Cache pour Prestashop

Prestashop 1.7 – SEO – Mise en cache (ép.11)

Avoir une boutique Prestashop qui se charge rapidement c’est important pour la visibilité de votre e-commerce. Pour cela il faut utiliser le système de cache intégré à Prestashop. Profitons de faire un point de situation !

Un site e-commerce rapide

Certainement que vous vivez ce cas régulièrement… vous arrivez sur un site qui est lent et les pages mettent un temps fou à s’afficher. C’est un cas fréquent et très frustrant pour l’internaute et dans ce type de situation on a qu’une seule envie… partir rapidement et changer de site.

A la base il faut un bon hébergement, car c’est ce qui va supporter et faire tourner votre shop, donc ne cherchez pas à économiser sur ce point. Dans l’idéal je conseille de prendre un hébergement CLOUD, dédié ou semi-dédié (ça dépend des offres). Le mutualisé c’est très bien, mais pour Prestashop ça reste un peu juste si on veut atteindre de bonnes performances (+ avoir de la souplesse au niveau configuration).

Dans Prestashop, il existe un système de cache déjà intégré qui permet de gagner en performance si celui-ci est correctement paramétré. Dans notre exemple du jour, on verra que le système de cache permet un gain de 50% de vitesse ce qui est non négligeable (mais il faut penser à le régler correctement et voir si celui-ci fonctionne).

Les modules Prestashop installé peuvent aussi nuire au temps de chargement de votre site, il est donc très important d’installer le minimum d’extensions dont vous avez besoin. Chaque module déployé ajoute des requêtes supplémentaires et par conséquent allonge le temps de chargement de vos pages.

Lorsque toutes les options natives de cache sont activées, il est parfois nécessaire d’installer un module Prestashop externe du type PageCache pour accélérer encore plus le temps de réponse. C’est un peu la cerise sur le gâteau qu’on ajoute tout à la fin… Alors, êtes-vous prêt à booster votre shop ?

Résumé de la vidéo : améliorer le temps de chargement de vos pages Prestashop

  • Contrôle de la vitesse de chargement sans système de cache.
  • Activation des caches et mesure des vitesses via la console Google.
  • Vérification de la compression des fichier JS / CSS.
  • Evolutions possibles en utilisant les systèmes Xcache / Memcache / APC cache. A voir directement avec votre hébergement en fonction des extensions supportées.
  • Contrôle du poids de la page, pour voir s’il est possible de lui faire subir une cure minceur (chaque Ko de moins compte).
  • La compression du code sur 1 seule ligne n’existe pas pour le moment dans cette nouvelle version de Prestashop.
  • Comprendre l’origine de certaines lenteurs en utilisant l’option Profiling de Prestashop. Désactivez des modules ou identifiez des requêtes lentes dans le but de les optimiser.
  • Pensez aussi à optimiser vos images, vu dans le tutoriel SEO précédent.
  • Les systèmes de modules de caches externes, peuvent améliorer le temps de chargement, intégrez les tout à la fin, lorsque tout le reste est optimisé.
Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (7 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *