Choisir un thème WordPress

Actuellement je dois penser à refondre mon propre site et je peux vous faire par de la problématique du choix de template WordPress. Est-ce que c’est mission simple ? Quelles sont les problématiques liées au choix du thème.

Choisir un thème WordPress

Regarder les meilleures ventes

Actuellement pas besoin de vous faire un dessin, l’emplacement qui offre le plus de choix ça reste ThemeForest. Habituellement je classe toujours par « meilleures ventes », car plus le thème est vendu moins il y’a de bugs (en principe). Le problème des thèmes les plus vendus c’est qu’ils regorgent d’options… on peut quasiment tout faire… C’est aussi un reproche que je fais, car il y’a vite un tas de plugins qui viennent se greffer dessus et on peut quasiment tout faire en interface graphique en espérant que tout tienne ensemble.

J’ai acheté ce thème vendu 24’330 fois, celui-ci est très bien et dispose d’un tas d’options dans le back-office… Tellement que ça en devient difficile à solutionner les bugs rencontrés.

Trop de couches

Actuellement quand on installe ce type de thèmes, on se trouve avec un tas de sur-couches… Typiquement actuellement la mode c’est de mettre Visual Composer, un plugin qui permet de gérer le contenu plus facilement que de passer par le code source. Cet outil est vraiment très puissant et amusant à utiliser, car il permet de monter des architectures complexes… par contre vous perdez complètement la main sur le code source de la page qui devient un véritable fouilli et ça je suis pas très fan.

Un plugin puissant qui vous évite de générer vous-même du code HTML complexe.

Multilingue

Alors là… c’est américain en force ! Le premier problème c’est que dans WordPress il n’y a pas de système de traduction natif, il faut faire appel à un plugin ou utiliser les traductions via Poedit. Faire du multilingue « proprement » c’est un challenge de fou ! Très souvent il y’a des textes qui traînent et qui ne sont pas traductibles (dans le thème ou plugins)… où encore, par exemple on voit que c’est des thèmes dupliqués avec du code d’un autre thème (conflit de traductions). Oui c’est possible de faire du multilingue, mais ça sera vraiment tout « sauf simple ». Pour garantir à un client un site complexe sous WordPress en multilingue… faudra compter large sur le budget (le temps à passer peut-être important).

Loco Translate est recommandé pour faire vos traductions simplement.

Evolution de contenu

Avec ces thèmes lourds et complexes, le code source généré sera difficilement « migrable » quand vous voudrez changer de version du thème. Imaginez-vous, tous vos articles et pages avec des shortcodes dans tous les sens, il faudra tout revoir en cas de migration. C’est pourquoi je préconise vraiment le HTML en priorité (avec quelques shortcode accessoirement) pour garantir qu’il soit possible d’évoluer sans devoir tout refaire dans quelques années lors d’une grosse migration.

Effets visuel nouvelle génération

Actuellement il y a la tendance du Parallax avec un scrolling à la vertical et des images « géantes » des menus tout « rikiki » en haut ou en « bas » et avec des images qui s’étendent à l’infini en HD. Très bien c’est la tendance… mais sincèrement en terme « ergonomie » c’est quand même pas pratique du tout. En plus je trouve que ça donne une impression que la page « rame » à l’affichage… En plus de nombreux thèmes affichent encore un « loading » de chargement… je ne suis pas emballé par cette mode.

Voilà un exemple de thème en Parallax, une mode plutôt récente… est-ce vraiment l’avenir ?

Retour à la simplicité

De mon côté ce qui me plait dans WordPress c’est la simplicité d’accès… Quand on commence à avoir beaucoup de plugins, la lenteur se fait ressentir (en back-office). Il y’a aussi ensuite le problème de devoir naviguer dans des endroits « improbables » pour harmoniser son site, car chaque plugin à sa logique et tous ne suivent pas forcément la logique de WordPress (visuellement et sur le plan simplicité d’intégration).

Le thème Twenty Fifteen est téléchargé 3000 fois par jour… un bestseller….  Choisissez un thème basique pour durer dans le temps et assurer une compatibilité optimale.

Bilan

Finalement, j’ai trouvé un joli thème WordPress et je voulais l’acheter… le comble c’était qu’il était gratuit… Ce que j’ai apprécié dans celui-ci (pour le moment en cours de déploiement), les options du thème sont rassemblées dans une rubrique, les options sont là, mais pas avec des pages interminables et on a un accès avec des shortcode (raisonnablement) et surtout plus cet affreux Visual Composer dans la fiche produit (ahaha).

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

4 commentaires sur “Choisir un thème WordPress”

  1. Merci pour cet article, je fais toujours mes themes de A a Z pour les raisons que tu listes et tu m’as donné envie de faire des thèmes simple pour les autres. A voir les thèmes de fous que l’on trouve sur themeforest, je me dis que je ne trouverais pas preneur pour un thème simple et optimiser mais au final, pourquoi pas 😉

    1. Hello,

      Le fait d’avoir des thèmes aussi bien traduit en français peut-être aussi un bon argument, c’est ce que propose par exemple : https://www.themesdefrance.fr/.

      Je pense qu’il faut inclure des standards sans que ça soit « usine à gaz » mais c’est très difficile dans la pratique.

      A bientôt !

  2. Bonjour,
    Merci aussi pour cet article intéressant! Le choix du thème est un vrai exercice. J’ai acheté un thème assez populaire sur themeforest il y a quelques années. Puis l’auteur a fermé boutique. Je me suis retrouvé donc avec un thème qui n’était plus maintenu et qui n’était pas responsive, ni compatible avec les dernières versions de WordPress ni de PHP 5.4 ! Vous voyez un peu la galère dans laquelle je m’étais retrouvé ! J’ai fini par acheter un thème dans la liste des meilleures ventes espérant que l’auteur ne va pas disparaître du jour au lendemain. La migration ne s’est pas bien passé car les shortcodes était spécifiques au précédant thème. Du coup, j’ai désactivé un grand nombre de mes anciens posts et de mes tags. Mon référencement en a pris un coup. Je ne vous parle même pas de mes ventes. !
    Alors je me suis promis d’utiliser au minimum ces systèmes de pages builder et d’utiliser des thèmes publiés sur le site de WordPress. C’est https://wordpress.org/themes/hueman/ qui me plait bien !
    Bon courage pour la migration, ce n’est pas toujours une mince affaire pour un gros site comme le tien.

    1. Hello,

      La migration c’est toujours un moment délicat, je trouve que les shortcodes c’est une bonne idée, mais le problème c’est que le code n’est pas rationnel contrairement à un code HTML classique qui fonctionnera toujours.

      Je pense que limiter l’utilisation des shortcodes est vraiment important… Le clients veulent régulièrement des template qui font l’effet « Waouw » mais ce n’est pas forcément les meilleurs pour la maintenance & l’évolution.

      Merci pour ton partage d’expérience !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *