Le e-commerce c’est 90% de marketing

Avec le temps j’arrive à des constations assez flagrantes en ce qui concerne le e-commerce et le comportement des clients. En 2016 un e-commerce qui fonctionne et qui rapporte de l’argent, fait obligatoirement du marketing.

Marketing Online

Ce que me disent mes clients

Il faut dire que j’en ai déjà vu défiler et le refrain est toujours similaire, le client arrive à réunir une somme de 5’000 CHF pour la réalisation de la boutique et il se dit forcément que ça va « tout déchirer » ! C’est vrai oui, mais seulement d’aspect !

Ce qu’il faut savoir c’est que la plupart des clients ne vendent pratiquement avec pas avec leur e-commerce. Allez à la louche combien de mes clients vivent exclusivement du e-commerce peut-être 10% (en mode Pure Player) ? Cela fait quand même le 90% qui reste à végéter sur place.

90% en budget marketing

Le problème c’est que le client « grille » tout dans la conception de sa boutique, au final il ne reste rien pour le référencement ou le marketing. Ce que j’aimerais dire aux clients c’est d’arrêter de faire des frais sur votre boutique (quand vous démarrez) et misez tout sur le marketing, c’est ça qui fait vendre.

Ce que je vois habituellement c’est l’application du CAS 1 alors que le CAS 2 serait bien plus adapté aux exigences actuelles du marché pour espérer vendre quelque chose.

Cas 1Cas 2
Boutique Prestashop Personnalisée5’000 CHFBoutique Prestashop par défaut500 CHF
Budget Marketing0 CHFBudget Marketing2’500 CHF
Budget SEO0 CHFBudget SEO2’000 CHF

Pourtant, il s’agit là d’une grave erreur, car le plus important actuellement en 2016 n’est pas pas la partie technique, apparence du site, mais plutôt le trafic qui est généré vers le site pour que ça convertisse en commande. Et pour cela pas de miracle, il faut payer (surtout au début) et bien sûr ne pas non plus négliger la partie SEO pour assurer une visibilité naturelle, le plus rapidement possible.

J’ai entrevu l’autre jour cet article sur Magento publié par Net Design, qui est tout simplement criant de vérité. Il faut limiter l’investissement sur le côté technique de la boutique.

Griller son budget presque entièrement sur la phase conception, est une erreur récurrente de la part des clients.
Griller son budget presque entièrement sur la phase conception, est une erreur récurrente de la part des clients.

Quels canaux Marketing ?

Sur le web, il faut se concentrer sur des choses qui peuvent rapporter vite de l’argent… Pour cela je ne vais rien vous apprendre, mais pour faire court vous devrez investir sur :

  • la publicité Google Adwords
  • la location de mails ciblés
  • la diffusion de vos produits sur des comparateurs / marketplaces
  • la création de liens partenaires

Le gros avantage de Google Adwords, c’est que rapidement vous pouvez investir et obtenir du trafic, il faut juste ensuite s’assurer que ça convertisse bien en commande (enfin « juste », est un grand mot).

Ces beaux sites qui ne vendent rien

Combien de fois, je suis tombé sur des boutiques avec un joli thème Template Monster (bonne façon), mais qui en fait n’a encore généré aucune vente. Mais il faut dire que cela saute assez vite aux yeux, car hormis les produits et les prix… la boutique est bien souvent sans âme.

Une ruée vers l’or

Actuellement je me vois comme un vendeur de pelles et de pioches ! Parfois j’ai bien l’impression que cela fait le succès des prestataires, mais plus rarement celui des clients. La faute est à mon sens au client qui ne fait pas la bonne répartition de son budget. Mais bien souvent, il y aussi un manque de volonté, car sur le web il faut beaucoup travailler pour obtenir du résultat (encore plus que dans la réalité) et cela décourage vite le client (ou alors il faut de l’argent).

Bilan

Faut-il un shop basique / austère pour commencer ? Oui ! Avez-vous besoin de 36’000 options pour démarrer ? Non ! Un joli site ne fera pas vendre plus… les effets Javascript non plus… Ce qui compte c’est d’avoir une audience. Vous ne savez pas à combien doit s’élever votre budget communication / référencement ? Prenez le prix de votre boutique et multipliez le par 9 et vous aurez le tarif pour obtenir un business viable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *