Prestashop annuaire téléphonique

Votre trafic Prestashop diminue ? Faites du marketing avec les pages jaunes (ép. 71)

Pas facile d’obtenir des clients en cette période… se servir de Google n’est pas toujours la solution la plus simple. Parfois il est plus efficace de faire un pas vers de nouveaux prospects et d’hacker leur mental. Pour cela vous avez besoin d’un Transformer !

Il vous manque des ventes ? Hop on jette l’inbound marketing !

Vous connaissez certainement le principe d’inbound marketing, le but étant d’attirer des visiteurs vers votre site en créant un contenu intéressant. La méthode est super, sauf qu’en cas de crise on ne peut pas se permettre d’attendre 6 mois pour voir des résultats.

Beaucoup d’entreprises cherchent des clients en ce moment et peut-être qu’il est venu le temps de mettre le pied dans la porte et de jouer la carte du commercial. C’est vraiment un truc que je n’aime pas faire, mais vous verrez… il y a des méthodes pour éviter de se confronter directement avec le client.

Vous marchez sur une mine d’or sans vous apercevoir

Si je vous dis… « Désirez-vous une base massive de clients pour votre boutique Prestashop ? » Vous allez me dire certainement « Ouiiiii… » et mieux encore si je vous dis qu’il y en a des milliers à votre disposition et que c’est gratuit… (là vous êtes choqué).

Pourtant les annuaires téléphoniques regorgent de tous les contacts dont vous pouvez rêver… Vous avez accès à des milliers d’adresses et de numéros de téléphone de manière gratuite et en illimité. Avec ça vous pouvez faire le pas vers le client, plutôt que d’attendre qu’il vous trouve.

Il faut trouver le bon message

Pour communiquer avec tous ces clients qui ne vous connaissent pas encore, il faut trouver la bonne approche. C’est-à-dire qu’il faut leur parler de manière « simple » avec un message « court » et « explicite ».

Mais surtout, ne pas oublier le côté « émotionnel »… comme par exemple citer le nom du village ou ville… ex « Bonjour c’est Germain de Fully ». Il faut aussi être clair et dire « En ce temps de crise, on essaie de faire des offres pour des clients de la région, car on sait que c’est difficile pour tous… »

N’essayez pas de vendre de force quelque chose, il faut juste que le prospect aille visiter votre site pour se faire une idée de ce que vous proposez et peut-être même qu’il parlera de votre site à d’autres personnes.

Le SMS ou Whatsapp

Certainement ma méthode préférée… on peut demander à une entreprise offshore, de passer en revue tout l’annuaire… pour chaque région et de récupérer uniquement tous les numéros de mobile de clients.

Ensuite, libre à vous de choisir si vous désirez envoyer un SMS ou un Whatsapp massivement… En Suisse avec un abonnement, vous avez le forfait illimité pour les SMS… Peut-être même que ça vaut la peine d’acheter un nouveau numéro pour faire ça, puis ensuite de le résilier.

Vous n’êtes pas obligé de faire 10’000 messages en 1 bloc, vous pouvez aussi faire ceci… En complément de votre visibilité, vous envoyez seulement 100 SMS par jour et cela tout le long de l’année, ce qui permet de maintenir un flux de prospection.

La méthode je raccroche !

Pour les numéros fixes si vous ne désirez pas parler aux clients parce que vous êtes mal à l’aise pour de la prospection (genre comme moi). Vous pouvez utiliser la méthode du chacal qui conviendra même à ceux qui sont à côté de la plaque.

C’est facile, vous achetez un nouveau numéro de téléphone et vous mettez automatiquement le combox. Ensuite, vous faites 1 appel sur toutes les lignes fixes de l’annuaire et vous raccrochez.

Une partie des gens vont vous rappeler de peur d’avoir manqué un appel important… Et ce qu’ils entendront c’est juste votre message : « Bonjour c’est Germain de Fully, viens visiter mon site internet… » (je vulgarise).

Pour ce tutoriel Prestashop vous avez à disposition :

  • 1 x texte pour les appels téléphoniques
  • 1 x texte pour les SMS
  • 1 x texte pour le répondeur

Télécharger

Résumé de la vidéo : Avoir des clients sur Prestashop ? Oui en les démarchant en masse

  • Les annuaires téléphoniques sont une vraie mine d’or.
  • Des entreprises qui ont généré beaucoup d’argent ont simplement contacté tous les clients de l’annuaire. Pourquoi chercher une stratégie marketing de visibilité complexe ?
  • Si votre appel dure 2 minutes, vous pouvez appeler 240 personnes par jour (à raison de 8h de travail dans la journée). Envie de tester ?
  • Avec les numéros de mobiles vous pouvez viser une automatisation importante des processus et bonne nouvelle les numéros mobiles sont répertoriés dans l’annuaire.
  • Le SEO ce n’est pas que dresser Google, c’est aussi dompter à la source le potentiel prospect.
close

BOUM !

Et si la concurrence vous dépassait ?

Avec les conseils e-commerce de Webbax, aucun risque... vous aurez toujours une longueur d'avance.

1 seul mail par semaine - pas de publicité

4 commentaires sur “Votre trafic Prestashop diminue ? Faites du marketing avec les pages jaunes (ép. 71)”

  1. Bonjour, (et félicitations pour vos contenus)
    ça fonctionne encore ce type de démarchage !!?? Pour la Suisse je ne sais pas mais en ce qui concerne la France j’aurai tendance à dire que c’est mort !!
    En fait c’est du spam ni plus ni moins, et pour ce qui concerne les SMS, pour moi comme la totalité des personnes que je connais … c’est direct numéro bloqué, sms effacé et puis voilà !!
    En ce qui concerne les numéros fixes, en France, dès que quelqu’un à un numéro fixe il est harcelé par des dizaines d’appels chaque jours pour du démarchage d’assurance, de rénovation énergétique, de fournisseur d’électricité, les fournisseurs web et télécom … et la liste est longue … à tel point que les gens ne répondent même plus au téléphone fixe, ou le laisse débranché ou encore ne l’utilise plus du tout.
    Et pour les numéros portables, c’est pareil, dès qu’il y a un appel non désiré en démarchage c’est direct numéro bloqué.
    … Donc personnellement j’ai du mal à comprendre l’intérêt parce qu’au contraire … en ce qui me concerne, pour une fois je ne retiendrai pas forcément le nom de la boite mais si je reçois 2 ou 3 fois un message spam, c’est sur que je vais retenir le nom de la boite mais pas pour aller faire mes courses chez eux et bien au contraire !!
    Alors dans le fond, l’idée « était » bonne car est utilisée depuis des années, mais étant usée et surtout abusée, la forme est à mon sens obsolète et contre productive !!
    David.

    1. Bonjour,

      Il est certain que cette méthode est « intrusive » et pas vraiment respectueuse de l’annuaire et de ses règles.

      Bien sûr tout dépend de la situation, un site e-commerce Prestashop qui est rentable n’a pas besoin d’avoir recours à cette méthode.

      Par contre pour un indépendant en difficulté financière, cela peut être une opportunité… Le seul risque qu’il va prendre c’est potentiellement d’éviter une faillite.

      Des entreprises gagnent de l’argent en appliquant ces stratégies, mais après à chacun de « juger » s’il a besoin ou non ou s’il veut tenter l’expérience.

      Je dois innover aussi parfois et pas toujours montrer comment modifier une balise meta title 😉

      A bientôt !

  2. Bonjour Germain,

    Je rejoins totalement le post de David.

    De plus, par exemple chez le géant Bleu, il existe un Spam Filter et dès qu’un numéro fixe ou mobile est régulièrement signalé, il est automatiquement ajouté à la liste noire…

    Ensuite il existe dans l’annuaire une asterix « * » qui signale clairement que l’abonné ne souhaite pas de démarchage publicitaire. Il faudrait donc commencer par filtrer ces clients pour éviter de les contacter et donc de prendre le risque d’une dénonciation…

    Et pour terminer, personnellement, je hais ce genre de démarche et donc même si je suis en difficulté, je vais éviter de l’imposer à autrui…

    Sinon, tes articles sont toujours super et ont le mérite de se questionner sur de nouvelles voies.

    Bonne continuation

    Fajy de aTigraphe.ch

    1. Hello Fajy,

      On est bien d’accord que ce n’est pas la méthode que l’on va choisir en numéro 1 😉 mais en ce qui me concerne personnellement, c’est une stratégie que je serai capable d’appliquer si un jour je suis coincé.

      Si une fois cela peut me faire « survivre » financièrement, c’est une porte de secours, mais idéalement le mieux c’est de ne pas en avoir besoin.

      Bien sûr il y a des règles à suivre, ensuite c’est toujours une question d’éthique. Personnellement je préfère « vendre » en transgressant les règles plutôt que de faire faillite dans les règles de l’art.

      Ahahah et bien sûr, j’essaie de proposer de nouvelles idées 😉

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.