Automatiser le référencement Prestashop

Prestashop et le robot RIRI qui optimise votre référencement (ép. 66)

Il est toujours très compliqué d’automatiser le référencement de votre boutique Prestashop pour gagner du temps. Ce qu’il vous faudrait c’est idéalement un robot qui travaille à votre place… bonne nouvelle je crois avoir trouvé ce qu’il vous faut.

Automatiser le référencement le rêve ?

C’est ce que beaucoup d’e-commerçant cherchent à faire, pouvoir automatiser le SEO pour que la visibilité de la boutique Prestashop soit au top dans Google, sans forcément trop mettre d’effort.

Est-ce que c’est un monde idéal ? Est-ce que cela est possible ? Oui, mais pas de n’importe quelle manière… L’automatisation du référencement peut se faire sur des bases bien carrées sans prendre de risque.

Vous ne pouvez pas déléguer la création de contenu à un robot, ça serait difficile… En revanche vous pouvez confier au robot RIRI, la mission d’assainir votre site pour que Google l’adore. Voyez le robot RIRI comme le concierge de votre boutique (oui les concierges sont surprenants).

Sérieux y a vraiment un robot RIRI dans Prestashop ?

Ahahah… c’est le grand mystère, en fait dans la réalité le robot RIRI c’est surtout quelques lignes de codes qui vont automatiser un processus. C’est aussi l’art de vous raconter une histoire en storytelling (voir comment vous pouvez le faire sur Prestashop).

Le but de l’automatisation est de principalement corriger les erreurs que Google risque de voir. C’est-à-dire les pages d’erreurs 404 qui sont générées lorsque vous supprimez des produits (cas assez fréquent pour un site e-commerce).

Dans la console de Google ces pages 404 ont tendance à remonter dans les erreurs à corriger… Le principe de base est facile à comprendre une boutique Prestashop qui a beaucoup de pages 404 renvoie un signal négatif à Google et ça c’est ce qu’on cherche tous à éviter.

Faut-il désactiver ou supprimer les produits ?

En fait durant le tutoriel, j’ai fait le test de désactiver un produit… On peut constater que le comportement natif c’est : « L’url du produit désactivé redirigera ensuite vers la catégorie parente » (ce qui est une excellente chose).

En revanche, quand on supprime l’article le comportement n’est pas identique, le lien du produit renvoie ensuite vers la page 404 de Prestashop.

Souvent les e-commerçants préfèrent supprimer les produits pour éviter de laisser la base de données prendre des proportions démesurées… et du coup ils vont donc involontairement générer des erreurs 404 (pour chaque suppression).

Ouarg ! Dans notre entreprise on a oublié de faire des redirections !

Dans beaucoup d’entreprises avec qui je travaille, on met en place des processus à suivre pour les actions qui sont menées sur la boutique Prestashop.

Le gros problème c’est quand l’humain « ne doit pas oublier » de faire quelque chose… Par exemple quand on supprime un produit il faut faire une redirection 301 (tout le monde oublie).

Pourquoi ? Parce que le personnel parfois change, parce qu’on est pressé… parce qu’on a encore 10 autres tâches en attentes et on oublie. C’est pour ça que pour ce cas de figure l’automatisation SEO est vraiment une pierre angulaire.

Le robot « RIRI » remplace un employé

Ahahah rassurez-vous, c’est seulement pour une tâche bien précise. Le processus que nous allons mettre en place va permettre de faire comme quand on désactive un produit, de rediriger vers la catégorie parent (même si le produit n’existe plus).

Comment c’est possible de retrouver la catégorie du produit, alors que celui-ci est supprimé de la base de données ? Et bien c’est assez simple, on découpe l’url du produit (censé être en erreur 404) et on recherche la partie « rewrite » de la catégorie en base de données pour retrouver son ID.

Ensuite, il suffit de générer le lien Prestashop avec méthode Link et de faire une redirection 301 vers cette catégorie (j’ai vulgarisé bien sûr, mais en gros c’est ça le concept).

Pour ce tutoriel Prestashop vous avez à disposition :

  • 1 x ProductController.php (pour éviter les erreurs 404)

Télécharger

Résumé de la vidéo : Automatiser son référencement Prestashop c’est possible (surtout pour les pages 404)

  • Tout d’abord on va tester le comportement de Prestashop en désactivant un produit et voir ce qui se passe.
  • Quand vous faites des tests pensez bien à cocher « Disable cache » dans l’onglet « Network » de la console Google Chrome.
  • On va ensuite mettre en place un override sur Prestashop, pensez cette fois-ci à bien vider le cache de Prestashop.
  • Dans mon cas j’ai dû faire un override assez « massif » du fichier ProductController.php (sinon j’avais des erreurs). Vous pouvez tenter de l’optimiser, ou sinon de toucher le fichier coeur.
  • On regarde aussi ensemble le contenu des variables avec dump() qui est très pratique pour vérifier pas à pas le déroulement du processus.

4 commentaires sur “Prestashop et le robot RIRI qui optimise votre référencement (ép. 66)”

  1. Bonjour,

    Super tuto comme d’habitude !

    Cela me débloque ma problématique des articles supprimés et indexés par les moteurs de recherche, ou mis en favori par les visiteurs.

    Mais… si un visiteur test une url quelconque, cela génère quand même une erreur 404.
    exemple : monsite.com/tagada

    C’est aussi une bonne protection d’éviter ce genre de probème.

    Quelles seraient les solutions ?

    Merci 🙂

    Et bravo pour tous ces tutos de qualité

    1. Bonjour,

      Avant de trop effectuer d’ajustements sur Prestashop, il faut regarder aussi ce qui se passe dans la console Google Search (ça reste le meilleur indicateur pour savoir si des erreurs 404 sont récurrentes ou non).

      Je pense que le cas des produits est le plus fréquent, mais on pourrait imaginer un concept similaire pour les catégories de produits par exemple.

      A bientôt !

  2. Rebonjour,

    J’ai trouvé la solution :

    1 – Suivre votre tuto pour les produits supprimés et non désactivé
    2 – Paramétrer une redirection vers une page 404 spécifique dans le serveur (Apache/Nginx). C’est à dire faire une page dans la page de contenu CMS.

    Et le tour est joué 🙂

    Voilou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *