Prestashop ciblage SEO

Votre Prestashop a-t-il vraiment un bon référencement ciblé ? (ép. 51)

Pour chacun d’entre nous notre business nous semble tellement familier qu’on n’en voit plus vraiment les lacunes… Pour avoir une vision plus posée, il est préférable de s’appuyer sur des statistiques précises afin d’ajuster votre stratégie de référencement.

On pense tous avoir bien fait le taff

Avec chaque e-commerçant avec qui que je discute, tous pensent avoir fait correctement leur travail… Pour eux leur structure de catégories est optimale, les produits mis en avant sont géniaux… le template Prestashop de la boutique reflète bien leur entreprise et j’en passe… Le problème c’est que bien souvent il y a un écart entre ce qu’on pense « nous » et ce que pensent « nos clients » (c’est valable pour moi aussi rassurez-vous).

Le contenu le plus vu sur votre shop

Il est indispensable de consulter Google Analytics, pour se rendre compte des zones « chaudes » de votre shop, est-ce que vos visiteurs consultent vraiment le contenu le plus pertinent ? Imaginez… vous vendez principalement piscines, mais le contenu le plus consulté ce sont des « joints pour pompes » AIE… Vous avez 2 stratégies, soit il faut améliorer la mise en avant des piscines ou alors augmenter l’offre des « joints pour pompes ». Assurez-vous que les produits les plus consultés soient ceux où vous avez le plus de marge et de stock, cela est important pour atteindre un seuil de rentabilité.

La recherche interne sous Google Analytics

Comme montré dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez accéder aux résultats de la recherche interne de Prestashop en recherchant par exemple la chaîne [&search_query=] ou [controller=search], vous pourrez ainsi facilement mesurer les termes les plus populaires sur votre boutique Prestashop. En fonction des termes sortants, il faudra vous poser la question, si vous proposez des produits correspondant à cette recherche… et si oui, est-ce que votre offre est assez complète / pertinente et bien sûr concurrentielle sur le prix.

Ne faites pas comme moi (85% recherche organique)

Il est important de répartir les sources de trafic pour limiter le risque, par exemple ce que je fais est très mauvais… j’axe principalement sur le référencement « naturel » (via la création d’une communauté) cela veut dire que si un jour Google me sanctionne de manière violente je perds 85% de mon trafic. Idéalement il faudrait répartir sur différents axes, par exemple 25% en naturel, 25% en publicité payante, 25% via les réseaux sociaux et enfin le reste (trafic direct & sites référents)… Personnellement je suis conscient de ce risque, mais j’accepte de le prendre.

Le trafic étranger n’est pas toujours utile

Comme montré dans la vidéo, il faudra regarder dans les données géographiques, la provenance de vos visiteurs, selon les pays. Par exemple, je draine beaucoup de trafic français, alors que mes clients sont à 99% suisses. Cela veut dire que dans la plupart des cas, l’effort que je fais pour obtenir du trafic ne sert à rien en terme de ventes. Pensez à intégrer du hreflang sur vos pages afin de faire comprendre à Google le ciblage géographique du contenu. C’est difficile de maîtriser Google, j’ai l’impression que pour lui Suisse francophone & France… il n’y a pas grande différence (alors qu’économiquement pour nous c’est impossible d’être compétitif sur les frais de ports en étant hors UE).

Résumé de la vidéo : Google Analytics avec Prestashop ? Fini la stratégie SEO à l’aveugle.

  • Avant tout, il faut prendre un peu de temps chaque mois pour consulter ses statistiques Google Analytics, pas besoin d’y passer des heures… mais faire un micro-bilan.
  • Visualisez les pages les plus vues de votre boutique, est-ce que cela est vraiment représentatif de votre business et de là où vous voulez aller ?
  • Comprendre ce que recherchent les internautes est fondamental, cela permet de vérifier aussi que leurs envies correspondent avec votre offre.
  • Avoir du trafic c’est bien, mais limiter le risque c’est mieux… pensez à répartir les sources de trafic, avant que le drame survienne (ex. changement d’algorithme Google sur le référencement naturel, explosion des coûts du clic Google Ads).
  • Regardez la répartition du trafic mobile / desktop / tablette, si le trafic sur mobile l’emporte… Posez vous la question si vous êtes convaincu de la version mobile de votre Prestashop ? Devez-vous l’améliorer ? Il faut se remettre en permanence en question et ne pas se reposer sur un acquis.

4 commentaires sur “Votre Prestashop a-t-il vraiment un bon référencement ciblé ? (ép. 51)”

    1. Hello,

      Oui, je pense qu’en regardant les statistiques de sa boutique Prestashop ou de son WordPress, ça permet d’avoir une vision plus précise pour le futur. Pas besoin forcément de faire une analyse poussée avec des outils complexes 😉

      A bientôt !

    1. Hello,

      C’est un peu toujours la même base, celui qui est « visible » vendra plus facilement… Est-ce que Webbax est le meilleur ? Certainement pas 😉 et je le sais… par contre je le vois bien, créer du contenu permet de générer de l’autorité.

      C’est plus facile de convaincre des clients en étant visible mais « moyen »… quand étant « super bon » mais peu visible.

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *