Tout à coup ! C’est la fin de l’année !

Vous ne le savez peut-être pas… mais c’était mon dernier jour de travail officiel de l’année… et oui pour moi 2014 c’est bouclé… truc de dingue, une année complète s’est écoulée déjà… Alors, c’était une bonne année 2014 ou c’était la crise ?

Comme d’habitude…

Ma tradition avant Noël c’est toujours de relire l’article de l’année passée à la même période… ouai finalement je me reconnais assez, j’ai pas trop changé en 1 an… L’année passée j’avais des idées plein la tête pour 2014, pour 2015 c’est déjà le cas aussi… mais c’est déjà presque l’inquiétude de fermer pendant 2 semaines.

Deviens gros, fait du cash !

Cette année j’ai fait un peu le fonceur, j’ai mieux négocié avec les clients… moins carré sur les prix et plus généreux en gestes commercial (ahaha)… du coup ben encore plus de job. Le problème de ça c’est qu’après on se donne vraiment des sueurs froides, beaucoup de dossiers clients à gérer simultanément… essayer de toujours rester cool… toujours plus de demandes par email… assurer le SAV des modules… des requêtes qui pleuvent de partout… avancer le projet Boubax… coûte que coûte… des journées bien remplies qui semblent durer 30 minutes…

2014 c’était une année rentable !

Oui je suis content du résultat, mais en partie seulement… financièrement ça s’est bien passé, surtout 1000 x merci à mes clients qui sont des gens qui respectent mon travail (j’ai beaucoup de chance). Mais voilà, à force d’avoir pour objectif « rentabilité », « générer du chiffre », j’ai pas vraiment innové en 2015, je n’ai pas développé de vrais « nouveaux modules géniaux pour Prestashop »… la faute à qui ? A mon emploi du temps que je surcharge… et qui m’empêche mon plus grand plaisir « la création »… proposer de nouvelles innovations… pour 2015 promis, je ferai un effort.

La course aux e-mails

En cette fin d’année ça a commencé à me faire vraiment peur… prenons un cas, hier encore j’étais en déplacement l’après-midi… je reviens… il y’avait déjà nouveau mails à traiter… Ouarrrggg… Le temps de traitement des mails devient de plus en plus gros, il faut que je limite aussi ma clientèle pour travailler avec « que » la meilleure graine 😉 ahaha… Non mais à un certain stade ça devient critique pour « tout » faire… il faut aussi savoir accepter de refuser des clients, comme ça a été le cas en fin d’année… c’était juste plus « possible ».

Ma satisfaction

C’est certainement d’avoir réussi à maintenir le niveau de mon activité tout en développant Boubax à côté… sans que le projet soit « mort » après 12 mois… Cela peut sembler être totalement anodin, mais réussir à tenir dans le temps, à garder  une motivation intacte tout au long de l’année tout en gardant le rythme de travail… devient vite un challenge. Cela me permet aussi de résister encore beaucoup mieux sur des projets e-commerce des clients qui parfois s’étalent dans le temps et à conseiller le client ou dynamiser le projet au bon moment pour que celui-ci puisse émerger.

La rentrée 2015

Ahah… je la vois déjà… des clients qui couinent… des français qui hurlent parce que je travaillais pas le jour de Noël, le dimanche et j’en passe… mais vous savez j’ai dû opter pour une méthode d’approche différente pour y survivre. Lorsque vous arrivez à saturation de vos ressources, il ne faut plus s’exciter… « Je lis le mail… je me marre… et je me dis mais c’est quoi ce mec… et je lui réponds poliment (comme toujours) »… Si ça ne va pas, aucun problème « remboursement »… que ça soit module ou projet en cours… Vous savez, le plus grand pouvoir, c’est de se donner le luxe au client de luire faire comprendre que s’il hurle encore… je le rembourse « la totale » parce que j’ai besoin de calme et que son argent je m’en contrebalance …. ahahah… (je me fais de la bonne auto-publicité, si j’ai encore des clients en 2015 ça tiendra du miracle… ahah…).

Bilan

Bon on rigole… j’abuse un peu aussi… mais c’est le last day ! Le e-commerce reste pour moi toujours un domaine passionnant, avoir choisi Prestashop au bon moment était aussi un bon choix… Dans l’ensemble j’ai beaucoup de chance, même situé complètement « hors-ville », je constate que mon réseau clientèle s’accroît avec les années… Il y’aurait encore tant de choses à vous faire partager… mais je pense que tout le monde à besoin de faire un break et vous aussi d’ailleurs ! Reposez-vous et profitez bien des fêtes, n’abusez pas sur l’alcoOOol 😉 ! Sur ce… je vous donne rendez-vous au mois de janvier pour le prochain article !

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *