Le slider une mauvaise mode

Sur la plupart des sites e-commerce… on retrouve toujours un slider en page d’accueil… avec des images qui défilent, histoire de jeter du contenu… plein les yeux aux internautes. Mais qui a dit que c’était efficace pour la vente ?

Le slider ça fait cool !

Depuis le temps que je déploie des Prestashop, je le sais… le client aime les sliders parce que la page est animée, c’est dynamique… on donne l’impression qu’il se passe quelque chose. Un gros avantage du slider c’est qu’il permet de mettre « plus de contenu » dans un espace réduit du fait qu’on peut faire défiler du contenu… Pourtant, en terme de vente et de clics, on peut se poser la question sur son efficacité…

Qui aujourd’hui n’a pas de slider ? C’est devenu la norme sur le web !

Pas si vendeur que ça…

Suite à l’article de chez Skeelbox concernant la pertinence du slider, on peut constater que seul 1% des internautes cliqueraient sur le slider… Vous avez 300 visites par jour ? Ok 3 visiteurs seulement cliquent dessus… c’est un chiffre ridicule, surtout quand on voit en plus la taille des slider (certains prennent tout l’écran).

Si toutefois le client clique sur un slide… c’est surtout la première, les autres sont quasi jamais visitées (< 30%) … En gros sur vos 3 clients qui vont cliquer…le 30% de ces 3 clients iraient plus loin que la 1ère slide… autant dire personne. Le graphique montré par Skeelbox démontre bien le cas et il est étonnant que ne pas avoir vu d’autres d’article à ce sujet à travers le web.

L’écart n’est pas progressif, la 2ème slide n’est presque jamais cliquée !

Les grosses entreprises se trompent alors ?

On pourrait le croire puisque toutes ont un slider… non… Par exemple j’ai été voir la boutique de Cdiscount et eux c’est pas le contenu qui manque… Et là surprise pas de slide, une image bien fun affichée en gros plan avec du gros texte… Si des entreprises comme Cdiscount n’ont pas de slide… ce n’est pas le hasard et ce n’est pas non plus parce qu’ils sont retardés… ils ont certainement observé la situation.

Pas de slide… mais une grosse incitation à cliquer (on laisse le temps au client) !

Cela ne m’étonne pas…

Le problème des sliders c’est déjà qu’il en faut minimum 3 pour que ça soit cohérent… ou plus (mais il faut avoir des idées). C’est là le problème, trouver 3 idées de slide « vraiment » intéressantes ce n’est pas si facile… On fait pointer vers des catégories, fiche produit… Mais le pire c’est lorsqu’il faut les actualiser… si vous devez actualiser 3 slides par mois… difficile de suivre le mouvement et de toujours avoir l’inspiration… du coup les slider sont assez rarement actualisés dans les shops online que je vois chez les clients.

Une recette ultime

Comme le slide ne donne pas vraiment lieu à des clics… la recette miracle serait d’effectuer un affichage aléatoire de bannière fixe sur la page d’accueil (lors du rechargement de la page on alterne l’image affichée). Du coup on serait sûr que chaque bannière serait mise en avant à son tour, ce qui éviterait de la mauvaise visibilité pour des slides plus en retrait.

Bilan

Même sans avoir fait de statistiques, je suis persuadé que cette étude concorde avec la réalité… Moi-même je n’aime pas cliquer sur ces slides, en principe j’ai déjà mon idée et je lance ma recherche via le moteur interne ou via catégories. Ceux qui cliquent sur le slide sont là plutôt en visite… par curiosité, mais sans vraiment but précis d’achat. A méditer… Qui sait ? A l’avenir les sliders seront peut-être abandonnés…

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

10 commentaires sur “Le slider une mauvaise mode”

  1. Je crois aussi fortement que les slides n’ont vraiment pas beaucoup d’impact sur les ventes. Mais cela fait partie des artifices qu’un site se doit de posséder pour accrocher les rêveurs et les rêveuses ! Pour les gens comme toi qui savent ce qu’ils veulent, il n’y a pas beaucoup d’intérêts mais ça remplie la page et flatte les marques qu’il ne faut pas oublier non plus 😉

    1. Un point important à noter aussi c’est que il faut compter quand même 5 secondes avant que le slider change de page… histoire que le client aie le temps de lire la première.

      Seulement les clients naviguent vites… rares sont ceux optent pour une vitesse de croisière 😉

      Merci pour ton avis !

  2. Personnellement, je trouve le slider bien. Il permet de mettre en avant un produit ou une promo.
    A condition cependant de le mettre à jour régulièrement. Pour ma part, je change une image sur 5 chaque jour.

    Ensuite, le plus difficile est d’avoir un bon graphiste qui fait des images qui attire l’oeil et qui donne envie de cliquer.

    J’ai constaté qu’il est assez fréquent que nous vendions des produits qui étaient mis en avant sur le slider.

    Donc je pense que pour avoir un minimum d’efficacité il faut trouver le bon timing en chaque changement d’image, le graphisme et la fréquence des actualisations du slider 😉

    1. Je pense que vous soulevez le point le plus important « actualiser régulièrement le contenu du slide ».

      Il faut provoquer la sensation de changement, surtout sur une boutique en ligne… on s’attend à ce que ça change régulièrement…

      C’est là aussi qu’on voit une différence entre les gros du marché qui font souvent de la promotion en page d’accueil et les e-commerçants, on dira « occasionnel » qui ont les mêmes bannières toute l’année.

      Pour avoir une chance de tenir sur le délai d’actualisation, il faut que ce soit une tâche mensuelle planifiée dans l’agenda !

  3. Je ne suis pas vendeur, mais d’un point de vue utilisateur, je trouve un site avec de « belles » images avec un simple texte plus sympas comme page d’accueil que de l’incitation au clic « à la cdiscount ». (je ne fréquente jamais de site du genre ebay, cdiscount et compagnie où je m’y sens trop agressé).

    Je vois plutôt le slider comme « une présentation rapide » voire « une mise en situation » pour donner envie aux gens de ne pas fermer l’onglet plutôt qu’un outil pour inciter au clic et à la vente (même si au final faire rester un utilisateur peut conclure à une vente). Un site trop agressif me fera souvent fermer l’onglet.

    Peut-être qu’une étude du taux de rebond serait intéressante entre un site avec des beaux slides, et un site sans slides. (après ça dépend ce qu’on vend j’imagine). Mais quand je cherche quelque chose et que j’ouvre 10 sites, je vais rester sur ceux qui ont la page d’accueil la plus jolie/chaleureuse, et un slide avec des images sympas ça joue sur ce critère. (oui c’est superficiel mais j’y fais plus facilement confiance qu’un site trop agressif ou moche).

    1. Bon j’ai pris l’exemple de Cdiscount… mais j’aurai pu dire HM ou encore 3Suisses qui utilisent des images fixes sur leur homepage… la simplicité c’est toujours un gage de garantie.

      Difficile de donner une règle exacte pour cela… ce que j’ai trouvé intéressant c’est d’oser remettre en question cette pratique qui est devenue un standard.

      Merci pour ton avis sur le sujet 😉 !

  4. On parle bien de site e-commerce mais quid d’un site « one page  » ou d’un site avec une thématique qui ne propose pas 5000 produits mais trois ou quatre services avec les trois, quatre slides qui résument le service en une phrase et un lien? Ton titre d’article est généraliste et sans doute accrocheur (pourquoi suis-je là? 😀 ) mais ce n’est qu’à la première phrase qu’on sait de quoi tu parles précisément. Dans l’idéal il faudrait passer en revue différents types, architectures de sites qui utilisent un slider et comparer les actions des internautes. 😉

    1. Clairement cela dépend de l’offre et du volume de produit… aussi du type de marché…

      Oui forcément le titre du billet incite à venir lire, pour tirer une véritable conclusion il faudrait monter un véritable audit… mais ce n’est pas là mon but 😀 !

      Il n’existe pas de réponses exactes sur le sujet, en e-commerce il y’a trop de facteurs pour définir une règle absolue… Et le slider n’est pas le seul facteur influençant le clic… l’intégration, la taille du slider… la vitesse de défilement… peuvent aussi peser sur le taux de clic.

      Merci en tout cas d’être passé !

  5. Je suis assez d’accord avec Mikaël concernant Cdiscount qui est sur créneau spécifique et qui reprend les codes agressifs des vieilles pub papiers de la grande distribution et du hard discount.

    Et je ne peux m’empêcher de remarquer par ailleurs que Cdiscount est loin de bouder les sliders. Il y en a en tête de chaque catégorie.

    1. Bon personnellement je trouvais plutôt marrant la page d’accueil de Cdiscount… le côté « fun » m’a convaincu… même si j’ai jamais acheté quoi que ce soit chez eux.

      Ah oui effectivement dans les catégories ils exploitent les sliders… merci pour ta remarque 😉

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *