PrestaShop SEO concurrent

Pourquoi la concurrence N°1 sur Google détrône votre site PrestaShop ? (ép. 96)

Avez-vous l’impression que vos concurrents sont meilleurs que vous ? Vous les voyez tout le temps s’afficher dans les 1ères positions de Google et vous voulez les rattraper… Pour cela il faut comprendre leur technique et comment ils s’y prennent.

Les recherches des internautes sont variables, mais souvent concurrentielles

Ce que je veux dire par là c’est que si quelqu’un recherche par exemple « sac de montagne » dans Google il y a bien des chances qu’il cherche à « acheter » un sac de montagne et là quand vous voyez les 1er résultats vous prenez déjà presque peur.

Dans une partie des cas, la recherche de l’internaute se limite à deux mots clés et les entreprises qui se hissent dans le TOP des résultats de la SERP sont des grandes sociétés déjà connues du grand public ou alors des noms de marques dont on a déjà entendu parler.

Si la recherche est plus exotique et concerne un segment plus niché par ex. « sac montagne avec batterie solaire » on commence à voir des acteurs moins connus rafler la 1ère position et passer devant Amazon et Nature & Découverte. Ces sites pourtant très puissants, mais qui sont beaucoup plus généralistes perdent la bataille contre les e-commerce de niche et ça, c’est plutôt rassurant.

Sur les recherches concurrentielles, les 1ers sont blindés de backlinks

Si on prend les leaders qui sortent sur Google pour une recherche « sac de montagne »… On retrouve par exemple Sportxx avec presque 1 million de backlinks, ensuite Ochsner Sport avec 650’000 backlinks, ils semblent presque intouchables et en plus leurs backlinks proviennent aussi de sites d’autorité.

Si vous étiez Google, est-ce que vous prendriez en compte le fait qu’un site fait des liens vers un autre site pour juger de sa pertinence ? Oh que oui c’est tellement évident… Est-ce qu’il est envisageable qu’un site incontournable dans son domaine n’ait pas de backlinks ? Ce serait totalement illogique.

Quand vous vous comparez aux leaders, il se peut que de votre côté vous n’ayez pas ou peu de backlinks et même si vous en avez, les liens qui pointent vers vous proviennent de site à faible notoriété. Hum, difficile de lutter à armes égales dans ces cas-là.

Vous voulez bien vous positionner sur Google ? Est-ce que vous le méritez ?

Hier encore j’ai eu contact avec un prospect qui me demandait d’améliorer le référencement de sa boutique, pour viser une réelle croissance de ses ventes dans le domaine du cbd. C’est un peu comme si vous me demandez de devenir un champion olympique… C’est possible, mais les chances de succès restent assez minces.

Ce que je veux dire par là, c’est qu’il est bien sûr possible d’optimiser les balises Title, la structure H1 H2 H3, les méta descriptions, la vitesse générale du site… mais est-ce que cela va pour autant provoquer une explosion de trafic ? Mon expérience tend à me montrer que ce n’est pas le cas.

Aujourd’hui j’ai plutôt une vision incitant à dire à l’e-commerçant qu’il faut plutôt qu’il devienne un média de référence sur son marché, grâce à l’intérêt que représente son site pour les internautes. Les produits nécessitent toujours optimisation et attention, mais sont difficiles de les rendre prestigieux aux yeux de Google. Le contenu informatif propose beaucoup plus de traction et de potentiel de visibilité.

Les guides conseils se hissent dans les TOPS positions

Même sur des recherches très concurrentielles, on voit percer des entreprises beaucoup moins connues au bataillon et pourquoi ? Parce qu’ils sortent du lot avec des pages qui traitent de la problématique du mot clé recherché, avec un contenu « informatif » au lieu d’une fiche produit.

Le pire dans tout ça, c’est quand même que les gros acteurs comme Sportxx font les deux, non seulement leurs fiches produits sont bien présentées, mais du contenu informatif et guides sont aussi présents… voir même des vidéos. Rien n’est laissé au hasard et ils raflent la mise dans les deux sens.

À côté de ça vous avez l’e-commerçant PME avec des fiches produits assez simplistes, sans page dédiée à du contenu informatif, avec un domaine ayant peu de backlinks. C’est un grand classique de voir ça, mais ce qui explique pourquoi dans bien des cas beaucoup de sites e-commerce captent très peu de trafic… Du coup, ce sont les gros sites qui absorbent la masse principale.

Bousculer les gros acteurs du e-commerce avec une approche différente

Ils ont plus de moyens que vous, ils ont plus de backlinks, plus de produits… plus de ressources… En fait ils ont tout en plus… Ce que vous devez vous demander c’est quelle valeur « unique » vous pouvez apporter qu’ils ne seront pas capables d’imiter.

Il faut ajouter à mon avis votre touche d’humain là-dedans, mais pour ce que cela fonctionne il faut que vous soyez passionné par votre domaine d’activité. Comme mentionné tout à l’heure, il faut que vous deveniez une brique média unique et incopiable, avec vos qualités et vos défauts, mais surtout en étant unique.

Vous pouvez prodiguer des conseils en vidéo, faire des TikTok, proposer du contenu avec votre point de vue. Il faut que les gens vous adorent ou vous détestent pour que ça fonctionne. Mettre en ligne des produits sur un site e-commerce c’est très bien, mais il y a la nécessité de créer une véritable traction pour qu’on aie envie de le visiter et d’y passer du temps.

Résumé de la vidéo : Comment font vos concurrents pour être 1er sur Google ?

  • On commence par faire quelque recherche avec une combinaison de deux mots clés sur une thématique pour évaluer les premiers sites en tête des résultats de Google.
  • Les noms affichés à l’écran sont parlant, souvent il s’agit d’entreprises qu’on connait de nom ou des marques populaires…
  • En regardant sous Majestic, le verdict est sans appel, ceux qui occupent les meilleures positions sur des requêtes concurrentielles ont un maximum de liens externes qui pointent vers eux.
  • Sur des requêtes plus exotiques, les sites de niches inversent la tendance et se positionnent parfois avant des leaders généralistes ce qui est une bonne chose pour les petits e-commerçants.
  • Les contenus informatifs et guides occupent des places importantes dans la Serp et à nouveau se sont souvent les leaders qui créent ces guides et plus rarement les petits sites e-commerce.
  • Dans les résultats commerciaux Google Shopping, on voit aussi beaucoup de noms d’entreprises connus, je vous invite d’ailleurs à faire du Google Shopping pour diversifier les sources de trafic.
  • Les sites e-commerce qu’on visite durant cette vidéo sont bien agencés, soignés et démontrent un réel souci du détail. Votre site e-commerce inspire-t-il autant confiance que ceux de vos concurrents ?
close

BOUM !

Et si la concurrence vous dépassait ?

Avec les conseils e-commerce de Webbax, aucun risque... vous aurez toujours une longueur d'avance.

1 seul mail par semaine - pas de publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.