Prestashop Amazon

Votre Prestashop devient plus fort que le référencement d’Amazon (ép. 44)

Beaucoup d’e-commerçants foncent vers la Marketplace d’Amazon, en pensant que c’est le succès assuré… Et oui, des millions de clients potentiels… vous pouvez vendre à la planète entière… mais pensez-vous que c’est un choix d’avenir ?

Votre objectif ? Générer des ventes ?

Sur Amazon vous pouvez effectivement générer beaucoup de ventes, mais la question c’est surtout à « A quel prix » ? Avez-vous envie de laisser des commissions de l’ordre de 15 à 20% à Amazon ? Mais la chose la plus terrible là-dedans, c’est qu’en plus vous êtes totalement anonymisés… Les clients ne vous appartiennent pas, Amazon règne en maître et vous restez esclave (ahahah tout de suite les grands mots).

Les clients Amazon se contrefichent de vous : VRAI

Vous voulez connaitre la véritable typologie du client Amazon ? C’est celui qui veut tout simplement être livré rapidement et acheter le produit au meilleur prix (ça on peut comprendre). Mais en tant qu’e-commerçant, est-ce que pour vous c’est réellement intéressant ? Tuer vos prix pour vous aligner avec la concurrence, ronger vos marges, pour être ensuite bercé dans l’anonymat le plus total (les clients sont là pour Amazon, pas pour votre entreprise). Clairement c’est un modèle économique avec peu de valeur ajoutée pour l’e-commerçant.

Amazon est un monstre très puissant

Quand je regarde leurs fiches produits (voir vidéo plus bas) et bien il faut reconnaître, que même pour des produits simples… ils font largement mieux que la plupart des e-commerçants. Non seulement ils ont une notoriété forte, mais en plus leurs fiches produits sont très complètes… Cependant, il y a un seul emplacement où ils sont moins bons, la partie « média vidéo »… car bien trop contraignante à produire / automatiser. Ce point revient très souvent, peu d’e-commerçants s’aventurent sur le domaine de la vidéo YouTUBE, pourtant le potentiel est énorme.

Se servir du logo Amazon avec un faux prétexte

Vous allez-voir c’est ce que je vais préconiser vers la fin du tutoriel… Il faut jouer les cartes du géant du web, contre lui-même. Si vous dites à vos clients « Nous sommes mieux qu’Amazon » sur le header de votre shop… franchement ça choque et c’est bien le but (je vous montre l’astuce dans la vidéo). Quand un nom de marque apporte énormément de réassurance, il peut être bon de l’utiliser de manière détournée, en fait il faut juste trouver un prétexte pour intégrer le logo et ainsi freiner le taux de rebond (éviter que le client parte rapidement de votre shop).

L’avenir du e-commerce à travers des intermédiaires ?

Selon ma vision, je comprends le besoin d’avoir plusieurs canaux pour vendre… Le problème c’est que beaucoup de site e-commerce n’attirent plus d’audience « naturellement »… On se retrouve dans un phénomène comme à la bourse, celui qui a le plus de moyen et fait sauter les prix… arrive à vendre. Cette vision est courtermiste, il faut absolument prioriser le rapatriement du trafic vers soi & rester un pilier dans le domaine comme le conseille l’entreprise Bonne Gueule à travers ce podcast. Pour beaucoup de site e-commerce, si on coupe le trafic des intermédiaires… les visites tombent à zéro, ce qui signifie que leur boutique Prestashop est dépendante à 100% de plateformes tierces.

Pour ce tutoriel Prestashop vous avez à disposition :

  • 1 x amazon.psd (pour créer une bannière d’influence)
  • 1 x layout-both-columns.tpl (intégration de la bannière)
  • 1 x custom.css (pour rendre la bannière responsive)

Télécharger

Résumé de la vidéo : Rivalisez contre Amazon… avec un référencement Prestashop axé différemment !

  • Beaucoup d’e-commerce vendent les mêmes produits, prenons par exemple la nouvelle BD D’Astérix & Obélix, comment se différencier ?
  • L’offre d’Amazon est gigantesque, les possibilités offertes sont nombreuses, les prix sont tirés vers le bas et le client est « roi » chez eux (tous les caprices sont pris en compte)… Et chez vous ?
  • Si on compare par exemple à la Fnac, eux ils ont un argument choc qu’Amazon n’a pas… le retrait en magasin, mais une fois de plus… tout le monde n’a pas la possibilité d’avoir un magasin physique.
  • YouTUBE ramasse du trafic qualifié sur cette BD présentée en mode « vidéo amateur », pourtant la vidéo fait moins de 3 minutes avec plus de 2400 vues, c’est largement plus que ce que vous pouvez espérer avec une fiche produit classique.
  • Enfin l’astuce en « OR » est d’utiliser le logo Amazon pour impressionner vos clients et freiner le taux de rebond sur votre shop. L’astuce est simpliste vous verrez, mais comme toujours diaboliquement efficace sur le mental de vos visiteurs.
Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (9 votes, moyenne : 4,89 sur 5)
Loading...

14 commentaires sur “Votre Prestashop devient plus fort que le référencement d’Amazon (ép. 44)”

  1. Salut Germain

    C’est toujours un plaisir de te retrouver tous les jeudi avec des bonnes idées. Et pour ne rien te cacher, ton tuto a été visionné et installer en 2 min chrono et le rendu est très bien.
    Pour être sincère tes petites vidéos sont une aide précieuse .
    Merci encore et j’invite vraiment tout le monde à appliquer tes idées et tes tutos
    Sébastien

    1. Hello,

      Ah oui alors c’est super ! J’essaie de partager certaines visions autour de Prestashop, ce que je dis n’est pas toujours « parole d’évangile », mais c’est toujours intéressant pour moi de faire des expériences.

      Merci pour ton retour !

  2. Bonjour Webbax, toujours sur le front…
    Merci pour la fille de Vercingetorix, moi qui habite à 30 km de Gergovie, j’apprécie le clin d’oeil.
    Pour Amazon, je me pose une question : a-t’on le droit d’utiliser leur nom et logo sur notre site sans leur accord ? Ne va-t’on pas vers des ennuis juridiques ? Est-ce qu’un spécialiste du droit qui lira ces lignes peut nous répondre (pour la Suisse, c’est peut-être différent de la France) ? Si on a le feu vert des juristes, alors là il faut y aller. Merci Webbax et bonne journée à tous.

    1. Bonjour,
      Je me permets de répondre à cette question car je fais des détournements de logo pour mes T-shirts… D’ailleurs Channel et Heinneken ont tenté de me faire plier à ce sujet.

      Ce que dit le droit suisse :
      231.1
      Loi fédérale sur le droit d’auteur et les droits voisins
      Art. 11 Intégrité de l’oeuvre
      3 L’utilisation d’oeuvres existantes pour la création de parodies ou d’imitations analogues est licite.

      => Cela veut dire que si l’on CREE quelque chose à partir du logo Amazon c’est ok, mais cela ne doit pas être une simple copie.

      Toujours Art. 11 Intégrité de l’oeuvre
      2 Même si un tiers est autorisé par un contrat ou par la loi à modifier l’oeuvre ou à l’utiliser pour créer une oeuvre dérivée, l’auteur peut s’opposer à toute altération de l’oeuvre portant atteinte à sa personnalité.

      => La nouvelle création doit renvoyer une image positive de l’oeuvre originale. Par exemple il y avait un combat publicitaire aux USA Pepsi – Coca-cola où ils se dénigraient l’un l’autre, c’est interdit en Suisse.

      A noter qu’en droit français c’est similaire sauf que je n’ai plus les articles de lois en tête…

      En espérant avoir clarifier la chose 😉

      Bonne journée.
      Fajy de atigraphe.ch

      1. Hello,

        Je pense que c’est un débat assez « HOT », mais par exemple dans le cas présent on dit bien « Plus rapide qu’Amazon »… Est-ce que l’on critique leur service ? Non c’est juste que l’e-commerçant est plus performant… Heu oui je chipote sur les mots. En tout cas merci de nous avoir partagé ton expertise sur le domaine.

        A bientôt !

    2. Hello,

      Et oui Astérix & Obélix ça reste incontournable 😉 ! Je pense que c’est un peu « limite » dans la manière de faire, mais je pense que le risque reste modéré pour les petites structures (un spécialiste du droit, risque de ne pas forcément être en accord avec ce type de pratique).

      A bientôt !

  3. Je reviens sur ce problème de l’utilisation du logo d’Amazon.
    voici le lien des conditions d’utilisation du logo d’ Amazon en France:
    https://sellercentral.amazon.fr/gp/help/external/G200573210?language=fr_FR

    Je vous ai juste pioché une ligne qui concerne la dépréciation des services d’Amazon : Vous ne pouvez pas utiliser la marque Amazon pour déprécier Amazon, ses produits ou ses services, ou d’une manière qui, à la seule discrétion d’Amazon, peut diminuer, ou porter atteinte ou ternir l’image d’Amazon ou la réputation de la marque Amazon de quelque manière.

    1. Hello,

      Merci pour le retour.

      Je savais que ce point allait être un peu sensible, mais je voulais quand même présenter cette manière de faire.

      Ce que je veux quand même mentionner, c’est que la plupart des e-commerçants on plus de risque de fermer à cause qu’Amazon leur mange des parts, qu’à cause qu’Amazon leur fasse un procès pour un logo ;). Après bien entendu on peut trouver d’autres manières certainement moins agressives & risquées, mais moins impactantes.

      Merci pour cet extrait & le lien.

      A bientôt !

      1. Je suis bien d’accord avec toi, Amazon ne fait pas dans les sentiments, il est plus prés d’un tigre prêt à te bouffer que d’un chat.
        Se confronté à ce monstre par l’intermédiaire d’une bandière avec son logo n’est pas la meilleure solution je pense.
        Par contre jouer sur le tableau des vidéos est peut-être la meilleure façon de contrer Amazon….pour le moment.
        Dans tous les cas, j’en profite de te remercier pour tes tutos qui sont pour moi une mine d’or.
        A bientôt!

  4. Pour ma part, je ne vois rien d’offusquant ou de dénigrant dans le message.
    « Nous expédions plus vite qu’Amazon alors commandez chez nous »
    Cela aurait été différent si le message avait été
    « Amazon ne livre pas dans les temps, ils ne sont pas bons, etc. » ou là, il y a bien un message agressif attaquant, etc.

    Je trouve l’autre message assez cool et en plus, cela leur fait de la pub. Et puis lorsque l’on fait la recherche sur Google « délais de livraison Amazon » on tombe bien souvent sur « délais de livraison non respecter, quoi faire ».
    Et bien la réponse est simple « commandez chez les petits e-commercants proches de leurs clients ». 🙂

    Bonne soirée à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *