Réussir son e-commerce en imitant l’entreprise pecheur.com

Pourquoi ils sont si peu de marchands à réussir dans le milieu du e-commerce en 2016 ? Pour mieux comprendre une réussite, il faut revenir sur des points fondamentaux qui pourront vous conduire au succès.

Cherchez à imiter Pêcheur.com

Vous connaissez pecheur.com ?

Depuis quelques temps j’écoute les différents podcast de Laurent Bourrelly, référenceur professionnel… qui nous présente au travers d’un podcast, l’histoire du site pecheur.com et ce qui fait son succès.

Je vous invite vivement à prendre le temps de visionner cette vidéo avec Olivier Bernasson, le patron de pecheur.com, qui explique comment ils ont réussi à devenir une entreprise solide qui génère actuellement des millions (et oui ça fait presque rêver).

Olivier Bernasson est vraiment un e-commerçant de légende, qui nous donne des conseils censés, avec des exemples simples et compréhensibles par tous.
Olivier Bernasson est vraiment un e-commerçant de légende, qui nous donne des conseils censés, avec des exemples simples et compréhensibles par tous.

Pensez contenu, avant de vouloir vendre

Quand pecheur.com a débuté, ils ont commencé par faire un annuaire web qui rassemblait tous les sites qui parlaient de pêche (oui on était au début du web) et Google était moins performant qu’aujourd’hui. Ensuite, ils ont monté un forum / blog pour partager de l’information sur la pêche, parce que tout simplement ce sont des passionnés du milieu et ils avaient envie de rassembler une communaté.

Et alors là attention… ce que vous devez comprendre c’est qu’ils ont pensé à « Partager de l’information, avant même de vendre ». Cela fait toute la différence, car il y’a une matière première pour intéresser les gens (des conseils sur, la pêche, des interviews etc…). Aujourd’hui le problème de la plupart des marchands c’est qu’ils cherchent « juste à vendre »… et que si on enlève les produits, finalement le site est une coquille vide.

Partager de l'information avec le client via un blog, ça compte... et forcément ça augmente votre visibilité. Avoir comme but 1er de simplement vendre, n'est pas forcément une stratégie marketing durable.
Partager de l’information avec le client via un blog, ça compte… et forcément ça augmente votre visibilité. Avoir comme but 1er de simplement vendre, n’est pas forcément une stratégie marketing durable.

Utiliser Facebook pour le plaisir

Actuellement, la plupart des marchands cherchent à utiliser Facebook pour gonfler leur chiffre d’affaire, mais quelle grave erreur. Même si on peut le faire, Facebook reste un outil de divertissement… il faut divertir le client pour qu’il s’identifie à la marque par plaisir et c’est plus facile à dire qu’à faire.

Il faut accepter de passer du temps à divertir ses clients, tout en étant sincère. L’entreprise pecheur.com, publie très rarement des offres produits sur Facebook, car ils préfèrent nouer un contact « non-commercial » avec le visiteur Facebook.

Facebook est un outil marketing puissant, mais pour susciter de l'intérêt et des partages, mieux vaut éviter l'approche commerciale. Soyez sincère pour vous entourer d'une communauté qui vous aime pour ce que vous êtes.
Facebook est un outil marketing puissant, mais pour susciter de l’intérêt et des partages, mieux vaut éviter l’approche commerciale. Soyez sincère pour vous entourer d’une communauté qui vous aime pour ce que vous êtes.

Le marketing est plus important que la technique

C’est tellement vrai, actuellement le plus important n’est pas d’avoir un site beau, bien fait… mais surtout un e-commerce qui génère des ventes. Pour cela pas de miracle il faut miser la priorité sur la génération du trafic.

Il ne faut donc pas griller tous ses moyens financiers dans une boutique (cela doit représenter au maximum 20% du budget), il faut garder le 80% budget restant pour faire du marketing. C’est une erreur importante commise, par la plupart des e-commerçants, la plupart n’ont pas assez de moyens pour attirer le client.

Obtenir des liens ?

Obtenir des liens vers soi est capital pour bénéficier de notoriété et de visibilité sur Google, pour cela il faut que des gens aient envie de faire des liens vers vous. On retombe donc sur le problème « Qui aurait envie de faire des liens vers un site qui fait simplement de la vente ? ».

Si vous proposez du contenu gratuit, intéressant (blog, articles, conseils, vidéo) vous pouvez espérer que les internautes fassent des liens vers vous. Créer du contenu prend du temps ? Et oui, mais c’est ça qui fait aussi la différence en terme de référencement / visibilité.

Pour obtenir des liens vers vous, il faut "payer" ou "donner aux gens l'envie de le faire naturellement". Il faut essayer de faire abstraction du côté 100% commercial, si vous partagez une passion en priorité, les liens viendront automatiquement petit à petit.
Pour obtenir des liens vers vous, il faut « payer » ou « donner aux gens l’envie de le faire naturellement ». Il faut essayer de faire abstraction du côté 100% commercial, si vous partagez une passion en priorité, les liens viendront automatiquement petit à petit.

Montrez des logos qui rassurent

L’internaute a besoin de s’identifier à des choses qu’il connait, il est donc crucial de lui montrer des logos de paiement qu’il a déjà vu et des logos de banques familiers. Cela est valable aussi pour les transporteurs, il faut adapter l’affichage des logos, selon le pays du client.

Avec tous ces logos et ces certifications, l'acheteur peut se sentir en confiance. Notez aussi plus bas le logo Décathlon, qui va mettre en confiance les clients français.
Avec tous ces logos et ces certifications, l’acheteur peut se sentir en confiance. Notez aussi plus bas le logo Décathlon, qui va mettre en confiance les clients français.

Bilan

Dans ce podcast, je me suis dit plein de fois… « Comment c’est trop vrai ! »… Pecheur.com n’est pas arrivé à cette position du jour au lendemain, mais ils ont bossé dur et surtout partagé initialement une passion.

Actuellement le gros problème dans les clients, c’est qu’ils essaient de justifier à tout prix que leurs articles sont les moins chers et qu’ils sont révolutionnaires. Ce que cherche l’acheteur c’est plutôt une entreprise leader et qui a de l’expérience dans le domaine et aujourd’hui, avec seulement un e-shop, il sera difficile de convaincre de passer à l’acte d’achat.

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *