PrestaShop temps de chargement

Faut-il réellement un PrestaShop rapide pour un référencement qui cartonne ? (ép. 100)

C’est devenu une obsession pour beaucoup d’e-commerçants… « Il faut que mon shop fasse de bonnes performances, car c’est Google qui le veut ! ». Nous allons voir ensemble l’état de situation sur des cas concrets et vous risquez bien d’être étonné.

Ne pas plier aveuglément à tout ce que demande Google

Vous savez Google est très demandant, il exige beaucoup de chose du web en général… mais finalement quel intérêt de pousser les sites à faire de meilleures performances ? Pour améliorer l’expérience client ? Oui bien sûr un site web rapide c’est toujours plus agréable… mais en réalité ce n’est pas ce qui les intéresse.

Mettez-vous à la place de Google, économiquement parlant… si tous les sites se chargent plus rapidement, c’est aussi pour eux des économies d’argent titanesques. Google pourrait faire le travail de crawl / analyses de sites bien plus rapidement et augmenter un maximum leur rentabilité c’est certain.

Est-ce que Google a tout intérêt à mettre les sites e-commerce rapides en 1er dans son classement ? Certainement pas, la rapidité c’est bien, mais rarement pertinent pour déterminer le classement des résultats. Les performances techniques d’un site e-commerce n’ont rien à voir avec leur pertinence.

Le critère N°1 de Google reste toujours la pertinence

C’est toujours pareil, l’internaute fait une recherche dans le champ de recherche de Google et le moteur essaie de retourner les résultats les plus pertinents. Dans les faits, l’intention de recherche surpasse largement les critères techniques exigés par Google, car il faut que les pages de contenu proposé… correspondent à ce que l’internaute a envie de voir.

Le problème de beaucoup de sites e-commerce ce n’est pas la vitesse, c’est qu’ils ne répondent pas à l’intention de l’internaute, car ils n’ont aucune page qui traite des problématiques autour de leurs produits et de l’environnement global de leur thématique.

Vous me direz « Oui, mais on a des produits et on est un e-commerce ! »…. Très bien, mais là encore un problème qui revient souvent, c’est que la correspondance des balises title est souvent mal optimisées et les internautes recherchent des mots clés qui ne figurent pas aux emplacements stratégiques sur votre shop

Vrai : les sites e-commerce 1er sur Google ont une vitesse désastreuse

C’est tellement drôle… Vous avez les petits e-commerçants qui ont la préoccupation de faire un shop vraiment rapide pour plaire à Google, alors que pendant ce temps les gros sites e-commerce qui sont 1er sur Google obtiennent des notes catastrophiques sur Google Speed.

Vous pensez que la Fnac ça les empêche de vendre parce qu’ils sont en rouge dans Google Speed (mobile & desktop) ? Pas du tout, ils le vivent très bien… Et ils ne sont pas les seuls, testez les plus gros sites e-commerce français, vous verrez une bonne partie est très loin d’être exemplaire sur les performances.

C’est pour cela que je m’étonne aussi de voir beaucoup de référenceurs accorder autant d’importance aux performances techniques d’un site e-commerce. Oui c’est toujours plus agréable un site e-commerce qui se charge vite… mais est-ce que le temps alloué à résoudre toutes ces contraintes pour plaire à Google impactera en finalité réellement vos ventes ?

Soyez lucides concernant la perception de vitesse

Il est certain qu’un PrestaShop rapide c’est toujours plus agréable pour l’internaute qui visite votre shop en même temps c’est assez logique non ? Mais une fois que vous avez activé les caches PrestaShop, cela couplé à un bon hébergement… si vous n’avez pas 36’000 modules installés, vos performances devraient être acceptables.

Anecdote : C’est comme le fait d’intégrer une vidéo YouTube dans une fiche produit et qu’ensuite la notation Google Speed passe dans le rouge ? Mais sérieux ? YouTube appartient à Google et on devrait optimiser ça à coup de hacks expérimentaux « obscures » en JavaScript ? Cela n’a pas de sens…

Ce que j’aime bien regarder c’est dans la Google Search Console, sous la rubrique « Signaux Web essentiels » pour voir si des urls sont considérées comme lentes. Je n’en fais pas une fixation, mais si j’arrive à les rendre rapides sans trop de contraintes techniques, je le fais… Si le chemin semble interminable et trop contraignant, je laisse en état.

Oui, mais un site concurrent rapide sera devant moi !

Plus sérieusement, dans les sites e-commerce que je vois passer en général… la marge de progression disponible est juste « titanesque ». Ce que je veux dire par là, c’est à quoi bon optimiser la vitesse d’une coquille vide ? Trop de sites e-commerce sont aux prémices de leurs objectifs, ils devraient travailler les bases du SEO avant les performances techniques.

Sur combien de requêtes pensez-vous être côte à côte « collé » à votre concurrent ? Dans la réalité sur une série de recherches, il est rare que vous soyez toujours entourés des mêmes sites, parce que vos concurrents ont du contenu qui ressemble au vôtre, mais ne sortira pas forcément sur les mêmes requêtes.

Dites-vous bien aussi que certains sites e-commerce sont liés à des ERP complexes avec pleins de contraintes techniques à gérer… On ne peut pas tout changer juste pour voir un numéro en vert dans Google Speed qui va nous dire « Bravo ! ». Pour la vitesse, utilisez aussi votre perception, si quand vous naviguez sur mobile (sans wifi) ou ordinateur vous n’avez pas la sensation d’un temps de chargement interminable, alors vous êtes dans la bonne direction.

Résumé de la vidéo : Premier dans Google avec une boutique PrestaShop lente ? Oui vous pouvez le faire…

  • Tout d’abord, on va voir ensemble les résultats proposés sur une recherche (problématique internaute VS produit) et on va mesurer la vitesse des 1ers sites pour voir leurs performances.
  • Google le dit sur son blog, il cherche avant tout à être pertinent.
  • Les leaders du e-commerce ne font pas forcément de bonnes performances, mais ils sont 1ers et font des ventes, c’est ce qui compte.
  • Consultez plutôt la Search Console de Google pour jauger l’état de votre shop, sans pour autant devenir paranoïaque à la vue des urls lentes.
  • Sur PrestaShop on va voir ensemble les options de base qu’il faut utiliser pour améliorer les performances. En principe je conseille d’éviter les modules externes qui rajoutent une nouvelle couche de cache.
close

BOUM !

Et si la concurrence vous dépassait ?

Avec les conseils e-commerce de Webbax, aucun risque... vous aurez toujours une longueur d'avance.

1 seul mail par semaine - pas de publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.