Erreur fatale en e-commerce

En e-commerce on se pose les mauvaises questions

C’est une constatation que je fais régulièrement, on ne se pose pas les bonnes questions pour lancer une boutique e-commerce, on raisonne pratiquement toujours dans le mauvais sens.

C’est quoi l’important ?

Vous savez j’ai l’occasion régulièrement de discuter avec des marchands qui se lancent sur le e-commerce et leur attention n’est jamais positionnée au bon endroit. Ce qui vient en priorité dans la tête des marchands c’est l’apparence graphique… l’aspect visuel.

Est-ce que l’aspect visuel fait vendre ? Oui cela y contribue… mais le problème ce que vos acheteurs ne vont pas venir sur votre boutique parce qu’elle est soignée esthétiquement… Et pourtant, je vois des marchands passer un temps fou sur la charte graphique et des heures à scruter le graphisme et le choix des couleurs… Mais quel intérêt au final ?

Faisons un parallèle avec les voitures… Cela me fait penser lorsque je vois des gens se balader avec des voitures hors de prix, mais qu’à la fin du mois tout est grillé au niveau économies avec leur leasing. Cela démontre un vrai problème dans la gestion / répartition du budget… Oui c’est joli, mais beaucoup moins côté porte-monnaies.

Choisir un template
Rassurez-vous, moi-même je suis le premier à dire… ouaaah trop cool le thème vu sur Template Monster, ça en jette… Mais est-ce que réellement ça va vous aider à vendre plus ? Est-ce que le site sera toujours aussi simple et manageable ? Avez-vous vraiment besoin d’investir dans un visuel plus élaboré ?

Faire venir des clients

C’est surtout ça le problème, un site e-commerce sans trafic c’est la mort assurée et je vous promets il y’en a énormément qui n’ont pas de trafic et où le commerçant commence à s’inquiéter les jours passant. Vous devez absolument savoir comment vous allez faire venir vos potentiels acheteurs et même il faudra calculer le coût d’acquisition d’un client.

Si je dois vulgariser encore plus, je sais pertinemment qu’une bonne partie des clients ne ferons jamais de référencement naturel correctement, pas le temps ni l’envie… pas assez rapide pour le retour sur investissement (grave erreur dans la vision). Du coup on risque donc de se limiter à du référencement « payant ».

En se basant sur un modèle économique du type Google Adwords ou Google Shopping, vous serez assez vite fixé. Prenons un chiffre pour exemple 1’500 CHF de budget mensuel à 1 CHF le clic… soit 50 visites de trafic qualifié par jour. Il faut donc déjà dégager 50 CHF de bénéfice par jour rien que pour payer Google Adwords, c’est vite un budget quand on est une petite structure.

Montre Casio en OR
Sincèrement, même si je suis pas un grand fan de la publicité payante, je pense que cela reste indispensable à la réussite d’un site e-commerce. Il faut absolument avoir les moyens de se payer une agence professionnelle dans le Adwords pour une bonne campagne optimisée, sinon vous n’aurez pas de trafic qualifié rapidement et vous ne vendrez rien.

Au secours ! J’ai plus de budget pour ma communication !

Peut-être qu’il est déjà trop tard et que vous avez déjà grillé tout votre argent dans la réalisation de votre site e-commerce et que vous vous rendez-compte que vous avez fait une erreur. Personne ne vous connaît, vous êtes invisible pour Google et vous avez certainement envie de déprimer.

Si vous avez fait cette erreur, je vous conseille de faire 2 choses :

  • Assurez-vous d’avoir du texte rédigé main dans toutes vos fiches produits, assurez-vous au moins d’avoir 250 mots sur chaque fiche.
  • Ouvrez un blog WordPress gratuitement et publiez un nouveau contenu chaque jour, n’abandonnez jamais et continuez de publier.

Ne croyez pas que c’est plus simple si vous aviez de l’argent, c’est totalement faux. Je vois des entreprises avec de l’argent qui galèrent à s’en sortir, parce que leur stratégie d’approche est mauvaise. Sans argent vous devrez passer du temps à créer du contenu, ça sera difficile, mais vous pouvez y arriver.

Le problème est plutôt lié à la motivation / discipline que de savoir comment faire. Si chaque jour j’étais à côté de vous avec un fouet durant 8h, je suis certain que vous seriez plus enclin à produire du contenu (visualisez bien cette image mentale, « SLAK…SLAK ! »).

Blog à succès
Prochainement je vais vous montrer comment monter un blog à succès rapidement. Vous verrez que les deux clés importantes sont « l’authenticité » et la « rigueur de publication » qui rendront votre entreprise visible.

Bilan

Pour moi le fait de savoir comment on va faire venir des gens sur son site, c’est encore plus important que de savoir ce qu’on va vendre. Sans visiteurs, on peut avoir le plus beau site du monde et le meilleur produit… ça ne sert à rien.

Je vois régulièrement des marchands avec des produits qui ne savent pas du tout comment ils vont se positionner et comment ils vont drainer une clientèle. En même temps il y’a pas 36 solutions… investissement en argent ou en temps (mais il n’a pas une méthode plus économique que l’autre).

Vous savez à chaque fois que j’écris un article, je me dis que je consolide ma muraille et que les autres s’ils veulent suivre, ils devront faire pareil… Cela doit être une motivation pour vous, car sincèrement je pense que vous avez toujours un bon espoir prendre une part aux acteurs de votre marché !

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

4 commentaires sur “En e-commerce on se pose les mauvaises questions”

  1. Article très intéressant comme toujours. Oui une des priorités en e-commerce c’est de faire venir les clients. Souvent la personne qui se lance se concentre effectivement sur des détails alors qu’il y a des choses vraiment importante à prévoir à côté. Pour qu’un e-commerce fonctionne il y a 2 paramètres clés : la visibilité et la boutique en elle même. Et le 2ème ne va pas s’en l’autre. Une bonne boutique et de bons produits c’est important mais ça ne fonctionne pas sans visibilité. Il sera toujours possible de l’optimiser par la suite pour augmenter les conversions par rapport aux visites et en fonction des résultats. Avoir un e-commerce c’est un peu un travail 360°, si on ne travaille que sur un point (les produits et les commandes), ça ne fonctionne pas comme ça pourrait et on se démotive.

    Je rajouterais juste une chose concernant le référencement naturel, c’est une excellente chose d’avoir un blog mais mieux vaut privilégier la qualité à la quantité. Je vois trop souvent des personnes qui s’épuisent à faire un blog sans stratégie. On écrit, on écrit mais finalement les résultats attendus ne sont pas ce qu’ils devraient. L’idéal est d’avoir un blog avec des articles de qualité et une bonne stratégie de référencement.

    Et comme vous le dîtes souvent, d’oser faire et de se lancer. Ca ne sert à rien de réfléchir 3 mois pour lancer une vidéo ou un article. Quand on sait quels sont nos objectifs : GO !

    1. Hello,

      C’est certainement ça le problème, c’est que bien souvent on voit pas assez internet comme une petite partie du canal visibilité, il faut développer tous les axes du commerce et c’est un très gros travail… un site internet en soit n’est rien, faire un levier de visibilité c’est un très gros challenge.

      A mon sens il n’y a jamais une vraie bonne manière de faire, tout est dans l’exécution et surtout de jamais chercher la perfection. Le blog est un formidable outil pour drainer une audience, mais peu de e-commerçants arrivent à en tirer quelque chose, parce que leur attention est ailleurs et que cela demande un gros investissement personnel (les gens ne s’en rendent pas compte).

      Il faut aussi savoir cultiver une certaine différence, accepter et penser autrement… Il faut savoir cultiver une personnalité, simplement « imiter » les autres n’est pas une bonne manière de faire. Vous pouvez reprendre la « forme », mais il faut ensuite l’adapter à votre propre personnalité.

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *