûr de ne pas vous tromper…

Il faut d’abord observer le comportement de vos clients et aussi le vôtre… Qu’est-ce qui intéresse vos clients ? Est-ce qu’ils ont envie de lire des articles de blog ? De regarder des vidéos vautrés dans leur canapé ? De se marrer devant des TikTok ? Est-ce que vos clients sont principalement sur Google ou passent-ils tout leur temps sur les réseaux sociaux ?

Si ce que vous faites actuellement ne fonctionne pas, posez-vous vraiment la question du « Pourquoi ça ne prend pas… ». Très souvent la réponse à cette question est assez simple, si vous voulez attirer des gens vers vous, il va falloir engager du temps ou de l’argent pour proposer quelque chose de bien et d’intéressant.

L’article de blog que vous lisez en ce moment et la vidéo associée ça me prend du temps chaque semaine… Pour vous c’est pareil, si vous voulez que ça fonctionne, il faut « sacrifier » du temps pour faire quelque chose de différent que les concurrents ne pourront pas égaler. Gardez à l’esprit que vous êtes en train de construire une pyramide ultra solide et que dans le futur il sera difficile de vous bousculer.

Résumé de la vidéo : Quand la concurrence est forte, repensez votre stratégie marketing autour de PrestaShop

  • Le fameux « Où est Charlie ? » est actuellement noyé dans la masse au milieu de tas d’autres « Charlie »… Vous n’arrivez plus à vous différencier des autres, c’est un problème récurrent de beaucoup de sites e-commerce.
  • Se contenter d’aligner des produits sur un site e-commerce PrestaShop fonctionne dans certains cas, mais il est très difficile d’obtenir une position dominante sur le marché de cette manière et que ça soit durable (d’autant plus si on est une TPE / PME).
  • Si on regarde les sites e-commerce leader, ils font tout mieux que vous (ou presque)… le prix, la qualité de l’offre, l’expérience client… Aie ça fait mal, ne jouez pas avec leurs propres armes…
  • La stratégie gagnante consiste à arrêter d’essayer d’imiter la concurrence, mais plutôt de proposer quelque chose qu’ils ne font pas et qui est trop contraignant pour eux à mettre en oeuvre.
  • Se différencier implique bien souvent d’investir du temps et de l’effort (sur du long terme)… Ce que vous regardez sur internet ce sont des contenus intéressants qui ont demandé du temps/ressource lors de leur création.
close

BOUM !

Et si la concurrence vous dépassait ?

Avec les conseils e-commerce de Webbax, aucun risque... vous aurez toujours une longueur d'avance.

1 seul mail par semaine - pas de publicité

2 commentaires sur “Pourquoi la concurrence écrase votre boutique PrestaShop dans Google ? (ép. 114)”

  1. « les produits à eux tous seuls ne suffisent pas » : c’est tellement vrai et tellement frustrant ! On a beau avoir un super produit il faut savoir « le vendre » avec des vidéos, des articles de blog, les forums, bref partout où on peut être visible!

    1. Tous les sites e-commerce affichent une photo d’un produit et un prix… En plus de cela l’offre produit est presque « infinie » à travers internet.

      Dans un contexte aussi concurrentiel, il est vital de se différencier avec une vraie force / valeur, mais comme toujours c’est beaucoup plus facile à dire qu’à appliquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.