Le mythe des barres de partage sur les sites e-commerce

Quand vous installez une boutique Prestashop, vous avez toujours sur la fiche produit les fameuses barres de partage pour les réseaux sociaux. Outil du siècle indispensable ou gadget 2.0 totalement inutile ?

Partage produit

La tendance des barres de partage

Actuellement il faut tout partager sur les réseaux sociaux… alors forcément, on met des barres de partage partout ou l’on peut, pour espérer une large diffusion de la page, sur Facebook, Twitter, Pinterest et j’en passe. Ce comportement est devenu mécanique, on ne réfléchi plus c’est devenu un standard, tout le monde le fait alors pourquoi pas vous ?

Avez-vous déjà partagé un produit ?

Concrètement est-ce que vous avez déjà partagé sur les réseaux sociaux un produit que vous alliez acheter ? Imaginez vous : « Oh… je vais acheter cet ordinateur… je partage…! Ouaaa ce joli sac… je partage… ». Concrètement on voit assez rarement les acheteurs partager les produits qu’ils pensent acheter… ou alors il y’a un intérêt en jeu… (réduction offert si le client exécute l’action par exemple).

Incroyable... je prends un site au hasard... la 1ère fiche que je vois possède 2 partages Facebook. Mais qui pourrait avoir bien envie de partager ça sur les réseaux sociaux... Plus anodin comme produit c'est pas possible...
Incroyable… je prends un site au hasard… la 1ère fiche que je vois possède 2 partages Facebook. Mais qui pourrait avoir bien envie de partager ça sur les réseaux sociaux… Plus anodin comme produit c’est pas possible…
Ouf... un produit sans partage cette fois... Un scénario que je vois très souvent, ce sont les produits avec zéro partage. Dans le 95% des cas les produits ne sont pas partagés... le cas est encore plus marquant sur des petites boutiques avec un trafic réduit.
Ouf… un produit sans partage cette fois… Un scénario que je vois très souvent, ce sont produits avec zéro partage. Dans le 95% des cas les produits ne sont pas partagés… le cas est encore plus marquant sur des petites boutiques avec un trafic réduit.

Quand utiliser le partage de produits ?

A mon sens cela se justifie quand le produit est assez différent des grands classiques… des produits qui sortent de l’ordinaire on sera pour le partage si :

  • les produits sont vraiment « chics »
  • des produits insolites / drôles
  • un prix complètement fou
  • des produits non-industriels
  • lorsque vous vendez / concevez un produit unique

Pinterest est l’un des réseaux sociaux les plus populaires en ce qui concerne le partage de produits ou d’idées déco… le concept c’est que ça soit fun et à noter aussi que la communauté de femme est très active sur ce réseau social.

Sur Pinterest, la clientèle sera potentiellement plus dans une logique d'achat / d'inspiration, que sur Facebook où là les gens sont plutôt pour se retrouver entre proches.
Sur Pinterest, la clientèle sera potentiellement plus dans une logique d’achat / d’inspiration, que sur Facebook où là les gens sont plutôt pour se retrouver entre proches.

Les réseaux sociaux et le e-commerce

Actuellement si on fait un peu de recherche dans Google, on va trouver beaucoup d’articles élogieux comme quoi le fait de relier le e-commerce aux réseaux sociaux, ça permet de gagner encore plus d’argent. En théorie oui, mais dans la pratique c’est un peu différent… les réseaux sociaux sont là plutôt pour compléter l’image de marque de l’entreprise, pour aussi essayer de faire de la diffusion d’information par un autre canal, mais c’est très rarement un canal de vente (sauf pour dans certains cas spéciaux).

Les réseaux sociaux ne font pas vendre plus, mais y contribuent... comme l'explique cet article.
Les réseaux sociaux ne font pas vendre plus, mais y contribuent… comme l’explique cet article.

Et dans Prestashop ?

Au tout début j’installais un plugin exprès pour les fiches produits, car celui-ci n’était pas fourni en natif… actuellement en 2016 je désactive ce module pour mieux aérer l’interface et laisser plus de place aux informations du produit, plutôt que d’encombrer la page.

Tout dépend des clients et de l'activité, mais de plus en plus quand je discute avec eux... on arrive à la conclusion que ce n'est pas vraiment nécessaire. Du coup on désactive le module natif Prestashop.
Tout dépend des clients et de l’activité, mais de plus en plus quand je discutent avec eux… on arrive à la conclusion que ce n’est pas vraiment nécessaire. Du coup on désactive le module natif Prestashop.

Bilan

Personnellement je pense que c’est bien d’avoir une présence sur les réseaux sociaux et d’essayer de créer une communauté. Par contre, en ce qui concerne le partage du contenu, il faut vraiment échauffer les esprits pour donner l’envie de partager à vos visiteurs. Eventuellement sur Etsy, ça pourrait me faire envie de partager… mais sur la plupart des shop online il y’a trop de produits de la grande distribution, qui à mon sens ne dégagent pas l’émotion nécessaire à vos clients pour qu’ils passent à l ‘acte de partage.

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *