Prestashop Ready

Découverte live de Prestashop Ready

Au Prestashop day a été annoncé l’arrivée de Prestashop Ready, la nouvelle solution e-commerce en mode CLOUD qui est déployée super-rapidement ! Alors, est-ce que c’est la révolution que l’on attendait ?

Prestashop CLOUD nouvelle génération !

Peut-être que vous en rappelez, mais Prestashop proposait précédemment une version CLOUD qui finalement avait été interrompue. A présent ils remettent les petits plats dans les grands avec une nouvelle version de la solution. Ce qui est intéressant c’est surtout le fait de pouvoir disposer rapidement d’un shop fonctionnel en l’espace de quelques clics sans aucune connaissance technique.

Personnalisation de la boutique

En fait c’est surtout ce point qui m’intriguait déjà le plus d’avance… car les marchands sont très friands de personnalisation. Dans Prestashop Ready la configuration des thèmes reste assez similaire aux thèmes classiques Prestashop (avec une fonction avancée qui propose des raccourcis vers la configuration des modules importants). En fait pour une version CLOUD je pense qu’il aurait été préférable de proposer un seul thème, mais personnalisable en profondeur afin que celui-ci soit irréprochable.

Le prix VS un hébergement classique ?

La version Prestashop Ready est finalement très proche (à 95%) du Prestashop standard au tarif de 19.90€ mensuel soit 238.80€ annuel on se pose la question s’il n’est pas plus avantageux de prendre un hébergement classique avec une application auto-déployée comme le propose beaucoup d’hébergeurs. Au niveau du tarif ça sera moins cher et au niveau des fonctionnalités on aura accès à la totalité de l’application. A noter aussi que vous devez reverser 1.5% du chiffre d’affaire si vous dépassez les 3000€, je ne suis pas forcément fan de cette méthode de rémunération.

Pour quel type de marchand ?

Alors là c’est une bonne question, certainement que le marchand type ça serait un e-commerçant débutant qui veut tenter une première expérience e-commerce et essayer de faire quelques ventes sur internet avec un petit chiffre d’affaire annuel < 3000€ (sans connaissances techniques et qui n’a pas forcément envie d’avoir de webmaster). Pour se faire la main et tester Prestashop, ça peut-être un compromis avant de faire le grand saut.

L’open-source moins bon en CLOUD ?

A mon sens les solutions open-sources sont quand même moins performantes en version CLOUD, pourquoi ? Parce que très souvent il y’a des ajustements à faire pour obtenir la perfection (au niveau du visuel et aussi sur plan technique). Les solutions propriétaires CLOUD e-commerce ont un gros avantage sur ce point, car elles sont pensées initialement pour des utilisateurs en mode 100% interface graphique, sans devoir toucher forcément au code… vouloir faire les deux en même temps me semble difficile.

Résumé de la vidéo : Une version CLOUD nouvelle génération pour Prestashop ?

A travers cette vidéo je suis un processus simple, en créant une nouvelle boutique en ligne et en me promenant dans le back-office pour comparer les différentes options entre la version CLOUD et la version classique. J’essaie de vous donner mon ressenti sur ce que je constate en essayant d’être le plus objectif possible par rapport à l’état du marché et ce qui se fait chez les solutions e-commerce CLOUD concurrentes en ce moment.

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 commentaires sur “Découverte live de Prestashop Ready”

  1. Hello,
    Encore un très bon article 😉
    Malheureusement, j’ai fortement l’impression que PrestaShop essaie de rattraper son retard comme ils le font depuis 10 ans en sortant un espèce de Shopify Killer.
    C’est à mon sens une très mauvaise idée.

    1. Hello,

      En fait je pense que chaque outil e-commerce a son positionnement, on ne peut pas être sur tous les fronts.

      Prestashop sa force c’est d’être une solution « Open-Source », à mon sens il ne rivalisera jamais avec Shopify, car ils ne sont pas pensés pour les mêmes utilisations (et inversément).

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *