Attirer le client

Est-ce normal que vous n’ayez pas de trafic ?

Combien de fois j’entends les clients me dire… « On fait tout ce qu’il faut avec notre boutique, mais les ventes ne décollent pas ». Bon pour mieux comprendre la situation consultons la checklist proposée par la Poste suisse.

La checklist de la Poste suisse

La Poste, m’envoie régulièrement des newsletters avec des conseils qui sont liés entre autre à leur pôle e-commerce et franchement je trouve toujours quelque chose d’intéressant à extraire. Cette semaine, on nous parle d’une Check-list pour une communication efficace en la regardant je me suis dit qu’effectivement, une boutique en ligne qui pratique toutes ces actions, ne peut qu’être visible et réaliser des ventes.

On va donc prendre ensemble quelques points de la liste et je vais vous dire ce que je vois de mon côté au niveau de mes clients. Par la même occasion, je vais profiter de vous dire concrètement où se trouve le problème, car jusqu’à présent j’ai jamais vu de clients qui avaient « trop » de trafic.

Questionnaire communication
J’ai bien aimé cette approche avec des « auto-questions » qui vous permettent de faire le point sur votre activité.

Le suivi des statistiques

Déjà la première chose qu’il faut savoir c’est effectivement le trafic qui transite sur votre boutique. Combien de visiteurs par jour ? Qu’est-ce qu’ils regardent ? Quelles sont les pages les plus vues et celles où les internautes restent le plus longtemps. J’ai trop de clients qui ne consultent jamais leurs statistiques ou qui me mentionnent qu’il faut « les avertir » de comment ça évolue (heu… c’est leur entreprise non ?).

Google Adwords

Qu’on aime ou on aime pas, il faut faire du Google Adwords pour capter du trafic qualifiés avec des gens prêts à acheter. La plupart du temps le client essaie de mettre 100 CHF / 200 CHF et il voit que ça ne converti pas bien et il s’arrête là (trop cher de faire gérer une campagne par une agence) et trop de travail pour le suivi du budget & mots clés. Google Adwords n’est pas une arnaque, mais il faut suivre au quotidien et ajuster en permanence.

Les réseaux sociaux

Oui, il faut être présent sur les réseaux sociaux, il est important de pouvoir faire naitre une communauté derrière votre marque. La plupart des clients se contentent de poster 2-3 actualités (quand ils le pensent), invitent tout leurs amis… et ça s’arrête un peu là. Le côté « campagne » publicitaire est bien souvent mis de côté, pas l’envie forcément d’investir de l’argent dans l’achat de fans qualifiés pour la marque.

Collecte de mails et newsletter

Il faut à tout prix essayer de récupérer les e-mails des visiteurs et des clients (ex. même avec un système de popup + bon de réduction). Encore trop de marchands ne font pas de newsletters régulières à leur base d’abonnés (+ emails dormant dans leur base ERP) et ne pensent pas à mettre une stratégie « féroce » pour récupérer à chaque fois un e-mail. Cela est valable aussi lorsqu’un client vient en magasin physique, il faut lui demander son adresse e-mail.

Médias externe

Faire sa publicité sur internet c’est bien, mais il faut aussi penser à faire sa publicité dans des journaux locaux, participer à des événements sur votre thématique, il faut montrer que vous existez. Le problème c’est que la publication dans les journaux coûte assez cher, mais il est aussi possible d’avoir de la publication uniquement « online » sur certains sites à un coût plus réduit. De toute façon, ça fait toujours bien de s’afficher dans le journal… le mode publi-reportage, les lecteurs aiment assez (montrez aussi votre tête les gens sont très curieux).

Le blog

C’est toujours un levier important, mais c’est vrai qu’on parle plus trop de ça actuellement… c’est comme si c’était passé de mode. Cette fois-ci c’est un peu le temps et la motivation qui manquent chez les clients. Lors de la rédaction du 1er billet on est tout excité… très vite il faudrait rédiger un deuxième article alors qu’en plus personne n’a lu le premier et on a mieux à faire. C’est terrible, mais la plupart des blogs que j’ai vu se lancer, sont restés désespérément vides.

Les témoignages

Oui ça semble kitsch dit comme ça… mais les témoignages des clients c’est important… Avec un vrai nom et prénom… la photo du client. Pourquoi ? Sincèrement, tous ces sites avec de belles images qui n’ont pas d’identité… comment donner de la crédibilité si ce n’est pas authentique ? De vrais retours clients, ça intéresse forcément vos visiteurs et ça les mettra en confiance.

Interrogez vos clients

Parfois on est vraiment dans notre petit monde et on ne vise pas forcément l’attente des clients. Est-ce que vous avez déjà demandé à vos clients ce qu’ils veulent pour le futur ? Aussi ce qu’ils aiment dans votre entreprise et ce qu’ils n’aiment pas pour que vous puissiez faire mieux ? Bien sûr vous aurez de la critique, mais faire un sondage de ce genre peut vous permettre de redorer le blason, si vous êtes dans une mauvaise passe et que vous êtes hésitant sur certains choix stratégique.

Bilan

Bon j’ai pas passé en revue tous les points de la checklist, mais je trouve qu’il y’a de quoi se remettre en question sur beaucoup de fronts.

Sincèrement, je suis comme beaucoup de clients, je n’aime pas dépenser dans de la publicité… car j’ai toujours la crainte de ne pas faire un retour sur investissement. Aujourd’hui ma méthode est vraiment basique, mon blog c’est ma publicité… Et alors pour le financement ? C’est le temps que je passe à écrire un billet et c’est un travail qui ensuite est conservé et visible en permanence.

Si vous avez de l’argent à investir, pensez en priorité à la publicité… c’est ça qui fera décoller votre business (et pas le dernier template de chez Themeforest). Vous n’avez pas un sou ? C’est pas grave, mais consacrez du temps à faire parler de vous en créant du contenu et en menant des actions concrètes dans le monde réel (manifestation, exposition, marché, flyers dans la rue etc…).

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

6 commentaires sur “Est-ce normal que vous n’ayez pas de trafic ?”

  1. Bonjour,
    Je ne sais pas comment cela se passe en Suisse, mais en France, rien ne vous interdit pour faire de la publicité gratuite, d’envoyer à des journaux ou des organes de presse, des communiqués. Si ceux ci sont bien rédigés et ciblés, ils ont de fortes chances d’être publiés surtout dans les journaux qui n’ont pas une audience nationale. S’adresser aux journaux locaux me semble être une démarche peu coûteuse. Inutile d’avoir recours à un attaché de presse, çà peut se faire seul à partir du moment où l’on respecte les lois du genre, comme les 5W par exemple.

    1. Bonjour,

      En fait pour donner un exemple, même sur un journal de mon village… il fallait compter environ 750 CHF / 700 CHF pour un article demi-page. Bon après bien sûr tout à un prix, mais c’est vrai que la publicité « imprimée » coûte assez cher et c’est éphémère. Le support est ensuite jeté, contrairement à une publication web ou ça perdure quand même plus longtemps (+ possibilité de relai & partage).

      Certains clients ont déjà eu des articles « gratuits » dans le journal, grâce à des coup de « buzz » ou des actions farfelues qui sortent un peu de l’ordinaire et du coup, ils n’ont pas déboursé un centime. Bon il faut souligner que ce type de publication « FREE » relayé automatiquement par les médias reste malgré tout assez rare.

  2. Pour répondre à votre remarque sur le côté éphémère, souvent (en tous cas en France) les pages locales des journaux, ce que nous avons le plus en fait ; sont reprises sur le web, donc le communiqué de presse non seulement perdure mais en plus il est totalement gratuit. Chaque journal local (et çà nous en avons) possède une page par ville, commune ou canton, voire village dans lequel il est possible de faire paraitre un communiqué, il suffit alors de faire paraitre une news tous les 2/3 mois pour générer également un intérêt dirigé vers l’établissement en question.

  3. Tout à fait d’accord avec vous pour l’utilisation des ces outils. Ils concourent effectivement tous à optimisation des trafic surtout les campagnes Adword car elle procure de la rapidité de mise en œuvre pour la mise en ligne.

    1. Google Adword reste un levier sûr, c’est certainement celui qui offre le meilleur retour sur investissement parce qu’on peut « cibler » la clientèle et canaliser l’acheteur. Bien sûr il faut aussi que l’offre et la boutique / site de destination soient convaincants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *