Gérer les colis encombrants dans Prestashop

Dans Prestashop la configuration des transporteurs est assez complète avec passablement d’options. Si à présent vous désirez gérer les articles du type encombrants, il va falloir faire preuve d’astuce.

Colis encombrant

La problématique

Prenons le cas de la Poste Suisse, qui va considérer un colis du type encombrant si celui-ci répond aux critères d’exigences suivants :

  • si la longueur du colis dépasse 100 cm
    ou si 2 des dimensions dépassent 60 cm
  • pourtour du colis 400 cm
    (2 x la hauteur + 2 x la largeur + le côté le plus long)
  • longueur maximale du colis 250 cm
  • poids du colis jusqu’à 30 Kg

Et là déjà rien que pour cumuler les 2 premiers critères dans sa tête et se dire… il est encombrant le colis ou pas ? …cela semble déjà compliqué. Mais pire encore, imaginez devoir mettre des règles automatisées dans Prestashop… avec ces critères ce n’est pas possible. Un des problèmes vient aussi du fait que dans Prestashop il n’y a pas de « taille minimale » pour le transporteur au niveau du colis.

Avant de proposer des colis encombrant avec la Poste Suisse, il est préférable de faire quelques cours math... Qui a dit que l'expédition de produits était simple ?
Avant de proposer des colis encombrant avec la Poste Suisse, il est préférable de faire quelques cours math… Qui a dit que l’expédition de produits était simple ?

Comment procéder sur Prestashop ?

Voici ci-dessous une des méthodes qui peut fonctionner si vous désirez gérer les produits encombrants.

Pour commencer, il faut créer un transporteur du style « Poste Suisse encombrant » avec une tranche de poids qui ira de 0 Kg à 30 Kg. Concernant le prix du transport, on le laisse à zéro.

Etape 1
Etape 1

Ensuite dans le colis encombrant sous l’onglet « Livraison », on laisse le poids à 0 Kg et on indique des frais de ports par unité de 27.78 CHF (ce qui correspondra ensuite à 30 CHF TTC). Dans les transporteurs en dessous on sélectionne « Poste Suisse – Encombrant ».

Etape 2
Etape 2

Enfin très important, les autres produits « classiques » qui ne sont « pas encombrants », il faudra aussi leur indiquer un transporteur spécifique. Par exemple ici sur mon produit « Robe » qui est un produit expédiable via un colis standard je force l’expédition sur « Poste Suisse – PostPac Economy ».

Etape 3
Etape 3

A présent je vais passer une commande pour ce produit encombrant, qui est dans mon cas une table et voici ce qu’on obtient dans le processus de commande.

Rien de particulier, ici on a 30 CHF pour l'expédition... ok cela concorde.
Rien de particulier, ici on a 30 CHF pour l’expédition… ok cela concorde.
Si j'achète 2 produits, les frais de ports se doublent et ça c'est un bon point.
Si j’achète 2 produits, les frais de ports se doublent et ça c’est un bon point.
Encore plus fort, si j'ajoute mon produit "classique" (basé au poids sur la tabelle officielle de la Poste) les 7 CHF de ports sont ajoutés en plus à la commande, chaque article dispose donc de ses propres frais d'expédition.
Encore plus fort, si j’ajoute mon produit « classique » (basé au poids sur la tabelle officielle de la Poste) les 7 CHF de ports sont ajoutés en plus à la commande, chaque article dispose donc de ses propres frais d’expédition.
A l'étape du transport, les deux transporteurs "Poste Suisse - PostPac Economy" et "Poste Suisse - Encombrant" ont été fusionnés ensemble, car on a ici une commande avec deux produits expédiés par deux transporteurs différents.
A l’étape du transport, les deux transporteurs « Poste Suisse – PostPac Economy » et « Poste Suisse – Encombrant » ont été fusionnés ensemble, car on a ici une commande avec deux produits expédiés par deux transporteurs différents.

Bilan

L’inconvénient de cette méthode ? Certainement le fait qu’il faut pour « chaque » produit spécifier le transporteur… même les produits qui n’ont rien à voir avec des produits encombrants. L’avenir est certainement dans le poids volumétrique où on enverrait la liste des tailles des produits présentes dans le panier + le poids, et la Poste nous retournerait le prix à payer.

Pour le moment je n’ai pas vraiment trouvé d’autres méthodes pour faire plus simple, mais cela a le mérite de fonctionner. Si vous avez une technique spéciale, n’hésitez pas à la partager dans les commentaires.

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *