L’étude de Datatrans pour 2015

Et voici l’étude de Datatrans pour le e-commerce suisse 2015… il me semble que c’était pas si longtemps que je faisais le même billet, mais c’était déjà pour 2014 aussi 2013… Alors quoi de neuf pour cette année ?

Etude Datatrans 2015

Nouvelle analyse pour 2015

Comme toujours, je trouve qu’il est bien de prendre la température du marché du e-commerce suisse, pour évaluer si on est dans le bon courant des choses. Les plateformes de paiement disposent de statistiques intéressantes en interne ou chez leurs clients et ils nous en font profiter. Je vous invite donc vivement à télécharger l’étude gratuitement via le lien de téléchargement.

Quand je serais livré ?

Voilà une remarque importante citée par blacksocks qui met en avant l’importance et la difficulté de donner clairement une date de livraison précise au client. Pourquoi c’est important ? Parce que les clients sont exigeants et que donner une date « fixe » (voir l’article, la rapidité d’expédition) et précise à ses clients, ça aide à la conversion. Le plus important c’est de respecter le délai et faire en sorte que votre transporteur lui aussi tienne son engagement.

Même pour des chaussettes, le client veut savoir quand il sera livré... le jour... voir même l'heure !
Même pour des chaussettes, le client veut savoir quand il sera livré… le jour… voir même l’heure ! Et oui c’est ça la clientèle du net…

Pourquoi l’e-commerce c’est l’avenir ?

  • L’utilisation du mobile & d’internet explosent.
  • La population devient de plus en plus « GEEK » si on peut dire ça !
  • Sur internet il y’a plus de choix sur des boutiques spécialisées.
  • Les prix sont en principe plus bas qu’en boutique.
  • Possibilité de commander à l’étranger (aie ! mauvais pour nous).
  • Offre plus précise / professionnelle sur des marchés de niche.
Le smartphone & internet, ça compte beaucoup en e-commerce... de plus en plus les gens expérimentent le paiement via un support mobile.
Le smartphone & internet, ça compte beaucoup en e-commerce… de plus en plus les gens expérimentent le paiement via un support mobile.

Lisez des remarques d’entreprises locales

Tout au long de l’étude, il y’a des commentaires ajoutés par des e-commerçants, employés, dirigeants et c’est très intéressant de voir sur quelles problématiques ils focalisent. Ces remarques peuvent vous donner des idées pour améliorer votre boutique e-commerce.

Par exemple Steg souligne l'importance de permettre aux clients d'entrer en contact directement avec eux. Encore trop de e-commerçants pensent qu'internet c'est le bon plan pour être tranquille... il n'en est rien.
Par exemple Steg souligne l’importance de permettre aux clients d’entrer en contact directement avec eux. Encore trop de e-commerçants pensent qu’internet c’est le bon plan pour être tranquille… une mauvaise stratégie.

Combien de temps avant d’être rentable ?

Ahh… voilà une bonne question, ici on met la barre très haut parce que dans la question on demande s’il faut 7 à 10 ans pour devenir rentable et une bonne partie des entreprises sont plutôt d’accord avec ça. Dans les commentaires cela varie entre 3 et 5 ans… on est bien loin de « en 6 mois on fait fortune »… Une année c’est vite passé, mais c’est toujours plus difficile, car il y’a très vite un frein financier… pour pouvoir durer plusieurs années, il faut être très motivé et faire de gros sacrifices (en tout cas au départ).

Ici on parle d'une rentabilité après plusieurs années d'existences, mais sur le marché du e-commerce beaucoup cesseront avant ce stade.
Ici on parle d’une rentabilité après plusieurs années d’existences, mais sur le marché du e-commerce beaucoup de e-commerçants cesseront avant ce stade.

Comment vendre plus ?

La question que se pose bien sûr tout e-commerçant qui se respecte… ci-dessous on retrouve différente stratégie, ordonnées par priorité. Et pas de miracle on constate que la préoccupation principale, c’est augmenter l’offre (nombre de pages produits), proposer une interface compatible multi-supports et améliorer la présentation des fiches produits. Le point 6 est aussi intéressant, « la réduction des coûts », il faut savoir aussi où couper pour conserver plus de bénéfice.

Les grosses entreprises sont confrontées exactement aux mêmes problématiques.
Les grosses entreprises sont confrontées exactement aux mêmes problématiques que vous, même s’ils ont beaucoup plus de moyens financiers.

Bilan

L’étude de cette année me semble plus intéressante et moins « officieuse », je trouve qu’il y a des bonnes remarques à prendre en compte. Si vous êtes un e-commerçant suisse, cela peut valoir la peine de lire le document pour se sensibiliser à certaines remarques pour que dans votre tête ça fasse TILT :  « Et si je mettais au programme de m’améliorer sur ce point X ou Y ? ».

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *