Prestashop détailing

Le « Détailing » sur Prestashop vous permet d’exceller (ép. 128)

Vous avez déjà entendu parler du « Détailing » ? C’est une méthode utilisée dans l’automobile qui permet de rendre une voiture banale comme neuve et la sublimer. C’est ce qu’on va faire avec Prestashop.

Transposer le « Détailing » sur Prestashop

Si vous ne connaissez rien au « Détailing » rien de mieux que de voir son application en vidéo ici sur un véhicule Youngtimer ou encore sur une ancienne Mercedes. Au début le véhicule semble assez fade, mais à la fin on a juste envie de posséder ce véhicule tellement il brille de mille feux.

Beaucoup de Prestashop sont des diamants bruts, la base est là… le template est correct, mais plein de détails sont laissés au hasard. Pourtant aujourd’hui en e-commerce ce sont les détails qui font la différence, car presque tous les sites Prestashop utilisent les mêmes bases de templates (même du côté des templates payants).

Les mises à jour de Prestashop sont un frein à la progression

C’est assez contradictoire et beaucoup de gens ne seront pas d’accord avec moi, mais les mises à jour majeures actuelles de Prestashop sont un vrai problème. Si vous passez par exemple de Prestashop 1.6 vers 1.7 vous devez en gros refaire votre boutique, même si les données sont migrées.

Du coup, vous allez certainement choisir un nouveau template, qui sera peut-être sympa au premier coup d’oeil… mais qui finalement restera bien souvent à l’état brut. C’est-à-dire qu’on ne pourra pas vraiment se donner le temps de porter la réflexion sur chaque détail (la migration et sa refonte auront déjà coûté assez cher en temps et en argent).

L’application du concept « Détailing » sur Prestashop

Ce concept rejoint l’idée du tutoriel DESAKTIVTOU, si vous voulez viser l’excellence et sublimer votre Prestashop il va falloir réduire le nombre de fonctionnalités et limiter les éléments de l’interface.

Concrètement je le vois bien, les petits e-commerçant n’ont pas les ressources (temps/argent) pour finaliser chaque détail. Certains sites e-commerces inspirent moins confiance parce qu’ils proposent trop de fonctionnalités et en tant que visiteurs sur le shop vous voyez que certains éléments de l’interface ne sont pas super esthétiques.

Il est important de revenir aux notions « basiques » du e-commerce, simplifier le site ne veut pas dire avoir un site e-commerce moins bien. Par exemple vouloir ajouter un module d’avis clients, alors que les images des fiches produits sont de qualité « moyennes » et « identiques » à la concurrence n’est pas forcément une bonne perspective d’évolution dans l’ordre des priorités.

Dans mes clients : Qui sont les e-commerçants qui réussissent le mieux ?

Avec certains clients cela fait 8 ans que l’on travaille sur le même Prestashop et ce n’est pas forcément la version 1.7 ou 1.6… mais 1.5 ça vous effraie ?

Pendant toutes ces années certains shops ont évoluée progressivement sans pour autant refondre et sans pour autant changer de template (ouf en 2013 il y avait déjà des templates responsives).

Ce que je veux dire par là c’est que ce n’est pas la version de Prestashop qui fera votre succès, ni le dernier module Prestashop tendance qui va vous rapporter +100% trafic (des blagues marketing récurrentes pour vous faire acheter un module de plus).

La progression du site e-commerce se fera principalement sur deux axes, le 1er sur la capacité du site à générer du trafic et le 2ème axe orienté sur la capacité de conversion de la boutique à transformer visiteur en « client ».

En travaillant des années sur la même structure, on peut arriver à un niveau de questionnement assez profond, contrairement à un site e-commerce qui est refondu chaque 2 ans et qui perd à chaque fois ses optimisations en chemin.

L’autoquestionnement est une étape importante

Dans la vidéo c’est ce que j’essaie de vous montrer, je regarde les éléments de l’interface et j’essaie de me reposer des questions :

« Oui ça fait 1 an que je vois le menu affiché de cette façon… mais est-ce que j’ai bien fait de le faire ainsi ? Est-ce que c’est vraiment convaincant ? Qu’est-ce qui ne va pas ? »

Vous savez, je suis comme vous… j’ai beaucoup de tâches quotidiennes, je ne peux pas tout faire et j’ai énormément d’éléments que je dois améliorer. Parfois je suis tenté de dire « allez je fais table rase et je recommence tout à zéro super-clean… mais…

Pour l’avoir vécu des tas de fois, au début d’un projet on est toujours « clean » mais plus on avance plus ça s’alourdit. Remettre à zéro les compteurs c’est souvent une sensation « temporaire » de repartir sur de bonnes bases pour ensuite arriver au même point 6 mois ou 2 ans plus tard.

C’est pour cela que je recommande de partir du point existant et d’essayer de consolider / améliorer la situation, plutôt que de faire une évolution en dent de scie en passant à chaque fois par le point zéro.

Pour ce tutoriel Prestashop vous avez à disposition :

Télécharger

Résumé de la vidéo : La technique du « Détailing » automobile transposée à Prestashop

  • On commence par regarder un extrait de vidéo YouTube pour comprendre le « Détailing » et voir comment le transposer sur Prestashop.
  • Pour appliquer cette méthode, cela implique de remettre en cause des éléments qu’on a vus 1000 fois sur notre site et qui semblaient corrects jusqu’à ce jour (en réalité c’est un exercice difficile).
  • On va ensuite passer en revue différents éléments comme le menu, le slider, le listing de produits, la fiche produit le pied de page.
  • La désactivation des modules superflus et le masquage des éléments via CSS permettent de réaliser une belle progression sur l’interface.
  • N’oubliez pas cet adage intéressant : « less is more » en français « moins il y a de choses, plus on en voit ».
close

BOUM !

Et si la concurrence vous dépassait ?

Avec les conseils e-commerce de Webbax, aucun risque... vous aurez toujours une longueur d'avance.

1 seul mail par semaine - pas de publicité

3 commentaires sur “Le « Détailing » sur Prestashop vous permet d’exceller (ép. 128)”

  1. bonjour et merci pour cette vidéo très instructive, j’ai mis en application toutes les recommandations et cela fonctionne bien sur toutes les pages, sauf toutefois le copyright reste dans le footer de la page commande, je ne vois pas, comment est-ce possible si vous avez une piste cela serait top !

    Merci pour votre aide !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.