SEO Google Prestashop

Prestashop 1.7 – SEO – Données structurées fiche produit (ép. 33)

Pour que Google puisse bien référencer votre boutique Prestashop, il est important que le code source soit optimisé… Les données structurées sont appréciées par Google, il est donc préférable qu’elles soient valides.

Les données structurées est-ce utile ?

En fait Google lit votre site directement par le code source de la page et doit essayer de comprendre à quoi il ressemble et tente d’interpréter chaque page qu’on lui transmet. Les données structurées permettent d’encapsuler du texte avec des balises de code du type « itemprop », afin que Google comprenne chaque zone de votre shop. Ainsi, il peut décortiquer les zones de la page, savoir s’il y a une image, un prix, un avis client, un nom de marque etc…

Google met à disposition un outil de test

Avec l’outil online vous pouvez tester si Google arrive à voir les données structurées de votre page. Ce que je conseille c’est de faire un contrôle sur une fiche produit par exemple. Le plus important c’est surtout d’éviter d’avoir des erreurs critiques « en rouge », le warning en orange c’est encore passable… mais comme toujours c’est mieux de corriger. Si cela vous effraie de devoir vous aventurer dans le code source de Prestashop pour corriger ces erreurs, vous pouvez aussi passer par un module Prestashop Schema Markup (je l’ai jamais testé, mais c’est une solution).

Sans optimisation Prestashop renvoie des warnings

Dans le cas présent j’ai fait le test sur une version de Prestashop 1.7.5.1 avec le template de base et c’est vrai que la fiche produit renvoie avertissements en conseillant de compléter les valeurs manquantes. On voit donc que le web avance à une vitesse déconcertante, Google veut toujours plus à s’en mettre sous la dent… mais pas facile pour les outils e-commerce de suivre toutes les dernières exigences, tout va « trop » vite (même si Prestashop est réactif et qu’ils font souvent des mises à jour).

Est-ce que ça tue votre référencement ?

Ahaha… la bonne question, en fait je vois la chose autrement, à mon sens ceux qui font ces optimisations ont plus de chance d’être apprécié par Google. Ce n’est pas les données structurées qui vont vous placer à la position du n°1 si de base vous avez un positionnement qui laisse à désirer (si c’est le cas regardez la méthode SEO Ramsès II). Le gros du positionnement reste basé sur les fondamentaux, la pertinence du site, la qualité de l’offre… la qualité du contenu (textes etc… oui encore ce fameux contenu tellement difficile à créer).

Avoir une console Google Search propre

On va dire que c’est un peu le but, car si vous avez lié Prestashop à Google Search Console (si c’est pas encore fait dépêchez-vous) et bien vous avez régulièrement des messages / logs qui vont s’afficher. Assez fréquemment je vois des courbes d’erreurs énormes dans la console Google Search pour des sites e-commerce… Ce n’est pas fatal, mais quand vous commencez à avoir un tableau de bord qui clignote d’erreurs de partout et que vous savez que Google est le maître du monde, il est risqué (à long terme) de ne pas suivre ses recommandations… Le pire reste à venir si vos concurrents corrigent ces erreurs et que vous non (alors là ils seront potentiellement avantagés).

Pour ce tutoriel vous avez à disposition :

  • 1 x fichier « product-prices.tpl »
    (avec amélioration des données structurées)

Télécharger

Résumé de la vidéo : Prestashop & le Schema Markup pour booster votre référencement

  • Pour commencer on va essayer de comprendre les données structurées et soumettre le code source de la page à Google pour voir s’il reconnait la structure de ces micros data.
  • Ensuite, on corrige le fichier product-prices.tpl en ajoutant des nouvelles balises pour compléter le contenu afin de ne plus avoir d’avertissements.
  • Dans l’exemple que je vous montre j’ai forcé les avis clients, mais il faut voir si vous estimez que cela est justifié de le faire (ce n’est pas obligatoire).
Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (9 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

12 commentaires sur “Prestashop 1.7 – SEO – Données structurées fiche produit (ép. 33)”

    1. Tout à fait d’accord ! Merci pour ce tuto !
      En revanche, comment serait-il possible d’implémenter cela sur les miniatures des produits ?
      Car les produits avec la class= »product-miniature js-product-miniature » génèrent des avertissements, voir des erreurs :
      « Il faut indiquer « offers », « review », ou « aggregateRating »

      une idée ?
      Merci

      1. Bonjour,

        Pour les catégories et les listings produits je n’ai pas encore fait le test (je ne peux pas en dire plus pour le moment)… ça sera peut-être pour une prochaine fois.

        A bientôt !

    2. Hello,

      Prestashop n’a pas encore eu le temps de s’ajuster, mais ça ne devrait pas tarder… En attendant ça permet d’avoir un micro avantage sur les concurrents 😉 !

      A bientôt !

  1. Salut Germain et merci,
    J’ai adapté ton tuto à la 1.6 :

    manufacturer_name|escape:'html':'UTF-8'}" />
    id}" />
    id}">
    getProductLink($product)}">
    

    Pour les reviews, j’hésite un peu, pour ne pas mettre de faux avis.
    Je viens de m’inscrire sur King Avis, et je pense que sera mieux si King Avis met les reviews dans la fiche produit.
    @+ 🙂

    1. Hello,

      Si actuellement il y a aucun avis sur les produits, je pense que le risque n’est pas grand (car Google n’est pas dupe), mais… on ne sait jamais. Pour King-Avis patience, pour fin 2019 j’espère arriver avec cette fonction pour les avis produits !

      A bientôt !

  2. Salut Germain
    Merci pour ce tuto que j’attendais. Je vais mettre ça en place dès que possible et mettre en place King Avis.
    Perso je pense que pour Google sont important, le but, brider les sites commerciaux avec des contraintes techniques pour les inciter à passer de la pub… Pas pour les gros sites, eux ils ont les moyens de payer un développeur pour parer au freins de Google et qui de toutes façon font de la pub, mais les millions de petits sites qui eux n’ont pas forcément les connaissances techniques et qui en désespoir de cause paierons pour de la pub, certes ils ne vont pas investir des fortunes mais ils sont tellement nombreux qu’il y a gros a gagner… business is business

    1. Hello,

      En fait ça dépend, je reste persuadé que la technique joue un rôle… mais « modéré », le contenu reste quand même prioritaire dessus tout. Le gros problème c’est que les sites e-commerce drainent peu d’intérêt mis à par « concrétiser un acte d’achat ». Allez courage !

      A bientôt…

  3. Hello,

    J’ai appliqué la modification et cela marche très bien ! cela sauve mon site car pour la propriété AggregateRating, Google considère cela comme une erreur et pas un simple avertissement.
    En revanche, j’ai du retiré dans les fichiers product-listgrid.tpl et product.tpl (dans miniatures) les propriétés avec « itemprop=… » car sinon j’avais des erreurs sur les pages des catégories ainsi que la page d’accueil avec les modules de « produits associés » etc.
    Je ne sais pas si les retirer est une bonne idée mais au moins, je n’ai plus d’erreur pour ces pages.
    Merci pour ce tuto !

  4. Bonsoir Germain,

    merci pour le tuto.
    J’ai téléchargé le fichier et je l’ai remplacé au bon endroit mais j’ai toujours les erreurs dans la console google,
    ai je loupé quelque chose ?
    je suis en version 1.7.5.2

    merci

      1. Bonjour Halim,
        En fonction de la popularité de ton site Google passera dans l’heure ou dans un mois.
        Sinon, va dans la GSC, et demande une réindexation de l’URL. Attend encore au moins 48 heures et refait un essai sur l’URL ré-indexée.
        Et là ça va fonctionner.
        Les 3 choses que l’on apprend en référencement, c’est Le Temps, Le Temps et Le Temps.

        Bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *