Gestion clients

Mon temps… il est passé où ?

Et voilà on est vendredi… je fais un point de situation de la semaine et j’ai l’impression que ça a été juste un coup de vent rapide… En ce moment, je suis comme une voiture de course qui tourne en rond sur un circuit.

Les temps changent

Je me souviens très bien au début de mon activité… je pouvais passer des journées entières à développer des modules Prestashop. C’était marrant… oui je gagnais moins d’argent, mais j’avais le temps de me poser des réflexions. Plus le temps a avancé… plus mon réseau de clientèle s’est agrandi… et ça c’est vraiment super.

Un petit client par-ci… un petit client par là…je me souviens bien du moment ou je me suit dit… « Ok je vais aider ces petits marchands… et intervenir pour des missions très courtes 30 minutes / 1h) ». Mon réseau continue de s’agrandir et je suis de plus en plus sollicité… problème… je commence à plus pouvoir être disponible « le point de rupture ».

Des points sensibles

Actuellement je le vois bien… ma boîte mail ne veut plus se vider… Même si je passe une bonne demi-journée à la vider… 4h plus tard c’est de nouveau plein. Maintenant, c’est presque la hantise de s’absenter, parce qu’une journée de rattrapage c’est tout à coup 30 ou 50 mails à traiter… le nombre commence vraiment à faire peur.

Plus vous avez de clients, plus la rotation est grande… En ce moment je dois refuser les clients ou les nouvelles demandes et c’est assez mal vu. Les gens ont de la peine à comprendre ce motif de refus. Quand vous êtes plein comme un oeuf… le moindre gramme en plus fait sauter la coquille et je suis obligé de serrer la vis.

Organise-toi mieux !

En organisation je ne pense pas être trop mauvais… regardez aussi ma vidéo sur l’organisation de votre Prestashop. Le problème c’est qu’à partir d’un certain stade, on ne peut pas exécuter plus de travail que tant avec une tête et deux mains (car il n’est pas toujours possible d’automatiser).

Dans ma stratégie je suis parti dans l’objectif de continuer à travailler seul… il y’a donc des limites qu’il ne faut pas dépasser. Il faut que j’accepte que mon temps n’est pas extensible et forcément, je vais devoir faire des choix. J’ai pas envie de gérer des gens… d’organiser des projets et de travailler pour générer du chiffre en engageant des salariés…

Certains critiquent ma manière de faire, mais souvent je leur réponds : « Vous avez déjà vu un mec très très riche… devoir passer du temps à gérer des gens ? ». Les gens très riches sont tranquilles et font ce qu’ils veulent. Alors moi je fais pareil à mon niveau ahaha… (solo = fait ce qu’il te plaît).

Factoriser un maximum

Même du côté de mes modules Prestashop, je constate que j’arrive plus à débloquer le temps nécessaire pour « refondre » ces modules pour la nouvelle version 1.7. Le temps à passer est important… même pas certain que je vais réussir à négocier le tournant (en 2019 je dirai peut-être encore… ah oui je dois migrer ahaha).

Peut-être que je pourrai déléguer certains développement en offshore, même si ça n’est pas vraiment ma tasse de thé… ou sinon les modules risquent de disparaître à force. En ce moment je suis sur beaucoup d’axes différents… et pourtant sur une seule thématique (le e-ecommerce et Prestashop), mais face à la charge je chauffe un peu.

J’ai toujours un attachement aux choses que je fais et c’est toujours délicat quand je dois me séparer d’une prestation ou de quelque chose que je propose… et accepter de me concentrer sur le plus rentable. Cela implique aussi de faire le tri et de me séparer de certains clients… Ahaha les plus pénibles seulement ! Pas le choix je ne peux pas me cloner.

YouTUBE a accéléré ma vitesse

La plateforme YouTUBE… en cette année 2017 m’a vraiment tracté vers le haut… les tutoriels vidéos marchent très bien les gens adorent (et je suis très content). D’ailleurs je vous invite à faire pareil sur votre marché… ça ne peut que fonctionner si vous êtes régulier dans vos publications.

Du coup forcément je dois aussi répondre à plus de commentaires… j’essaie d’être présent un peu partout, ça demande du temps aussi. Les vidéos je vais continuer forcément, car je vais essayer d’inonder un maximum la niche de Prestashop sur YouTUBE ahaha… pour moi c’est un peu comme un jeu.

Fusion avec le travail

Peut-être que vous l’avez déjà vécu ? Mon cerveau en ce moment ne débranche plus… Il est en mode maxi-idées, il voit des opportunités partout… Même quand je fais rien, je pense à des trucs pour améliorer mon business et je me dis « Mec arrête ! Tu vas basculer ! »…

En même temps vous savez j’adore le web, j’adore me lancer des défis et explorer de nouvelles choses… A ce sujet, j’espère vous montrer prochainement ma Todolist où je range mes idées, vous jugerez cela par vous-même.

Mais à un moment donné, il faut être aussi réaliste… parfois j’aligne 5 tâches en simultané dans mon planning et je me dis que ça va le faire. Mais c’est un moyen pour me faire « croire » que je suis pas débordé… Allez je suis sûr que vous faites aussi pareil (dites oui) !

Bilan

Tout ça pour dire que je suis très content de vous avoir comme lecteur, comme contact ou comme client… mais que je suis obligé de restreindre mon réseau de clients (à la minute où je vous écris… je viens de recevoir une nouvelle demande de devis… Hop ! Envoi d’un mail type de refus).

Si vous aussi vous êtes en mode hélice d’avion, pensez à vraiment mettre un frein au bon moment… Là, je crois que je vais vraiment calmer le jeu jusqu’à la fin de l’année et vraiment attendre d’être délesté à fond. Si vous avez aussi de l’expérience dans la gestion du temps et comment réagir face à la demande… n’hésitez pas à laisser un commentaire en dessous.

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

14 commentaires sur “Mon temps… il est passé où ?”

    1. Hello,

      Le plus important c’est vraiment d’axer sur un service spécifique et essayer de devenir le meilleur. De mon côté je propose aussi d’autres services (pub, marketing, sites classiques)… mais je ne les vends jamais. Pourquoi ? Parce que mon positionnement en tant qu’expert sur le sujet n’est pas du tout mis en avant.

      Je suis sûr que vous pouvez y arriver ! Essayez de cibler ce que vous savez faire le mieux… concentrez-vous sur une seule chose (et montrez-le), le potentiel de clients est en principe assez grand pour des petites structures même sur des secteurs de niche.

      A bientôt !

  1. Bonjour,
    Je lis toujours vos billets. D’ailleurs j’ai appris un tas de choses utiles rien qu’en vous lisant car je n’ai pas encore de site internet.

    Concernant le temps, une suggestion : publiez seulement 1 billet par semaine. C’est amplement suffisant pour vous – et aussi vos lecteurs qui sont occupés.
    Ce sera déjà 2 heures de gagnées.
    Bonne chance.

    1. Hello,

      C’est une très bonne remarque que vous faites, je dois y méditer… car contrairement à ce que je pensais, je constate que mon audience aime la diversité. Les tutoriels sont appréciés, mais aussi les retours d’expériences et les billets plus « trash »… Et oui il faut de tout pour faire un monde.

      Bonne chance pour la création de votre nouveau business !

  2. Salut Germain,

    sur la gestion du temps, connais-tu l’image du vase que l’on doit remplir avec des galets, du gravier et du sable ? Si on commence par le sable, tous les petits trucs qu’on fait tout de suite en se disant « comme ça ce sera fait », on n’a pas assez de place en fin de compte pour les gros trucs (les galets). Donc : les galets en premier, ensuite le gravier qui s’insère entre les galets, et finalement le sable qui se glisse partout. Depuis que je gère mon planning comme ça je m’en sors mieux.

    Tes billets, c’est au moins du gravier : n’arrête pas STP !

    Bises

    1. Hello,

      Oui j’ai déjà eu l’occasion d’écouter ce récit c’est effectivement vrai le plus difficile c’est dans l’application. J’essaie de faire attention et de focaliser sur les points très importants pour moi (partager mes expériences, lancer des projets). Mes billets vont continuer, car c’est un moteur très fort de mon activité et qui est vraiment très bon pour ma notoriété.

      On ne peut pas être bon si à chaque fois on regarde uniquement le côté « rentabilité immédiate », car c’est vraiment une vision à court terme… Je travaille certes peut-être un peu moins pour les clients, mais je renforce ma frappe de communication.

      Merci pour ton commentaire positif, à bientôt !

  3. Salut,
    Il faut reconnaître que la qualité apporte le succès et le succès risque d’entraîner la perte de qualité. Actuellement, je suis une formation pour l’accession au titre de « freelance ». Et là ils nous disent clairement que la qualité, la valeur sont des choses différentes du prix de base. C’est la valeur ajoutée.

    Si je me tiens à ce raisonnement, je te dirais d’augmenter tes prix pour ta valeur ajoutée au service du client et à sa politique de business. Plus cher donc moins de clients.
    C’est un tri sélectif un peu dur mais qui a son sens. Pourquoi ?

    – Tu concentres le temps de travail (qui te nourris, qui te paie) à des clients qui peuvent te rapporter plus qu’une grande quantité de clients qui te paient moins (loi de Pareto 80/20);
    – Tu maintiens des temps de travail sur tes updates/upgrades parce que tu es payé plus par tes riches clients tout en maintenant ton offre 24/24 de plugins performants;
    – Tu maintiens ton blog qui est une ressource et une réelle opportunité marketing;

    Il faut faire des choix: se diluer dans la générosité sans gagner d’argent ou rationaliser (je bosse pour moi, je suis expert, je dois être payé comme un expert, mais je continue à informer et former parce que j’aime ça.).

    Pas simple quand on est généreux !

    1. Hello,

      Effectivement cela implique une réflexion, mais je vais essayer de ne pas être trop brutal pour pas provoquer de cassures trop rapidement.

      Les choses sont en train de changer et je le sens bien, actuellement j’essaie surtout de donner priorité à des gens qui bien sûr respectent le « tarif » que je propose, mais aussi mes « valeurs »… C’est très important quand le client travaille avec toi et qu’il te fait aussi confiance… et que t’es pas là juste pour la technique.

      Oui c’est vrai j’en demande beaucoup (haha)… Le blog est un vrai moteur pour mon entreprise et il ne faut pas négliger ce canal, même si ce levier prend du temps à l’entretenir.

      Parfois les clients ne comprennent pas pourquoi je ne recrute pas… Tous simplement parce qu’il y’aura d’autres problèmes ensuite et mon moteur ne sera plus le même, grâce à ma méthode actuelle (solo & freestyle) je peux avoir une visibilité en étant tout simplement moi-même et ça c’est vraiment super.

      A bientôt et merci pour ces conseils avisé !

  4. Bonjour Germain,

    Si vous n’avez pas le temps de traiter certains clients, étant vendeur via du Prestashop et informaticien de base, je peux offrir mes services pour des travaux, sauf si cela entraînant du développement (ça, ce n’est pas mon métier, je le laisse à des pros) par contre au niveau administration, utilisation, configuration, formtion, etc… je pense être plutôt au point… et j’ai déjà traités quelques demandes.

    Je suis un peu dans la même situation, vendeur via Prestashop et dépanneur IT, mais le temps manque pour accepter de faire en plus un peu de tout en informatique (téléphone, IT, cloud, formation, …) je suis aussi en train de me concentrer sur certain domaine bien précis, du coup former ou aider des gens sous Prestashop est logique puisque le temps déjà investi sur ma propre boutique m’a permis d’acquérir des connaissances, autant les réutiliser plus d’une fois !

    Donc si vous voulez me transmettre certaine demande, je prends ! (enfin dans la limite du temps dispo…)

    1. Hello,

      Merci pour cette proposition c’est vrai que pour le moment je délègue assez peu… mais c’est une piste à méditer. Mon seul conseil c’est de se concentrer sur une seule chose à la fois, car sinon on se perd et l’effort qu’on met en oeuvre se dissipe. Il faut vraiment trouver son créneau et se positionner comme leader… c’est la méthode la plus durable à mon sens.

      A bientôt !

  5. Salut, je réponds avec beaucoup de retard à ce post, car comme toi, le temps m’échappe file et glisse… sur une boutique presta faite par un free lance…. cette boutique était bourrée de bugs que tu as essayé de m’aider à corriger et après la tasse était pleine, j’ai tout envoyé bouler. Un autre m’a dit que WordPress serait 1000 fois mieux pour moi, résultat des années plus tard je suis toujours en train d’essayer de le faire. Temps passant, l’horloge avançant plus vite que moi, je range tes mails dans un dossier que je consulte plus tard. Pour preuve ce mail et d’octobre 2017 et la je te réponds le 31 mars 2018. Comme toi j’ai finalement l’impression que le temps m’échappe, plus je te lis, plus je regrette de ne pas avoir fait mon prestashop avec toi en 2015, mais ce qu’il y a de génial c’est que je te lis aujourd’hui et chaque jour tu m’inspires. Oui, débarrasses toi des clients pénibles et chiants, il y en a trop ( Z’ont qu’a faire un cours de développement personnel et repostuler plus tard). Actuellement je suis un cours qui a l’air génial, de Sébastien Night. Il dit : de consacrer au minimum 25 minutes par jour un truc chiant, et trois heures par jour un truc cool. Cette simple phrase est en train de m’aider, tu n’imagines pas comment. Surtout que la même personne, Sébastien dit aussi qu’il est bien de dresser la liste des 100 choses qu’on a envie de réaliser avant de passer de vie à trépas. Mine de rien ça prend du temps de la faire cette liste, surtout qu’une fois qu’on commence, quand on a fait une chose ont en a rajouté 10 autres…. je sais pas si c’est une bonne idée de t’écrire tout cela, mais j’ai pas pu m’empêcher. Tes billets sont funs, cools et nous aide beaucoup. N’arrête surtout pas, merci, et meilleurs messages.

    1. Hello,

      J’essaie de faire de mon mieux et à présent je priorise aussi où il y’a le plus de résultat. Il est important aussi de vivre ses rêves et de faire des projets (personnels) qu’on aime, sans toujours forcément mesurer la rentabilité, car ça fait partie aussi de son propre plaisir.

      Dans le cas présent je dois dire que j’ai beaucoup de chance, car mon réseau clientèle est très réceptif, pour le moment j’ai pas encore prévu de me dé-multiplier, mais qui sait 😉 ?

      Courage dans l’avancement de ta boutique Prestashop et garde le moral, l’état d’esprit c’est une clé fondamentale pour l’avancement (qui surpasse largement la technique).

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *