Prestashop SEO Keywords

Ces mots clés sur Prestashop qui cassent votre référencement (ép. 53)

Dans bien des cas en référencement on vous parle des mots clés qu’il faut absolument intégrer dans votre boutique Prestashop. Cependant, il faut aussi penser à retirer les mots clés qui peuvent atténuer votre visibilité.

Google passe vos pages au shaker

Mettez-vous à la place de Google, si vous deviez analyser une page vous feriez comment ? Et bien vous prendriez certainement tout le texte de la page afin d’établir un classement des mots. Pour qu’un terme soit populaire sur une page, il faut qu’il soit redondant… sans forcément « SPAMMER » la page avec le mot clé. Par contre, ce qu’on dit moins souvent… c’est de regarder pour occulter les mots répétitifs qui n’apportent rien à la page.

Les zones à risques sur Prestashop

Tous les emplacements où il y a un listage de produits constituent des zones à risque pour l’augmentation des mots clés de piètre qualité, ça peut-être le cas par exemple dans les catégories du shop, voire même sur la page d’accueil (avec les produits phares, nouveautés etc…). Vous avez par exemple des termes comme « Ajouter au panier », « Voir le produit » ou encore « Aperçu rapide » qui deviennent les mots dominants de votre page. La bonne stratégie serait donc soit de les retirer ou alors de les remplacer pour une icône, afin que les bons mots clés ne soient pas étouffés.

Et encore… faut-il utiliser les bons mots clés

Comme expliqué dans la vidéo ci-dessous, quand une page possède comme titre « Accessoires » ou qu’un produit s’appelle juste « Coussin » l’approche est bien trop générique pour que Google puisse bien comprendre le contexte. Il manque des mots clés complémentaires « forts » (voir le tutoriel sur les mots clés pour Prestashop)… En fait beaucoup de marchands se font trahir par l’image du produit… comme l’image est explicite, ils ne pensent pas que le texte à lui tout seul (ce que voit Google) n’est pas assez précis… or Google n’est pas capable de comprendre ce que représente votre image.

Page d’accueil

Vous allez aussi le voir dans la vidéo, en fait… quand on ne rédige pas de texte pour la page d’accueil Prestashop, les mots clés les plus pertinents qui remontent peuvent être vraiment très aléatoires et mener à une confusion assez importante. Est-ce que vous aimeriez que votre business repose sur le mot clé « Ajouter au panier » ? Ahahah moi pas trop… Je vous montre dans la vidéo comment le fait de répéter plusieurs fois un mot-clé permet de remettre le terme en position n°1 dans la page. Profitez d’expliquer quelque chose d’intéressant à l’internaute qui vient pour la première fois sur votre boutique et qui découvre votre business.

La bonne stratégie SEO + Ergonomie

A un moment donné dans la vidéo je vous montre le thème Prestashop Warhouse (le plus populaire je pense) et par exemple chez eux ils ont eu la bonne idée de remplacer tous les boutons contenant du texte avec simplement une icone et ça je trouve que c’est une bonne pratique pour optimiser votre référencement sur le détail. Il faut soulever aussi un autre avantage, le fait d’utiliser des icônes c’est plus « compact » visuellement, sur les petits formats « responsive » (donc libère de la place + potentiellement moins de bugs d’affichage), pas besoin de traduire… et le cerveau comprend plus rapidement l’information que s’il doit « lire » le texte.

Pour ce tutoriel Prestashop vous avez à disposition :

  • 1 x fichier « product.tpl » (pour retirer le texte redondant)

Télécharger

Résumé de la vidéo : Supprimez les keywords qui réduisent la pertinence de votre visibilité

  • Pour analyser nos pages on va utiliser le service en ligne countwordsfree qui va permettre de mesurer la densité des mots clés de la page (en copiant-collant le code source).
  • Avant tout, je vais faire un test sur 2 pages de chez Webbax, pour juger si je suis pertinent sur ma thématique (il semblerait que oui).
  • Ensuite, sur Prestashop, on va faire une pondération sur différentes pages, catégorie, page d’accueil, fiche produit… et on va constater que les mots clés les plus populaires ne sont pas ceux qu’on croit.
  • Pour y remédier, on va donc retoucher le TPL en retirant les textes superflus dans la boucle d’affichage. On va aussi tester d’augmenter le volume d’un mot clé en homepage pour qu’il devienne dominant.
  • Pour finir on fait un tour sur quelques thèmes Prestashop, pour se rendre compte que bien souvent cette problématique est récurrente.

6 commentaires sur “Ces mots clés sur Prestashop qui cassent votre référencement (ép. 53)”

  1. Bonjour,
    Merci pour toutes ces vidéos, novice en prestashop, nul en code.
    Je m’attaque a un gros projet de marketplace. Par rapport au sujet, quand je copie le code source de ma homepage sur countwordsfree, je me retrouve avec 40 hover, 21details, 16 span etc…. et c’est des mots de fichier style text/css de mon thème. Comment est ce possible?

    1. Hello,

      Hum bonne question, peut-être que vous pouvez rechercher un autre service dans Google du avec les termes « count word html » pour vérifier si le résultat est identique (j’ai l’impression que l’outil ne comprend pas que c’est du code HTML).

      A bientôt !

  2. Merci germain pour ce tuto réalisé avec soin et pédagogie
    J’ai donc fait ce que tu propose,il en ressort que dans tous les cas je suis ennuyé sur toute les pages par les variantes de produits (uniquement des couleurs) qui prennent toutes les premières places des mots.
    Je ne sais pas ou agir dans les miniatures.A tu peut être une idée
    Par avance merci
    Et continu ces beaux tuto qui je pense nous aide bien tous
    Cordialement
    Jacques

  3. Bonjour,

    J’ai une réclamation !
    Comment se soigner du Webbaxium, cette terriiiiible maladie qui nous pousse à regarder les vidéo jusqu’à pas d’heure ?

    Blague mis à part, bravo et merci pour tous ces tutos. Souvent pas grand chose, mais mis bout à bout… c’est énorme le gain 🙂

    Concernant le comptage de mot, j’ai procédé de deux façons :

    La 1ère : avec le code source. Il ne traduit pas le code sources, donc toutes les balises y passent, les class etc…

    La deuxième, copier coller la page que l’on souhaite auditer. et copier dans le site. Là, tout ce qui est caractère est pris. les titres, les mot comme « ajouter » « au » « panier » etc… et le comptage à alors un véritable sens…

    Voilou, ma mini participation 😛

    Bien à tous
    Sylvain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *