Soyez différent pour être visible

Etre différent pour enfin exister sur internet !

Vous savez, j’ai mis un sacré bout de temps à comprendre… comment on devait faire pour se faire une place sur internet. Comment vivre de son activité sereinement ? En tout cas je vois des erreurs récurrentes chez mes clients…

Je viens de croiser un contact

Tout à l’heure j’étais à la poste et je croise quelqu’un… et il me dit ah mais c’est toi je t’avais pas vu… Enfin, faut dire que dès que j’ai vu les chaussures qui ça pourrait-être d’autre hahaha ! Et là je me rends compte quand même… que déjà dans la vie réelle j’ai des choses qui me caractérisent déjà un peu plus que le standard… (je vais faire le lien entre la réalité et internet après… et vous allez comprendre pourquoi).

Regardez sur la capture du haut, regardez mes chaussures… regardez mon paillasson d’entrée du bureau un Smile ?… Franchement est-ce que ça fait sérieux ? Et après je dois vendre des e-commerce à 5’000 ou 10’000 CHF ? La première chose à comprendre c’est qu’il ne faut jamais avoir peur d’être différent et montrer ses vraies valeurs… Oui j’ai des baskets d’ados et j’aime… oui j’ai un style de gamin, mais ça me plait.

Je suis déjà allé en trottinette chez des clients, j’ai été mal vu plein de fois… Combien de personnes ne se sont pas senties rassurées en me voyant ? Et je les comprends… moi-même je m’estime pas forcément rassurant vu de l’extérieur. J’ai des caractéristiques et cela se retrouve aussi dans mon business… mais l’ADN de la différence vient déjà de soi-même c’est c’est axe là qu’il faut déjà travailler.

Collier de Webbax
Oui j’ai des colliers un peu parfois flashy… regardez ma nouvelle création ahah… Combien de fois j’avais des remarques sur mes colliers quand je travaillais chez WinBIZ. Les gens sont toujours choqués par les différences c’est un truc de fou. Avoir des bornes d’arcades au bureau ça fait pas très sérieux non plus ! Combien de fois j’ai vu des clients faire des gros yeux ou un bruit du genre… « Hem »…
Squelette plantes
Sur mon bureau où je reçois les clients, y’ un squelette dans la plante et même ses yeux s’allument… (oui oui). Combien de fois ça m’est arrivé de poser une question pire sérieuse… ou technique… et le client regarde le squelette en se disant « C’est quoi ce bordel… je suis tombé où ici… ».

Vous l’aurez compris, je pense dans la vie réelle être bien en accord avec ce que je suis vraiment… ça me représente assez bien, je casse l’image « neutre », c’est plus restrictif c’est certain, mais il y’a aussi des clients qui disent bien sûr… « Il est marrant votre bureau, ça change de ce qu’on voit d’habitude ».

A présent on transpose ça sur internet

Justement, j’ai la chance à présent de pouvoir transposer ma vision et ma manière de faire sur le web. Je vous partage des infos des trucs… c’est ma manière de faire, je me soucie pas trop de comment font les autres et ça c’est un très gros avantage. Exister par le référencement c’est bien beau, mais les visiteurs et potentiels clients cherchent avant tout de l’émotion… de l’humain.

Sincèrement je suis atterré de la création de contenu « corporate » on dit « nous » alors que c’est « je » (même moi je le fais)… on achète des photos parce qu’on a honte de l’environnement dans lequel on se trouve… parfois même honte de soi-même un peu aussi (alors on montre pas sa tête). La dimension humaine et sociale et « émotionnelle » est trop laissée de côté, comment vous voulez que je m’identifie à des marques, des entreprises… des sites internet sans vie.

Aujourd’hui encore je disais à mon amie Anne de Broderie-Passion qui prépare le lancement de sa chaine YouTUBE… Oui tu peux exploser tes concurrents et gagner en notorité. Une entreprise concurrente La Maison du Canevas dispose déjà d’une chaîne YouTUBE… ils ont des vidéos… mais c’est mort, je m’identifie pas… il est où le côté humain ? On voit personne… pas de paroles… c’est pas engageant.

Maison du Canevas
Faire des vidéos YouTUBE c’est bien… mais pour se lier et se faire aimer des gens, il faut qu’il ait un côté humain. Les relations sociales c’est la base de tout… les gens sont sensibles à ce qu’ils voient. Ces vidéos sont bien faites, mais sont sans vie.

Le cas de Patrice Cassard

Si vous avez suivi le blog d’archiduchesse, vous savez que c’était à l’époque Patrice Cassard qui faisait la rédaction des billets. Par exemple autour de Patrice, il y’a une forme d’aura magique… les gens aiment ce qu’il écrit sur le blog… ce qu’il partage et sa manière d’être.

Est-ce qu’Archiduchesse en serait là aujourd’hui sans son blog ? Pas si sûr… depuis l’entreprise a été revendue, mais j’ai entendu des contacts me dire à plusieurs reprises qu’ils n’achetaient plus forcément régulièrement chez eux ou ne lisaient plus le contenu avec le même intérêt. Pas forcément parce que c’est moins bon, mais parce que la personnalité de quelqu’un est difficilement transposable… et qu’elle leur manquait.

Archiduchesse Blog
En fait je me souviens moi-même ne plus avoir consulté leur blog une fois que l’entreprise avait été remise. Quand vous avez des gens qui sont passionnés et qui vous vendent quelque chose… vous adorez…. quand c’est l’inverse ça passe tout de suite moins bien. Heureusement le blog a continué son bout de chemin !

Bilan

Même à midi à table on parlait d’un coiffeur qui avait beaucoup de travail alors que beaucoup galèrent… Et je disais à ma famille, mais ça m’étonne pas… le salon de coiffure HL fait des trucs différents, il casse les codes du standard (+haut standing) et casse le côté classique / ringard… et forcément ça plait…

Ne vivez pas à travers les codes classiques imposés par les autres ! Regardez bien au fond de vous-mêmes et travaillez votre axe de personnalité… transposez le sur le web et acceptez le regard des autres. Et oui… qui a dit que la visibilité sur le web était qu’une question de référencement, en 2017 ça va bien plus loin !

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

6 commentaires sur “Etre différent pour enfin exister sur internet !”

  1. Bonjour,

    Oui vous avez raison. Enfin en partie seulement. Pour votre job et votre business, le côté un peu geek et même décalé pas de problème, mais si vous vendez des produits comme par exemple des équipements radio-fréquences d’analyse de couverture, je pense que votre look va rester sur le palier. Dommage me direz vous, mais les gens se font aussi une idée du produit par la personne qu’ils voient, avant même le discours qu’ils entendent. Ah oui c’est sûr qu’en fermant les yeux je ne ferai pas de différence entre vous et un autre dans le discours. Mais rien qu’en vous entendant arriver même les yeux fermés je saurai que vous portez des baskets, parce que comme me l’avait dit un client un jour : on ne vous avait pas reconnu parce que vous aviez des chaussures qui ne faisaient pas de bruit en marchant.

    Alors on est aussi ce que l’on vend, et désolé mais l’habit fait le moine. S’éclater dans son job c’est super mais est ce que vous ne feriez pas aussi bien en ressemblant à ce que vous faites ? Vous avez des clients qui viennent vous voir et ils ont une certaine idée de vous. Je ne vois pas bien la raison de les décevoir, alors même que vous aspirez à développer (comme nous tous d’ailleurs) votre business.

    Nonobstant je continuerai à vous lire,

    Cordialement

    1. Bonjour,

      Vous avez raison aussi dans le sens ou sur le web on reste un peu plus tolérant que dans certains domaines, quoique… quand on parle e-commerce on pense « argent », « encaissement » et le client apprécie un peu moins les fantaisies.

      Il est vrai que sur certains marchés le style peut-être un véritable frein, moi-même je juge aussi déjà d’apparence sur ce que je vois et je pense que c’est tout à fait normal.

      Disons que ce genre de billet et aussi un moment de détente pour rassurer aussi les gens qu’ils peuvent être eux-mêmes et garder leurs codes. Parfois c’est plus dur quand on démarre pour inspirer confiance, mais à présent je cultive un peu « ma marque » de fabrique ce qui me permet d’exister.

      Le style est une chose (c’est surtout pour la petite blague), mais si on voit plus loin… dans ma communication, dans mes vidéos… je peux être moi-même. Je n’ai pas besoin de respecter des codes strictes appliqués par des entreprises sur le même marché et c’est ça aussi qui plait à une bonne partie de mon audience.

      Bien sûr on ne peut pas plaire à tout le monde. Ce que je voulais surtout dire à travers ce billet c’est qu’il faut aussi appliquer sa personnalité à son business, car ça peut-être une force pour sortir un peu de la masse et attirer un minimum l’attention… mais c’est pas donné à tout le monde non plus.

      Merci d’avoir posté votre commentaire !

  2. Je suis entièrement d’accord avec toi. Je le constate durant mes expos. A travers la France et à l’étranger.
    Je vends en direct des vêtements avec mes propres motifs et je peux te dire que j’ai énormément de concurrence dans ce domaine, mais je m’en sort toujours bien car les gens me connaissent et savent faire la différence avec des produits importés de Chine et mes produits. Il m’accepte comme je suis et pourtant je ne suis pas dans les normes.
    Le plus dur c’est de transposer cette différence sur le web avec peu de moyens financiers et de connaissances en codage.
    Merci pour ton p’tit billet. 🙂

    1. Hello,

      L’humain ça reste au coeur de la communication, le web c’est très « virtuel »… le premier palier à mon sens c’est d’humaniser sa communication.

      Ce que je dis souvent à mes clients, c’est que si c’est pour imiter des grosses entreprises « en moins bien » autant ne rien faire… il est donc préférable de communiquer autrement pour éviter de devoir courir après la concurrence.

      Il faut dire aussi que « la norme » c’est parfois « usant » et que si on a une activité qu’on développe soit-même c’est quand même fun de s’octroyer un peu de liberté. Transposer sa communication sur le web c’est un gros travail qui demande du temps et bien sûr faut accepter de véhiculer son image.

      A tout bientôt !

  3. Bonjour,

    En lisant votre billet, dorénavant je me vais me sentir moins seul, dans cette jungle que représente internet. Plusieurs fois, je me fais reprocher de faire un site trop marqué au goût des prestataires professionnels, alors qu’il est apprécié par le public lambda et même de mes fournisseurs qui trouvent que mes choix représentent bien les produits que je vends. Il est vrai qu’on ne peut pas plaire à tous le monde, et ce que je lis ici, prouve qu’il faut savoir sortir des sentiers battus, et se créer une identité forte peut aussi faire la différence.

    Vraiment merci pour ce billet. 🙂

    1. Bonjour,

      Le plus important c’est d’être en accord avec soi-même pour être bien et faire les choses correctement. Si on applique un mauvais moule à une personne, ça donne rarement de bons résultats.

      J’ai déjà expérimenté les approches « corporate » pour mes contenus… et aussi une tenue plus « stricte »… même pour mes rendez-vous… c’est pas moi on dirait un pantin dans un costume trop serré.

      Il faut savoir écouter les autres et garder une oreille attentive aux remarques, mais si on est en totale harmonie avec ce qu’on fait… on a des réacteurs ficelé sur le dos et on fonce… du coup on se fait plaisir et ça se ressent.

      Dans votre cas continuez donc à peser les remarques, triez… prenez du recul et pesez l’état de la situation. Parfois il faut savoir aussi « pivoter » quand cela ne fonctionne pas bien, mais si votre affaire roule, il faut faire confiance à son instinct.

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *