Eye Tracking Prestashop

Prestashop 1.7 – SEO – Analytics Eye Tracking (ép. 29)

Est-ce que vous êtes certain que vos clients naviguent correctement dans votre boutique e-commerce ? Pensez-vous que les éléments importants sont bien mis en avant ? Avec l’Eye Tracking de Google Analytics, vous pouvez vous faire une idée de leur comportement.

Le principe de l’Eye Tracking

Pour faire simple la méthode de l’Eye Tracking permet de suivre où l’oeil du visiteur se positionne quand il regarde l’écran… Avec Google Analytics on peut donc presque faire de l’Eye Tracking « réel » mais gratuitement (normalement ça coûte très cher). Grâce au tracking de la navigation on peut savoir exactement quelles sont les zones les plus prisées de vos visiteurs et cela permet de vérifier que leur comportement est bien en accord avec votre stratégie commerciale.

C’est quoi la différence avec Google Analytics classique ?

En fait dans Google Analytics on voit surtout des chiffres, mais sans représentation visuelle de ce que ça donne à l’écran. Avec la méthode que je vous montre, vous avez à chaque fois un taux de % sur chaque élément affiché de votre boutique Prestashop. Et là vous pouvez voir si vos catégories populaires sont cliquées ou non…. ou par exemple si les gens consultent vraiment l’onglet des promotions en priorité… avant tout le reste. Vous serez certainement surpris de découvrir les différents pourcentages affichés (moi-même j’ai été étonné !) .

La bonne réflexion à avoir

Sur le principe ce qu’il faut faire avec cet outil, c’est parcourir les différentes pages de votre boutique e-commerce Prestashop et voir les zones chaudes (rouges) qui attirent les clics. Ensuite, il faut se poser la question si le comportement est « normal » ou « non » (idéalement prenez les statistiques sur une date d’un an pour avoir une bonne moyenne pour l’analyse). Inversément il faut aussi regarder les zones qui n’attirent « pas » le clic et se demander si cela est vraiment logique…. Dans tous les cas, vous ne pourrez pas avoir des clics partout, c’est une évidence.

Comment modifier le comportement du visiteur ?

Alors oui modifier quoi finalement ? En fait il suffit de pas beaucoup de choses pour changer le comportement du visiteur… Parfois, il faut renommer le texte / titre du lien d’une autre manière… rendre plus visible un bouton, ou ajouter une bannière incitative au clic… Certains produits ne sont jamais cliqués ? Est-ce qu’il faudrait les mettre en tête des catégories ? Il faut faire des tests avec un peu de bon sens et contrôler ensuite le résultat dans les semaines suivantes.

A penser aussi multi-supports

Dans la vidéo du tutoriel, je n’ai pas précisé ce point… mais si certains éléments sont « peu » cliqués… et que votre trafic principal vient par exemple du support « smartphone », il faut bien regarder en format responsive l’accessibilité des éléments. Il y a énormément de sites e-commerce qui ne sont pas bien optimisés pour mobile (même avec un thème responsive) et si certains éléments importants sont masqués sur certains supports alors, il est possible que les clients n’accèdent jamais correctement au contenu.

Ressources

Pour ce tutoriel il faudra installer :

Résumé de la vidéo : analysez Prestashop et le comportement de vos clients

  • Après installation du plugin Google Chrome vous pouvez démarrer l’analyse de votre site e-commerce Prestashop.
  • Lorsque je fais l’analyse de ma page d’accueil, je constate que la plupart des clients cliquent dans une catégorie presque vide… il faut donc que je m’interroge sur ce point.
  • Dans le catégorie « modules de paiement » les produits les plus cliqués sont sont sur le haut, ceux-ci sont bien les plus pertinents, mais dans ma liste j’ai un autre module cliqué beaucoup plus bas. La grande question faut-il donc le remonter ?
  • Sur la page produit l’élément le plus cliqué est la documentation… cela semble assez logique et cohérent. Par contre, je m’interroge sur le fait d’avoir fait une page séparée (pour le SEO), cela finalement n’a pas eu les effets attendus.
  • A l’étape du paiement je vois bien que les gens cliquent en priorité sur le paiement par carte de crédit, mais qu’ils reviennent souvent à l’étape du panier (pour vérifier le montant). Masquer le résumé de la commande à cette étape n’est peut-être pas forcément une bonne idée.
  • En conclusion, il faut trouver un équilibre, car on ne peut pas atteindre un 100% de clics partout, il faut donc prendre le temps de voir si l’internaute navigue vraiment sur les éléments prioritaires pour vous.
Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *