Prestashop référencement CMS et TITLE

Trafic X2 sur Prestashop grâce au dragon Shenron (ép. 70)

Est-ce que la force d’un dragon vous impressionne ? Je ne sais pas pour vous, mais moi oui… avoir une force de dragon pour augmenter de 100% votre trafic un rêve fou ? Pas si fou que ça si vous êtes d’accord d’ouvrir avec moi la boîte de pandore.

Multiplier son trafic par 2 fake ?

Pour cela je vais me baser sur des faits, sur les nombreux cas de e-commerçants que je vois défiler… En fait le point le plus important c’est de savoir combien vous avez de visiteurs par jour à l’heure actuelle, plus la valeur est basse, plus le multiplicateur sera important.

Beaucoup d’e-commerçants ont un trafic inférieur à 100 visiteurs par jour… Il n’est pas rare de voir des sites e-commerce avec 20 ou 30 visites par jour.

Si vous avez 50 visites par jour, vous pouvez espérer faire x2 ou x4…. En revanche, si vous avez déjà 200 visites par jour… passer à 400 visites sera plus difficile.

Pour avoir la puissance d’un dragon avec vous, il faut assez souvent fournir un effort de dragon (ou de bébé dragon pour commencer haha…).

Dans 70% des cas les TITLE ne sont pas justes

C’est juste fou, mais beaucoup d’e-commerçants perdent souvent du trafic simplement à cause du nom du produit (indirectement balise TITLE) qui n’est pas explicite. L’erreur la plus fréquente est de ne pas mettre le bon mot clé dans le titre du produit… du coup Google ne fait jamais correspondre la page avec les recherches.

Lisez le titre de votre produit à haute voix et faites-vous une image mentale… Vous voyez ce que c’est ? Ou demandez à un ami de vous lire le titre… Bien souvent lors de cet exercice, si vous ne voyez pas l’image vous êtes perdu… Pourquoi ? Parce que le nom du produit n’est pas explicite.

Pareil pour les catégories, trop souvent des noms génériques imprécis sont utilisés par les e-commerçants. Google n’habite pas au sein de votre entreprise, même si vous existez depuis 30 ans il est incapable de comprendre le contexte des pages si les mauvais mots sont utilisés.

Optimiser les produits ça demande trop d’effort et vous avez raison

Quand vous avez un catalogue avec 5000 références de produits… avez-vous la motivation d’être inventif pour chaque fiche produit ? Hum personnellement je pense que j’aurai déjà basculé de ma chaise après 10 produits…

Ce que vous devez faire c’est prendre le chemin « essentiel »… Dans un 1er temps vous devez optimiser le titre des produits pour que ça soit déjà plus explicite… En revanche pour prendre de la vitesse et gagner en notoriété, il faut capter l’attention de l’internaute et là il faut s’y prendre autrement (on verra ça plus bas).

Soyons réaliste, optimiser une fiche produit sur un gros catalogue, même en faisant du storytelling… ça pourra difficilement provoquer de l’engagement. Je vois assez mal les internautes s’extasier parce que vous avez fait une belle description pour un pack de vis (ahaha).

Pour provoquer de l’engagement il faut poser un lingot sur la table

Est-ce que vous allez devoir cambrioler une banque ? Non rassurez-vous, ce que je veux dire par là c’est que les internautes sont en recherche constante de solutions à leurs interrogations.

Par exemple si vous vendez des tapis de souris il sera intéressant de répondre à la problématique « Comment nettoyer son tapis de souris ? ». Vous allez me dire, mais ça me rapporte pas d’argent ça… en lien direct non, mais en indirect oui.

Il faut comprendre que c’est un cercle vicieux, si vous avez une page cool… on va citer la page à travers le web, le nombre de visites va augmenter et Google préfèrera donner priorité à un site qui de l’autorité parce que le contenu semble être apprécié.

Fini de faire du forcing comme « Oncle Jacky » vendeur d’assurances

Est-ce que vous avez aussi la sensation que les conseillers en assurances sont plutôt des vendeurs en assurances ? Cela cause un vrai problème, parce que les réponses ou conseils donnés sont souvent là pour générer de la commission et du cash (fondation fragile).

Et bien pour vous c’est pareil… il faut voir plus loin que la méthode de travail « Oncle Jacky ». En e-commerce aujourd’hui la concurrence est tellement féroce que vous devez absolument jouer aussi la carte de la bienveillance… Uniquement baisser vos prix pour vendre à n’importe quelle condition n’est pas une solution d’avenir.

Cultiver une autorité est fondamental, c’est pour cela qu’il faut mettre en place des pages « autour » des fiches produits, voir construire une audience qui adhère à vos valeurs.

Mais pour cela il faut un engagement profond de votre part… Une partie des e-commerçants saturent, parce qu’ils appliquent basiquement la méthode du commerce en e-commerce. Cela fonctionne bien pour de grosses entreprises qui ont de gros moyens, mais chez les PME et TPE apporte un ROI beaucoup plus faible.

Pour ce tutoriel Prestashop vous avez à disposition :

  • 1 x fichier cms.psd (maquette du header)
  • 1 x fichier cms.html (structure du contenu)

Télécharger

Résumé de la vidéo : Appliquez ces 2 méthodes sur Prestashop pour impacter votre référencement

  • L’erreur la plus populaire c’est d’avoir une mauvaise balise meta TITLE, déjà rien que d’ajuster ce paramètre peut faire la différence.
  • Pensez à optimiser la balise TITLE des pages produits et des catégories c’est un levier fort et efficace.
  • Google aime les contenus longs, denses et percutants… Pas de miracles, vous ne pouvez pas créer un contenu riche en 15 mots… à travers les pages CMS je pense qu’avec 500 mots si vous allez à l’essentiel vous pouvez déjà capter une nouvelle audience.
  • Lors de la création d’une page CMS ajoutez des balises H2 pour les paragraphes et n’oubliez pas d’injecter des mots clés importants.
  • Si vous injectez une vidéo dans votre contenu, le visiteur va rester plus longtemps sur la page ce qui renverra un signe positif à Google.
  • Si votre contenu est réellement intéressant, vous pouvez par exemple sponsoriser la page sur les réseaux sociaux pour créer de l’engagement et de la viralité à moindre coût.

2 commentaires sur “Trafic X2 sur Prestashop grâce au dragon Shenron (ép. 70)”

  1. Bonjour Germain,
    ma question est à propos de H1 et H2.
    La ‘Balise Titre’ est toujours en H1 ?, est ce que on peut mettre H1 dans le contenu de la page aussi?

    1. Hello,

      En principe on met une balise H1 par page et s’il faut créer des sous-rubriques on met du H2. Prestashop met en standard la balise H1 de manière automatique et donc si on crée du HTML manuellement dans la fiche produit ou ailleurs, on intègrera uniquement du H2 pour titre de paragraphes.

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *