Nombre mots fiche produit PrestaShop

Quelle longueur de contenu pour une fiche produit PrestaShop optimisée SEO ? (ép. 98)

La longueur du texte d’une fiche produit est un questionnement qui revient de manière récurrente chez chaque e-commerçant. Du coup, faut-il faire absolument un texte long pour chaque fiche produit afin de satisfaire Google ?

L’objectif d’un nombre de mots par fiche produit est une mauvaise idée

Ce qu’il faut comprendre c’est que le but de la fiche produit est en priorité de répondre aux attentes de l’internaute. Le prospect qui visite votre shop est plus important que Google, il faut donc savoir quelles sont les informations qui vont vraiment l’intéresser.

On le sait, les gens aiment de moins en moins lire, il est donc préférable d’aller à l’essentiel. La grande difficulté n’est donc pas de générer un gros pavé de texte pour présenter le produit, mais surtout de faire un résumé condensé des informations importantes.

Concrètement, en tant qu’internaute, il est rare que j’aille « lire » de gros blocs de texte brut de 15 lignes. Certes, le texte est présent sur la fiche, mais il est souvent peu attractif, dans un monde où l’on veut aller rapidement à l’essentiel.

Ecrire de longs textes sur une fiche produit présente aussi de gros inconvénients

Comme vous le savez certainement, Google déclasse les sites e-commerce qui copient les textes de leurs concurrents ou de leurs fournisseurs. Il est donc préférable d’avoir un texte plus court, mais unique… plutôt qu’un texte de 500 – 1000 mots, récupérés depuis un autre site.

Si vous restez dans une logique de texte court, il y a un autre avantage à cela c’est le coût de la délégation pour la rédaction. En passant par des sites du style 5euros, vous savez que pour 5€ vous avez un texte unique pour chaque fiche produit. Vous pouvez aussi passer par des outils d’intelligence artificielle qui vont générer du texte unique à la volée grâce à des systèmes utilisant GPT-3 comme l’outil Jasper.

Les textes longs peuvent bien sûr aider à répondre sur une problématique complète, liée au questionnement de vos clients, mais cela s’oriente plutôt sur des pages cms ou articles de blog. Dans le cas présent on parle de fiche produit, le client doit comprendre rapidement si le produit peut lui convenir ou non, sans devoir lire pour autant un gros texte.

Les 1ers dans Google ont des fiches produits courtes

Dans la vidéo on le voit bien, par exemple sur un terme très concurrentiel tel que « scarificateur », que ce soit dans les résultats commerciaux ou via référencement naturel, les fiches produits qui ressortent ont entre 70 et 150 mots, soit bien en dessous des recommandations habituelles… Pour une fiche produit souvent, la recommandation SEO habituelle a tendance à avoisiner les 300 mots.

Comment est-ce possible que les 1ers se hissent avec des fiches produits avec deux fois moins de texte que la recommandation minimale ? Bien souvent il s’agit d’entreprises avec une forte réputation et déjà très connues du grand public. La fiche produit n’a pas forcément de backlinks, mais le nom de domaine dispose d’une grosse autorité et c’est certainement ce qui fait toute la différence.

Est-ce que vous pourriez gagner contre eux en ayant un texte 2 fois plus gros ? Ma réponse : « Certainement que non ». En fait même si leurs fiches produits sont courtes, on y trouve tout ce qu’on a besoin de savoir et c’est ça l’important. Dans bien des cas, augmenter le volume de texte serait perçu par le client comme du « brodage » pour trainer en longueur ce qui est en réalité contre-intuitif.

La qualité prime sur la quantité

Pour la petite histoire… Une fois j’ai été dans un restaurant chinois ou la nourriture était illimitée pour un super prix… Déjà le plat d’entrée avec une assiette débordant d’ailes de poulet panné, suivi d’un plat de pâtes gargantuesque… C’était illimité et pas cher, mais c’était horriblement mauvais… mon estomac s’en soulève encore tellement c’était mal cuisiné !

Vous avez quoi ? J’aurais préféré avoir seulement un mini-plat de pâte délicieux, quitte à avoir un peu faim à la fin du repas. Et bien pour le texte de vos fiches produits, je trouve que c’est exactement pareil. Il est préférable d’avoir 2-3 phrases bien construites qui expliquent bien le produit qu’un gros pavé de texte sans fin.

Si vous avez des textes courts, cela ne veut pas dire que vous bâclez votre travail. En réalité est difficile de créer des textes courts et percutants, c’est un peu l’art du copywriting, mais concrètement un texte « court et vendeur » nécessite aussi gros travail d’inspiration et de réflexion.

La meilleure perception de fiche produit se trouve chez « Jumbo »

Sur chaque fiche produit de Jumbo on ne montre pas un bloc de texte descriptif au client, mais une liste à puce des points clés du produit (ce sont les seuls à faire ça dans la liste des sites e-commerce consultés).

Cette approche est vraiment intéressante, car elle met en vraiment évidence ce qui intéresse le client… Aujourd’hui même une phrase à lire, c’est devenu presque trop long pour l’internaute. Ces micro-points rendent vraiment l’expérience de lecture de la fiche produit facile et ludique.

De plus, vous pourrez constater qu’ils ont appliqué cette stratégie à tous leurs produits. Cela pourrait sembler facile et simpliste, mais cela demande en réalité un travail de recherche poussé pour parvenir à sortir les points clés de chaque article avec les fonctionnalités / bénéfices apportés.

Résumé de la vidéo : Sur la fiche produit PrestaShop faut-il un texte long ou court pour le référencement ?

  • Tout d’abord on va faire une recherche sur Google pour tomber sur différents contenus qui traitent de la longueur idéale du texte pour se positionner en 1er dans le moteur de recherche.
  • Ensuite, on va faire une recherche sur « scarificateur » et observer les fiches produits présentées via les annonces Google Shopping et aussi celles qui remontent en référencement naturel.
  • On va faire ensuite quelques mesures de volume de texte, vérifier aussi la notoriété de chaque domaine sur Majestic (afin de voir la puissance de l’url de fiche produit ainsi que l’url root du domaine).
  • Dans les fiches produits, on remarquera que l’expérience client est plus importante qu’uniquement la présence de texte. Les images, vidéos, spécifications techniques, modes d’emploi permettent de couvrir l’ensemble du questionnement de la plupart des visiteurs.
  • Si dans l’ensemble les textes sont assez minimalistes, dans tous les cas les sites e-commerce qu’on a pu voir ont tous un grand volume de backlinks (pas sur la fiche produit en question, mais sur le domaine principal) avec en principe un Trust Flow et un Citation Flow élevé.
close

BOUM !

Et si la concurrence vous dépassait ?

Avec les conseils e-commerce de Webbax, aucun risque... vous aurez toujours une longueur d'avance.

1 seul mail par semaine - pas de publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.