Prestashop Cloud est disponible

Peut-être en avez-vous entendu parler récemment… Prestashop a mis en avant sa nouvelle version Prestashop Cloud et par la même occasion effectuée une refonte de son site internet. Alors, est-ce que Prestashop Cloud est un bon plan ?

Prestashop Cloud c’est quoi le concept ?

Le but c’est de rendre encore plus accessible Prestashop, vous allez sur le site officiel de Prestashop et vous choisissez entre la solution « Cloud » ou « Télécharger Prestashop ». Si vous prenez la solution « Cloud » vous aurez un formulaire d’inscription avec quelques informations à remplir et « hop magie » vous aurez une boutique prête à l’emploi.

Quelques informations à donner… et voilà la boutique sera prête !

Et voilà j’ai ma boutique

Ensuite, vous aurez à disposition l’accès à votre boutique via une URL temporaire (pswebshop.com) et vous pouvez commencer à travailler sur vos produits. L’interface d’administration est exactement la même que sur un Prestashop standard. Pour faire court il s’agit d’un Prestashop classique… auto-déployé sur un hébergement « performant » mais « gratuit ».

La console cloud Prestashop propose des réglages de base pour l’hébergement.

Prestashop Cloud n’est pas une version spéciale… c’est le Prestashop standard.

Un accès FTP à disposition

Ce qui est bien c’est que dans le panel Cloud de Prestashop, il est possible de se créer un accès FTP afin de transférer des informations ou modifier des fichiers de Prestashop. Par contre, vous ne pouvez modifier que certains dossiers autorisés et là je pense que c’est vite un problème. Il n’est pas rare de devoir faire des retouches un peu partout dans Prestashop, limiter l’accès sur « override », « modules » et « themes » est à mon sens insuffisant.

Bonne nouvelle on peut s’y connecter via FTP… mais l’accès reste assez limité.

Les différences entre Cloud et version classique

Vous pouvez consulter un tableau qui fait la comparaison entre la version Cloud et la version classique de Prestashop. Et là j’ai lu quelque chose d’assez aberrant… Il n’est pas possible d’installer des modules Prestashop, non-approuvés par Prestashop Addons (donc en vente chez eux). Vous trouvez un module gratuit sur le forum… c’est non, vous ne pourrez pas l’installer…  je suis pas trop fan de ce genre de tournant, mais c’est leur choix d’appliquer cette politique.

Le Cloud mis en priorité

Sur la page d’accueil de Prestashop c’est la version « Cloud » qui est mise en avant, y’a qu’à voir le bouton comme il est visible… plus que la version classique à télécharger. Pourquoi cette mise en avant ? Pour industrialiser la vente certainement, mais Prestashop n’est pas fait pour faire un e-commerce rapidement… Le déploiement est rapide, mais pour finaliser, customiser et avoir quelque chose de présentable y’a vite du travail…

Le système n’a pas été étudié pour être simple d’administration… prenons l’exemple des thèmes… Installer un thème Prestashop ça ne se fait pas en 3 clics bien souvent il faut un certain travail pour arriver à un résultat correct et fonctionnel. Le client qui prendra une version Cloud se verra rapidement bloqué avec une solution trop compliquée à administrer pour un non expert (surtout sur la partie visuelle).

La version Cloud prime sur la version classique à l’affichage, lors du téléchargement.

Pour quel type de client ?

Je vois tout à fait le genre… le client en mode budget low-cost qui ne veut pas acheter d’hébergement et qui se fera peut-être vendre quelques modules et qui publiera une boutique qui n’aura jamais le succès escompté (oui je suis glauque). Mais sur la masse de clients qui feront cette démarche, cela sera rentable pour Prestashop, mais le client fera un « petit investissement » au pire raté et son aventure s’arrêtera là.

Je dis non au Cloud

Pourquoi proposer une version bridée sur les modifications des sources de Prestashop (FTP) ? Pourquoi ne pas laisser installer des modules tiers ? Pourquoi héberger en France, alors que vous pouvez le faire dans votre pays… c’est mieux non (référencement / temps de réponse) ? Pourquoi choisir de ne pas avoir l’accès sur ses données et les confier à un tiers ? Si Prestashop avait proposé une solution d’hébergement complète « sans limitations », cela aurait mieux collé avec sa solution Prestashop… mais ces propositions « bridées » c’est vraiment pas mon truc.

Vous avez déjà vu une boutique sérieuse sur un hébergement gratuit ?

Bilan

Ce que je suis en train de voir avec ce Prestashop Cloud… c’est une évolution de Prestabox en mieux… Pourquoi cette obstination du Cloud ? Pas parce que c’est mieux pour le client… je pense que Prestashop doit financièrement améliorer ses résultats et devenir un acteur encore plus gros. Si aujourd’hui un client ne peut pas payer un hébergement pour faire du e-commerce, je pense que c’est pas la peine de réfléchir plus loin…

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

7 commentaires sur “Prestashop Cloud est disponible”

  1. On voit bien quand les avis viennent des gens qui sont habitués et s’y connaissent et ne savent pas du tout se mettre dans la peau de ceux qui n’y connaissent quasiment rien.

    Personnellement, je fais un site sur le cloud pour le magasin de mes parents. La raison est que nous nous sommes développés sur les réseaux sociaux (nous avons un seul magasin physique, deux avant la crise) où nous avons un petit succès (augmentation du CA de grand minimum 40%, difficile à évaluer) et beaucoup de personnes nous demandent si nous envoyons des colis, etc etc car elles viennent de loin ou n’ont pas le temps. Il y a donc un manque à gagner que l’on peut combler un minimum avec un e-shop.

    Ok mais pourquoi je choisis le cloud? Parce que pour débuter, c’est bien plus simple. Payer un hébergement n’est pas le problème, c’est récupérer dès le premier panier. Mais l’installation sur un serveur, et tout ce qu’il faut, m’avaient déjà rebuté. Je suis sur que lorsque l’on sait comment faire, ça se fait sans soucis, mais ce n’est pas notre cas. Et modifier le code, pourquoi? Je n’y connais rien.

    Alors voilà, en tant qu’extension du magasin physique, que première solution, nous préférons le cloud. Et si un jour cela ne suffit plus ou que l’on veut améliorer et qu’on rencontre des limites, on passera à la vitesse supérieur, mais en attendant cela nous convient.

    Prestashop eux même disent que le cloud est là car uniquement 11% des gens arrivent à installer leur site sur un serveur avec le logiciel. C’est ça le but de cloud, faciliter tout ça, pas forcément de toucher les gens qui veulent pas payer un bête hébergement.

    Alors voilà, même sans m’y connaitre je vois bien les limites et inconvénients, mais en attendant l’offre cloud nous convient et je suis sûr qu’il y a plein de situations qu’on imagine pas où l’offre cloud est pertinente. Dire non catégoriquement au cloud et dire que ceux qui optent pour cette offre ne réussiront pas, c’est franchement mal venu et surtout ça n’encourage pas, alors que justement je trouve votre blog encourageant.

  2. PS: je tiens à ajouter que votre logique est erronée. Selon vous:
    – ça vise les gens qui ne veulent pas payer un hébergement
    – le cloud n’est pas mieux pour le client, mais mieux pour Prestashop car le client va acheter quelques modules

    Désolé mais les gens qui refusent de payer un hébergement seront très très peu enclin et dépenser 30 euros pour un quelconque module, et ne parlons pas des modules plus cher.

    1. Hello,

      Je pense que dans votre cas la logique est déjà un peu différente, vous avez un magasin physique et une demande de vos clients, Prestashop permettra à coup sûr de vendre plus, car vous pourrez rediriger vos clients sur le shop en ligne.

      Seulement une bonne partie des e-commerçants, démarrent de zéro, les clients ne les connaissent pas et il n’y a pas une attente ou demande client (comme c’est le cas chez vous).

      Là encore vous disposez déjà d’une communauté… sociale, donc pourquoi pas… effectivement un Prestashop cloud basic suffira à l’essentiel… générer une commande (c’est tout ce qu’on lui demande).

      Maintenant il est vrai que je vois toujours ça de mon oeil d’habitué… car pour vivre à 100% du e-commerce, il faut accomplir de gros efforts et de gros investissements. Maintenant pour compléter une activité de magasin physiques, la réassurance du client et la notoriété se feront en premier lieu grâce à votre boutique physique (ce qui est loin d’être le cas pour la plupart de ceux qui se lancent et qui n’ont encore rien de tangible).

      En tout cas bonne chance pour l’aventure et j’espère que ça vous permettra d’augmenter votre chiffre d’affaire 😉 !

      Merci pour votre visite !

  3. Bonjour,

    le débat sur la gratuité est un faux sujet pour moi. Pour utiliser réellement son cloud prestashop, l’achat de plusieurs modules officiels est un passage obligé pour avoir un site complet (ex : le paiement bancaire), et il faut ensuite financer les mises à jour des modules, donc à mon sens, la « gratuité » est vite un leurre. A mon avis, Prestashop se rémunère donc avec la vente de modules certifiés et du cofinancement de leurs partenaires.

    Le fait de limiter la solution aux modules validés par prestashop est obligatoire pour la version Cloud, tout simplement pour qu’ils puissent assurer l’évolution du produit et sa compatibilité entre modules. Il faut garder en mémoire que l’incompatibilité de modules peut impacter fortement le site en production, ce qui nécessite d’avoir un environnement de tests similaire à la prod, pour déployer des modules en toute sécurité. Un bon point donc qui simplifie la vie des ecommerçants qui n’ont pas de développeur sous la main pour tester et déployer des modules.

    En tout cas, le cloud permet de tester le produit sans prise de tête 🙂

    Merci

    1. Hello,

      Clairement il faudra quelques modules, déjà rien que pour avoir un panel de méthodes de paiement un peu plus large.

      Très juste aussi pour les modules « externes » qui ne sont pas autorisés ! Mais bon en même temps il y’a des modules approuvés par leur soins qui nécessitent malgré tout de la retouche pour une réelle mise en production.

      A garder donc ce phénomène de gratuité comme point « positif »… mais bon, les hébergements aujourd’hui sont à un prix très raisonnables, donc autant avoir une autonomie à 100%.

      A bientôt !

  4. Prestashop n’est pas dirigé par des bienfaiteurs de l’humanité, leur solution a un cout et doit être rentable, il semble évident que actuellement le cloud est déficitaire pour prestashop…

    Ensuite il faudra rentabiliser, je leur fais confiance pour le moment venu savoir faire cracher le client (captif).

    1. Ahaha carrément faire « cracher » le client 😀 ! Je pense que c’est avec le temps qu’on va pouvoir constater si ce modèle économique va vraiment perdurer.

      Merci pour ta visite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *