Le cas de Google

Google droit de vie ou de mort sur votre e-commerce

Quoi qu’on dise à l’heure actuelle le gros du trafic provient du moteur de recherche Google, si on est mal vu par ce moteur de recherche, vous pouvez dans certains cas presque mettre la clé sous la porte.

Google l’intouchable

Hier, j’ai eu un cas de client qui s’est retrouvé bloqué du jour au lendemain avec ses annonces sur Google Shopping / Adwords. Hier à 17h30 je reçois un email, que le compte a été suspendu.

Comme je ne suis pas certain de la cause du problème, je contacte le service de Google Suisse par téléphone et on m’explique que le service est bloqué parce que la boutique n’a pas le SSL / HTTPS.

Et là c’est l’incompréhension totale… pas d’email d’avertissement au préalable, pas de date ou de demande de la part de Google…. non on se contente simplement de bloquer le compte du client, sans avertir quoi que ce soit.

Dans quel secteur d’activité on peut se permettre de faire cela à un client ? Surtout quand celui-ci paie… dans la réalité vous faites une action pareille, vous pouvez avoir un procès sur le dos.

SSL obligatoire
Sincèrement, il faut surtout pas prévenir avant… aucune communication en amont de la part de Google. La décision de blocage est fatale… sans prévention au préalable… c’est juste incroyable.

Google peut vous tuer

Combien de site et de boutiques fonctionnent grâce à Google Adwords ? En gros si la plupart des entreprises ferment les vannes de l’investissement qu’ils font sur Adwords… leur business ne serait plus rentable. Une bonne partie des entreprises e-commerce vivent de la rentabilité Google Adwords… sans ça il serait difficile pour elles de tenir le cap.

Rendez-vous compte… quand vous payez Google vous n’êtes sûr de rien, j’ai déjà vu des clients générer un très gros chiffre via Google et du jour au lendemain, faire une crise de panique parce que l’argent ne rentrait plus dans les caisses.

Si les règles changent ou si un concurrent explose le prix des mots-clés vous faites comment ? Google Adwords est un système très proche de la bourse, vous pouvez tout perdre du jour au lendemain.

Google Adwords
Est-ce que vous seriez capable de survivre si on vous prive du trafic « payant » de Google ? Posez-vous bien la question… afin d’éviter le coup fatal.

Misez référencement naturel

Personnellement quand je vois ça… fiou, ça me fait peur… savoir que c’est Google qui décide si oui ou non je vais survivre. Il faut penser à équilibrer les investissements, pensez à miser un maximum sur le référencement naturel même si le retour sur investissement n’est pas immédiat.

La plupart des clients investissent en Adwords, parce que ça fait rentrer de l’argent… mais jusqu’à quand ? C’est pratique et « mathématique »… mais très friable. Votre site doit aussi se positionner « naturellement » pour continuer à vendre même en cas de coup dur, ne l’oubliez jamais !

Résultat naturel
Si vous regardez l’image précédente on a en 3ème position un lien vers un article de « conseil » pour le choix de sa chaussure, alors que l’on fait une requête commerciale. Vous devez absolument développer la création de votre contenu et vous positionner en référencement naturel.

Basculer le client en HTTPS / SSL

Comme expliqué dans un article précédent basculer son site en HTTPS, il a fallu faire cela dans l’urgence pour le client et cela tient du miracle.

Il ne faut pas croire, déjà il faut avoir de la disponibilité pour le faire, il faut tester… tout ne fonctionne pas toujours comme prévu, ce n’est pas le genre d’opération qui s’improvise sur un coup de tête.

Heureusement dans le cas présent tout était déjà prêt pour la « pré-production », car on avait déjà préparé le terrain… mais imaginez une seule seconde. Si j’avais pas pu être prêt… qui sait… le client aurait pu passer 2 semaines sans faire de vente via ce canal et s’enfoncer toujours plus.

Activation du SSL Prestashop
Activer le SSL sur une boutique e-commerce ne se résume pas forcément à activer une seule option. Il faut s’assurer que tout fonctionne correctement et les surprises peuvent être parfois nombreuses, gare à l’improvisation.

Bilan

Heureusement… en moins de 24h le service Google a réapprouvé le compte du marchand, mais sincèrement cela m’enchante guère. Il y’a un cruel manque de communication de la part de Google et on peut constater qu’ils font littéralement ce qu’ils veulent.

On ne peut pas se passer de Google cela est certain, par contre il faut bien mesurer les investissements que l’on fait et les répartir de manière intelligente. Regardez bien la part de trafic de référencement naturel (via Analytics), assurez-vous que celle-ci domine le trafic payant.

Vous avez eu aussi des expériences néfastes avec Google ? N’hésitez pas à partager vos retours dans les commentaires.

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (3 votes, moyenne : 3,67 sur 5)
Loading...

6 commentaires sur “Google droit de vie ou de mort sur votre e-commerce”

  1. Retour d’expérience intéressant. Google a déjà fait ça il y a quelques années du jour au lendemain sur Adwords… D’ailleurs le référencement naturel dépend aussi de lui, notamment avec ses dernières mises à jour qui ont fait des frayeurs à pas mal de gros sites. Le titre est bien choisi.

    Pour le référencement naturel, je suis d’accord, je trouve aussi très important de travailler en parallèle le référencement naturel quand on fait des campagnes Adwords. Le référencement payant c’est très bien, quand c’est bien fait ça fonctionne à merveille mais c’est dangereux de ne dépendre que de ça. Si on peut en parallèle développer la visibilité naturelle c’est le top.

    Il faut à tout prix diversifier ses sources de trafic et ne pas dépendre d’une seule source. D’ailleurs c’est ce qui fonctionne le mieux dans une bonne stratégie ecommerce. Référencement naturel, référencement payant, réseaux sociaux, emailing, netlinking…

    Bonne soirée

    1. Bonjour,

      Tout à fait, le plus important c’est de diversifier la source du trafic pour toujours avoir une possibilité de rebondir.

      Le problème c’est que souvent les clients veulent un retour sur investissement direct, car une partie des marchands ont un budget limité et investissent la globalité dans une visibilité payante (ce qui comporte de gros risques).

      L’avenir est dans le référencement naturel, mais la plupart des clients ne veulent pas investir de l’argent sur ce créneau… ils ont l’impression de faire une dépense dans le vide. Il est vrai que le temps passé à faire du référencement naturel peut parfois sembler démesuré (par rapport aux retours)… mais c’est un canal crucial, c’est ce qui manque sur la plupart des sites.

      Créer du contenu prend du temps, c’est pour cela qu’il y a encore beaucoup d’avenir sur internet (pour les petits nouveaux)… car il y’a encore trop de sites « creux » qui se reposent sur une visibilité artificielle.

      Merci pour votre visite et votre partage !

  2. Que dire si ce n’est que répéter ce que je dit depuis plus de 15 ans déjà.
    Le contenu est primordial, le référencement naturel indispensable.
    Google est maintenant une entreprise qui impose son besoin, plutôt que chercher à s’adapter à l’existant comme au début. Pour preuve le format AMP qui n’est là que pour faciliter le traitement des données par Google.
    Le web doit continuer à se développer en suivant l’inventivité des créateurs et non se contenter de plaire à un seul acteur, même dominant, du secteur. On peut même se demander si bing ne survit tout simplement à ce jour grâce à un accord passé par Google pour eviter d’être seul et donc condamnable.

    1. Hello,

      En fait quoi qu’on dise… c’est Google qui apporte le trafic, qu’on l’aime ou qu’on le déteste… Alors, pas le choix, il faut faire avec et suivre son mouvement.

      C’est parfois frustrant, mais il n’y pas d’autres alternatives. Lors de mon entretien téléphonique avec Google, je leur ai mentionné qu’il fallait mieux communiquer avec les webmasters (surtout qu’ils ont les moyens à disposition) afin que l’on puisse anticiper leurs exigences.

      Google fait ce qu’il veut, mais l’entreprise reste récente (1998)… même les géants peuvent chuter. Le référencement naturel c’est la base, mais trop de personnes / webmasters pensent encore combler le manque de contenu en boostant sur les optimisations techniques (plus rapide & moins cher).

      Merci de nous avoir donné ton avis !

  3. Il y as cinq ans j’avais un site super rentable avec adword j’avais plein de projets en tête traduction du site en plusieurs langues etc. Un matin boum plus rien mes annonces étaient refusé dans aucun avis de la part du roi… J’avais même publié dans un forum avec ce titre.. Google m’a tué.. encore heureux j’avais d’autres cordes à mon arc.. non Google ne m’a pas tué j’ai appris juste à ne pas mettre mes œufs dans le même panier
    ..

    1. Bonjour,

      Votre remarque est importante pour sensibiliser les lecteurs, comme quoi cela n’arrive pas qu’aux autres.

      Le référencement payant est plus facile pour tout le monde (le client et le prestataire)… mais la stabilité du système laisse à désirer.

      J’ai déjà vu un client générer du chiffre d’affaire sur plusieurs centaines de milliers de CHF grâce à Google, mais qui a aussi vécu la panique quand le système de vente s’arrête ou se bloque.

      Cela dépend aussi du modèle de business… « faire de l’argent à court terme » ou « faire perdurer une entreprise » ? Les deux sont possibles, mais tout dépend de la stratégie.

      Merci de nous avoir partagé votre expérience !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *