Boostez le référencement de votre boutique pour moins de 10 CHF par an

Pour attirer le client sur votre shop, toutes les méthodes sont bonnes à prendre. Il faut éviter d’être trop cloisonné, votre boutique doit être accessible par plusieurs entrées (comme un grand magasin).

Visibilité e-commerce

Réaliser des sites connexes

Une idée qui peut fonctionner, si votre boutique est déjà bien finalisée c’est de monter des sites complémentaires qui vont servir d’appât pour le client. Le but est de multiplier ce genre de sites avec un contenu « intéressant » sur une thématique ciblée et qui va concerner une gamme segmentée de vos produits. Le but est de se servir du site pour donner de l’information au client et de tenter de le rediriger ensuite sur votre boutique Prestashop.

Prenez un hébergement gratuit chez Infomaniak

Infomaniak, l’hébergeur suisse incontournable, propose une solution d’hébergement qui s’appelle « Starter » et qui est un micro hébergement pour un site web. Cela est entièrement gratuit, vous ne payez que le nom de domaine (8.90 par an).

Par contre l’hébergement est très limité :

  • 10 Mo d’espace
  • pas de PHP
  • pas de base de données

Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’on ne peut rien faire, revenons à l’époque du « FULL HTML » avec des pages statiques, finalement c’est ce qui nous intéresse, le but est toujours de rediriger le visiteur vers le shop et pour cela pas besoin de technologie de pointe.

Quand on nous offre quelque chose, on va pas faire les pénibles... Et en plus on a même une adresse e-mail offerte... yeah !
Quand on nous offre quelque chose, on va pas faire les pénibles… Et en plus on a même une adresse e-mail offerte… yeah !

Publions un site

Du coup, on est obligé de faire un site totalement en HTML, on peut se servir d’un logiciel comme par exemple Webacappella (rah critiquez pas), qui permet de générer des sites statiques à l’ancienne… pour ensuite les publier vers le FTP. Pas de base de données…du HTML et du CSS tout pauvre, mais c’est ça qu’on cherche.

Cette manière de faire est peut-être dépassée... mais l'outil fait correctement son travail.
Cette manière de faire est peut-être dépassée… mais l’outil fait correctement son travail.
C'est un peu comme si on était dans Word, on fait tout en interface graphique... on se pose pas de questions.
C’est un peu comme si on était dans Word, on fait tout en interface graphique… on se pose pas de questions.

Ensuite, j’effectue la publication du site vers l’hébergement… c’est rapide forcément, car le volume de données est assez compact. Visuellement on obtient quelque chose de tout à fait correct… on peut voir notre texte… nos images et naviguer sur les différents liens. Par contre, en tout cas pour ce thème… pas de responsive design… j’ai pas testé les autres.

On dira ce qu'on veut... mais au premier coup d'oeil je trouve que ça fait encore bonne figure.
On dira ce qu’on veut… mais au premier coup d’oeil je trouve que ça fait encore bonne figure.
Il faudra oublier le formulaire de contact et mettre un simple lien vers votre adresse e-mail... et oui pas de PHP, pas de formulaires.
Il faudra oublier le formulaire de contact et mettre un simple lien vers votre adresse e-mail… et oui pas de PHP, pas de formulaires.

Des petits sites de quelques pages

J’ai déjà eu l’occasion d’écouter des expériences et podcast d’entrepreneurs à succès, cette technique de maillage de sites pour renvoyer les clients vers une plateforme principale est un système qui fonctionne. Par contre, il faut respecter les règles suivantes :

  • créer un contenu différent de celui de votre shop
  • trouver une thématique sur une série de produits
  • répondre à une problématique client
  • présenter avant tout de l’information / convivialité, avant de vouloir vendre
  • continuer par la suite à créer d’autres petits sites de niche

Bilan

Cette méthode permet de multiplier les points d’accroche dans les moteurs de recherche, mais il faut reconnaître que même pour un petit site statique la création de contenu demande du temps. C’est une bonne piste à mon sens pour se servir des hébergements gratuits que propose Infomaniak (vous pouvez augmenter votre réseau de visibilité à moindre frais). A voir aussi pour investir sur une licence Webacappella ou encore peut-être la solution Muse d’Adobe. Bonne création à tous !

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

3 commentaires sur “Boostez le référencement de votre boutique pour moins de 10 CHF par an”

  1. Effectivement le réseau de sites fonctionne bien pour le référencement. Mais je dirais qu’avant d’utiliser cette technique il faut d’abord exploiter tout le potentiel des autres astuces comme le netlinking. 😀

    As-tu eu l’occasion de faire des tests avec uniquement un site connexe ?

    1. Hello,

      En fait certains marchands peinent parfois à mettre en avant certains produits spécifiques, normes ou labels… en faisant un micro-site dédié, cela peut permettre de se faire une position sur certaines requêtes spécifiques.

      Personnellement je n’ai pas expérimenté, mais j’ai certains clients qui étudient une stratégie sur cette manière de faire.

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *