Black Friday en Suisse

Le Black Friday… fera-t-il décoller votre e-commerce ?

Vous avez déjà entendu parler du Black Friday ? J’ai dit ça l’autre jour à mes parents… ils m’ont dit : « C’est quoi le blakfridé ? »… Est-ce que cet événement ne serait pas plutôt une mode à la sauce Trump ?

Si je dois résumer le Black Friday

Quand on me parle de cet événement, ce que je visualise dans ma tête immédiatement c’est un écrasement des prix avec des pourcentages de fou. Je le vois bien surtout en principe via Twitter avec des gens qui proposent des super-actions… des réductions du genre 50%, voir même beaucoup plus.

C’est assez typique dans l’esprit Américain faut dire, chez eux c’est un peu la tradition le lendemain de Thanksgiving (chaque année on regarde avec ma copine, l’origine du Black Friday sur Wikipedia… on ne se rappelle jamais d’une année à l’autre).

On peut comparer ça aux ventes flash de l’extrême… et ça permet de faire du déstockage rapidement sur les invendus et de générer rapidement du chiffre avant d’arriver à la fin de l’année. Cette tendance est quand même très marquée aux USA… mais chez nous en Europe, on est quand même beaucoup plus sur la réserve.

Black Friday fou
Ce qui est fou c’est surtout le comportement des gens… et comment on peut modifier leur comportement en fracassant les prix. Allez voir la vidéo des Tops Black Friday.

Le Black Friday en Suisse

En Suisse on sait plus quoi vraiment inventer pour vendre… la tendance Halloween on a essayé (mais ça fait un bide total). Et maintenant depuis quelques années déjà on commence à faire le Black Friday… (oui ça fait peur). Le truc c’est que chez nous… c’est quand même moins la sensation des bonnes affaires, je m’explique…

Toute l’année, je reçois dans ma boite aux lettres des promotions à perte de vue… des 30%… des 50%… alors quand on me dit « Black Friday »… j’en attends encore plus (je suis vilain oui). Du coup chaque année ça me fait bien marrer… ai-je la sensation de faire une affaire quand je vois les offres qu’on me propose ? Pas vraiment…

Il faut encore ajouter à cela tous les sites de ventes privés… qui m’envoient des cargaisons de mails chaque jour, avec des prix fracassé… En fait les prix pratiqués lors du Black Friday en Suisse sont pas forcément plus avantageux que les promotions présentes durant l’année (en tout cas c’est le constat que je fais).

Black Friday Suisse
Sur une publication effectuée chez TDG, on voit bien que Manor en 2006 proposait 30% de réduction (regardez bien la petite étoile avec la mention, sur certains produits ahaha). C’est toujours sympa d’avoir une réduction on est bien d’accord… mais c’est pas incroyable non plus (surtout chez Manor presque tout est plus cher).

Une plateforme suisse peut booster les e-commerçants

Même si je suis pas forcément fan de la tendance, quand on est un marchand on essaie de se mettre dans toutes les brèches possibles… quelle importance finalement, le but principal c’est de vendre.

Le site swiss.blackfriday peut vous permettre justement de vous médiatiser durant la journée du Black Friday. Reste à voir exactement les conditions de participations pour pouvoir proposer vos offres dessus… mais l’idée de base c’est de proposer un bon de réduction qui sera utilisable sur votre shop.

Ce qui est très bien c’est que c’est une plateforme dédiée pour le e-commerce suisse, on voit encore trop rarement des projets de ce type émerger chez nous. Il faut dire qu’en Suisse, comme le marché est très petit cela raréfie ce genre d’initiative.

Black Friday sur Internet en Suisse
Vous avez pensé à cette mode du Black Friday ? Non et si vous tentiez l’expérience via swiss.blackfriday ? Faut voir… si les conditions restent abordables… surtout que 24h c’est court.

Bilan

Cela fait un moment que je n’ai plus été impressionné par une réduction de prix… sur des sites comme Wish c’est tous les jours le Black Friday (ahahah). Après il faut bien que l’économie puisse tourner, faut faire circuler la marchandise… je suis peut-être un peu blasé des réductions aussi. Bon je vous dis ça… et qui sait, peut-être que je vais sauter sur une affaire trop géniale le jour « J »…. si c’est le cas je reviendrai faire des courbettes de respect via les commentaires.

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

6 commentaires sur “Le Black Friday… fera-t-il décoller votre e-commerce ?”

  1. Bonjour,

    Tout pareil.

    Le black friday ça marche certainement très bien sur un segment de la population sensible au marketing de l’urgence…
    Également pour les clients qui n’achètent qu’en boutique physique et pour ceux qui ont peur d’acheter en ligne en chine…

    Parfois on peut tout de même trouver de bonne affaires comme pour le textile et les chaussures que j’ai toujours du mal à acheter sur web.

    C’est bien les seules chose que j’achète en boutique physique avec de l’alimentaire et encore avec le drive c’est juste les produits qui ne sont pas encore disponible… (j’ai horreur des hypermarché) mais j’aime les galeries commerciales…

    Pour les autres produits comme vous dites c’est black friday tous les jours sur le web.

    Petite préférence pour aliexpress et gearbeast, j’achète que des trucs de geek pfff… grilled.

    Have a nice day.

    1. Bonjour,

      C’est toujours difficile de savoir la perception qu’on les autres gens du Black Friday, personnellement ça me passe totalement à côté… j’achète en principe parce que j’ai besoin ou que j’ai envie, mais plus rarement parce que le prix est baissé. Il y’a encore aussi ces gros pourcentages où l’on triche sur le prix barré… et où finalement le prix de vente n’est pas exceptionnel.

      Après il faut aussi savoir se faire plaisir parfois (surtout quand on est Geek ahaha)… Pour 2018 je vais essayer d’arrêter d’acheter des trucs sur Wish que j’utilise 5 minutes et qu’ensuite j’archive au placard.

      A bientôt !

  2. Eh bien sur notre boutique nous pas de Black Friday, en tout pas pas cette année…

    Pourquoi?
    Simplement que lorsque l’on vend majoritairement des articles à une moyenne de 15.- avec des marges de 20 à 35 % comment offrir des rabais importants en sachant que l’on prend déjà à notre charge une partie des coûts des expéditions (plus le carton, le rembourrage… bio…, le temps de préparer l’action et cela que pour quelques jours tout au plus).

    Il est donc évident qu’on ne peut pas faire du 30% pour le Black Friday ! Et puis, il y a d’autres actions promotionnelles qui vont suivre pour Noël, comme les ports offerts durant une semaine, puis une autre avec du 10/15% sur toute la boutique…

    Bref, le Black Friday c’est bien si on a des marges de 100% ou si on s’appelle Coop et que l’on peut se permettre de vendre certains produits à perte et se rattraper sur d’autres.

    Si seulement on avait lancé une boutique en France ou en Allemagne, la vie serait plus facile…

    1. Hello,

      Effectivement je ne suis pas forcément fan de la méthode « Black Friday » pour dégager des ventes… éventuellement pour liquider des invendus. Comme vous le dites si bien, comment faire 50% de réduction quand on a une marge de 20% ou 30% on ne va pas s’amuser à vendre à perte.

      Cette année encore il m’a semblé que de plus en plus d’entreprises suisses se sont mises… au « Black Friday »… mais ça reste à mon sens une méthode marketing pour faire croire au bon plan.

      A bientôt et courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *