PrestaShop hreflang

Comment ajouter la balise hreflang sur PrestaShop ? (ép. 109)

Si vous faites du multilingue sur PrestaShop, il serait temps pour vous de vous préoccuper de la base hreflang… Si vous n’avez pas encore traduit votre boutique, lisez mon 1er paragraphe qui va vous permettre d’économiser beaucoup de temps et d’argent.

Faire du multilingue est souvent une mauvaise solution

Ahahah, il fallait que je commence ce billet par rejeter l’idée du multilingue ! Cela peut vous sembler vraiment étonnant, mais je ne suis pas forcément un grand « fan » du multilingue sur PrestaShop et je vais vous expliquer pourquoi.

Le problème c’est que les e-commerçants font le choix de faire du multilingue, parce qu’ils ne vendent pas assez dans la langue principale de leur boutique (dans la plupart des cas). Ils s’imaginent donc que de traduire leur boutique, permettra de multiplier les ventes et de toucher potentiellement une nouvelle clientèle, voir de conquérir de gros pays à l’international.

Le problème est en réalité ailleurs… quand vous avez 100 visiteurs par jour… votre questionnement devrait plutôt être, comment passer à 200 visiteurs par jour ? (des millions d’utilisateurs parlent votre langue)… Souvent c’est parce que le contenu de la langue de base n’est pas vraiment optimisé SEO ou de faible valeur, imaginez ce même contenu traduit dans une nouvelle langue, il ne sera pas plus percutant pour autant.

Quel intérêt d’intégrer la balise hreflang sur PrestShop ?

Sur la documentation de Google tout est expliqué, mais en gros si vous ne donnez aucune instruction à Google, il va devoir deviner tout seul si chaque page est un contenu « unique » ou une « traduction » d’une autre page existante.

Imaginez la complexité de la chose et le risque de se tromper… En fournissant ces balises hreflang, cela permet à Google de localiser directement la page miroir dans une autre langue. Cela permet du coup de réduire le risque de contenu dupliqué qui nuit à la visibilité de vos pages dans Google.

Mais ce n’est pas que ça, la balise hreflang influence aussi le ciblage géographique… car il est possible de cibler un pays précis en complément de la langue. Par exemple, si votre business est principalement en Suisse et que vous avez 3 langues, en indiquant en complément la mention du type « fr-ch » cela permet de dire à Google, ce sont les internautes français-suisses qui m’intéressent.

Sur PrestaShop 1.7 le hreflang est présent, mais optimisable…

C’est plutôt une bonne nouvelle, car lorsque j’ai regardé dans le code source PrestaShop, j’ai pu retrouver déjà dans le thème de base natif les balises hreflang, mais le problème c’est qu’il manque la balise type « x-default » qui est utilisée si Google ne parvient pas à déterminer la langue de l’internaute.

Il manque aussi une autre option plus « fine », comme dit tout à l’heure concernant le ciblage géographique par pays , actuellement PrestaShop utilise le code iso de la langue, mais ne l’associe pas au pays. Ce sont des détails, mais qui peuvent faire la différence en SEO quand ces optimisations sont mises bout à bout…

Je vous montre comment résoudre ces deux problèmes dans la vidéo ci-dessous, mais pour ceux dont le code hreflang est complètement absent du code source PrestaShop, je vous montre aussi comment utiliser le module PrestaShop Faktiva SEO ToolKit qui va intégrer ces balises automatiquement dans votre template.

Les problèmes que je vois souvent sur des boutiques multilingues

Le scénario que je vois souvent se produire, c’est l’e-commerçant qui décide d’ajouter une nouvelle langue sur PrestaShop… Si vous aviez une seule langue au départ, tous vos liens vont changer (y compris la langue de base ex. le français qui prendra un préfix « /fr »). Si vous ne faites pas attention, tous vos liens seront morts en 404 et renverront un très mauvais signal à Google.

Quand arrive le moment de traduction, il y a toujours cette étape où on délègue en premier lieu soit à une traduction automatique qui va faire le travail en masse ou alors à un stagiaire engagé pour son travail de diplôme (haha, ce scénario vu des centaines de fois)… avec le recul je confirme que cela donne rarement des résultats exceptionnels.

Il y a aussi ce grand « gag » de la révision de contenu que personne ne fait (ou presque)… Imaginez, au début pour la rédaction des fiches produits dans votre langue vous vous dites : « OK on commence avec ce contenu basique on optimisera plus tard… » Puis, ce moment plus tard arrive (le texte est toujours non optimisé) et on traduit ce contenu français en allemand… Je vous laisse imaginer le texte insipide que ça peut donner en sortie.

Le multilingue c’est quand même plus profond que tout ça…

Pour vous en rendre compte, je vous invite à faire un test assez simple… Connaissez-vous un e-commerçant de taille moyenne (ou de votre taille) qui fait du multilingue correctement ? Si oui, allez sur son site et changez la langue du site et évaluez si on peut distinguer sa langue maternelle ou non.

Très souvent, il manque des textes traduits dans l’interface dans les menus, les contenus, etc… Le responsive n’est pas forcément bien optimisé, les textes dépassent et créent des chevauchements entre les éléments de la page. Les mails sont en anglais par défaut au lieu de la langue du client… Pensez-vous qu’un visiteur de langue étrangère trouve l’interface du site bien crédible ?

Par contre certains e-commerçants aiment faire de l’internationalisation pour simplement proposer un confort de navigation à leurs clients s’ils sont étrangers. Dans ce cas on peut aussi se poser la question si finalement un Google Translate ne serait pas suffisant, ce qui éviterait aussi d’indexer massivement des pages peu optimisées dans Google.

Pour ce tutoriel PrestaShop vous avez à disposition :

  • 1 x fichier head.tpl (pour ajuster le hreflang)
  • 1 x module Faktiva SEO ToolKit (solution alternative)

Télécharger

Résumé de la vidéo : Optimiser le header PrestaShop pour les balises hreflang

  • On commence par regarder ce que dit Wikipédia au sujet du hreflang.
  • Ensuite, on regarde les recommandations de Google sur le hreflang.
  • Puis, on analyse le code source de PrestaShop afin de voir si cela correspond bien avec les exigences de Google.
  • Enfin on va réviser le comportement du hreflang pour le x-default et le ciblage par pays. Dans certains cas si le template n’inclut pas ces balises hreflang, vous pouvez installer le module PrestaShop montré dans la vidéo.
  • N’oubliez pas, lorsque vous faites du multilingue, que la qualité de votre contenu traduit découle du contenu original qui lui doit être au top.
close

BOUM !

Et si la concurrence vous dépassait ?

Avec les conseils e-commerce de Webbax, aucun risque... vous aurez toujours une longueur d'avance.

1 seul mail par semaine - pas de publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.