PrestaShop pilier SEO

Comment définir des piliers SEO solides pour votre PrestaShop ? (ép. 103)

Bien souvent le référencement naturel semble « indomptable », car trop compliqué avec beaucoup trop de recommandations de la part des experts et des outils d’analyse. C’est pour cela qu’il faut s’appuyer simplement sur les piliers fondamentaux du SEO.

Les 3 piliers fondamentaux du référencement

C’est très simple, vous en avez trois… Le 1er souvent mis en avant c’est la structure technique de votre site, c’est-à-dire le code HTML de vos pages… Il faut une source de contenu qui soit propre et facilement lisible par le bot de Google… (dans bien des cas, cette base est déjà plus ou moins saine).

Ensuite, vous avez le 2ème pilier qui concerne le contenu du site… Il faut fournir à Google un contenu unique, de qualité, qui corresponde à la recherche de l’internaute dans Google. Comme ça c’est assez facile à dire, mais en réalité quand il faut l’appliquer à votre échelle c’est beaucoup d’effort et d’énergie.

Enfin le 3ème pilier qui va concerner la popularité de votre site ou plus précisément le fait d’avoir de nombreux backlinks qui pointent vers vous, ce qui est vu comme un gage d’autorité par Google qui vous mettra plus facilement en avant (notez que ce n’est pas forcément la quantité, mais aussi la qualité des backlinks qui font leur efficacité).

La structure technique n’est pas aussi importante que ça

Si des référenceurs lisent ces lignes, certainement qu’ils vont vouloir me mettre le feu… mais ceci est une constatation que j’ai pu faire régulièrement. Depuis la dernière décennie j’en ai vu des templates PrestaShop optimisés SEO… et pourtant est-ce que ces e-commerçant percent pour autant dans Google ? La réponse est non.

En même temps c’est tellement logique, bien sûr qu’un template optimisé c’est toujours mieux et d’ailleurs je recommande d’optimiser la structure H1,H2,H3 ou encore les données structurées, mais dans bien des cas l’effet levier de ces optimisations est très faible sur l’augmentation du trafic.

Pourquoi ? Parce que la technique n’est pas l’élément fondamental du SEO… En amont il faut présenter une offre que les gens ont envie d’acheter, au juste prix, avec un contenu texte cohérent en adéquation avec ce qu’on vend. Le cas où la technique « bloque » réellement un gros pan de la visibilité est en réalité assez rare.

Les backlinks sont vitaux pour votre popularité… mais ça coince…

Dans la réalité voici aussi ce que j’observe… Idéalement il faudrait des liens qui pointent vers vous afin que vous puissiez gagner en autorité, mais finalement personne n’en fait… Qui a envie de faire des liens vers un site e-commerce ? Réponse : personne…

Il y a des cas où les liens externes peuvent se faire naturellement, lorsque vous avez une image de marque forte, avec des produits exclusifs (mais on est rarement dans ce cas de figure). Une partie des e-commerçants vont se tourner vers une stratégie d’achat de lien, mais est-ce vraiment une finalité ? Cela revient à créer un comportement artificiel de ce que désire Google.

Pour obtenir des liens « naturellement », il faut pouvoir créer du contenu qui va intéresser vos clients… dans le but aussi qu’ils le relayent ailleurs sur d’autres sites… En fait, cela demande un gros effort et de se positionner avec une approche comme un « média »… D’ailleurs… que pensez-vous que je suis en train de faire en écrivant ces lignes ?

Le vrai point de friction qui fait tomber les e-commerçants ? Le contenu !

C’est certainement le pilier le plus bloquant aujourd’hui, d’ailleurs vous le savez bien un site e-commerce PrestaShop est constitué principalement de produits et de catégories… L’e-commerçant « moyen » va créer en principe des fiches produits assez basique (un titre, une ou deux photos, 2-3 lignes de texte) et c’est tout.

On pourra trouver ce même genre de fiche produit sur d’autres sites à qualité équivalente voire mieux… Même Amazon qui est généraliste, fait souvent mieux que l’e-commerçant spécialisé sur son créneau c’est pour vous dire l’état de situation. En résumé, je vois donc souvent des sites e-commerce avec plein de produits, mais au 1er coup d’oeil ils sont déjà moins bons que la concurrence déjà en place.

Le problème c’est que souvent il n’y a même pas de contenu « alternatif » aux produits (ce qui manque : pages de blog, des guides d’achat, des FAQ détaillées, des vidéos…). En fait, on a uniquement des fiches produits « moins bonnes » que la concurrence… Du coup cela bloque complètement le pilier de la « popularité » qui est essentiel pour votre référencement, car Google ne verra pas l’intérêt de valoriser votre shop.

L’imagination et l’inventivité ont disparu ! Il est temps de refaire surface…

C’est assez terrible, mais sur le web en général les contenus s’appauvrissent, on tente de faire du machine learning… de créer du texte automatiquement, de reprendre du contenu d’un autre et de le refondre à notre manière, de déléguer à une agence de création de contenu… mais sans un réel travail de fond.

Vous voulez percer ? Proposez du contenu aligné avec vous-même, créez du contenu que personne n’a encore fait. Vous avez des idées ? Partagez-les… Vous n’imaginez même pas comment je suis blasé de lire toujours les mêmes contenus de « ni-oui ni-non »… Plaire à tout le monde ? En réalité cela ne plait à personne… Le web est à court d’inspiration et trop de gens on peur partager leur vision, alors qu’on aime tous le contenu quand il est plus intimiste.

Vous pouvez en tant qu’e-commerçant proposer une expérience nouvelle à vos clients, il faudra peut-être aussi engager votre personnalité dans votre business. Comprenez bien qu’il faut faire la différence quelque part… J’imagine que vous ne voulez pas juste vous distinguer par le prix le plus bas. Vous avez une personnalité et une vision, il faut la transposer sur votre e-commerce PrestaShop et qu’on puisse la ressentir.

Résumé de la vidéo : Ne négligez pas les 3 piliers du référencement naturel

  • D’abord dans Google on fait une recherche sur « piliers du seo graphique » et on analyse ensemble les différents schémas qu’on peut trouver.
  • Passer trop de temps à concentrer ses efforts sur le pilier de la technique « SEO » est une mauvaise stratégie, ce n’est pas le plus important.
  • Si vos fiches produits sont moins bonnes qu’Amazon, soit vous les améliorez… ou sinon prenez une orientation différente sur laquelle Amazon est moins bon (par exemple pour la partie vidéo).
  • Faire du Netlinking ? Finalement c’est bien souvent très artificiel quand on un est un site e-commerce avec uniquement des catégories et des fiches produits, cela suscite peut d’intérêt médiatique.
  • Essayez d’avoir en tête une approche « inbound marketing » qui va attirer le visiteur vers vous. La stratégie de contenu reste l’axe le plus important/efficace à développer, souvent mal exploité pour surtout pour des raisons de temps et d’effort (il faut un engagement personnel profond).
close

BOUM !

Et si la concurrence vous dépassait ?

Avec les conseils e-commerce de Webbax, aucun risque... vous aurez toujours une longueur d'avance.

1 seul mail par semaine - pas de publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.