Prestashop la nouvelle génération

Prestashop est en train de préparer la nouvelle version de son site et profite par la même occasion de faire une révision de ses services. L’arrivée de cette nouvelle version projette aussi une nouvelle politique  de déploiement pour les boutiques Prestashop.

Un nouveau design mais pas que…

Le site officiel de Prestashop avait été refait il n’y a pas si longtemps et pourtant une refonte se prépare… Mais finalement ce n’est pas ça le plus important, c’est surtout la stratégie commerciale de Prestashop qui est en train de changer. Vous pouvez vous inscrire à leur nouveau « programme bêta » pour découvrir leur avancement. A première vue le gros intérêt porterait surtout sur le côté financier, trouver une stratégie plus rentable pour l’éditeur de la solution e-commerce Prestashop.

Les internautes peuvent consulter la nouvelle stratégie en avant-première…

Le Saas / Cloud en force

Le cloud est devenu le nouveau business des entreprises… certes pour le client tout est plus simple, car il n’a pas besoin de se préoccuper de la partie technique… mais en contrepartie on reste complètement dépendant de la société qui nous vend le service. Les données sont à la vue de l’entreprise, la personnalisation et l’intervention restent limitées, car le service est cloisonné. Le Saas peut être très rentable surtout lorsqu’on a la notoriété de Prestashop, du coup ils mettent à présent en avant l’offre « OnDemand » qui est pré-hébergée chez eux et la solution « à télécharger » passe au second plan.

Les solutions du type Cloud sont à la mode et permettent de gérer un gros volume de clients.

Prestashop n’est pas fait pour du Cloud

La solution de Prestashop est très bien faite, mais demande de la personnalisation et de la retouche de code pour qu’on puisse arriver à ses fins. Rien qu’au niveau du « templating », la solution n’a pas été pensée initialement pour du Saas, les actions de personnalisation de thème sont bien trop limitées… le faire intégralement depuis un back-office est juste « mission impossible » contrairement à des solutions grand public du genre Kingeshop. Imaginer gérer sa boutique uniquement par des interfaces utilisateurs est complètement utopique.

Prestashop n’a pas été pensé initialement pour du cloud contrairement à Wizishop


Cloisonner le marché des modules

Avec ce système Saas une nouvelle approche est en place, celle de fermer le marché des modules, on peut le voir une fois connecté sur le back-office… on ne peut plus ajouter de nouveaux modules. Il faudra donc puiser sur Prestashop Addons sur des modules « payants » et le marché des modules gratuits va donc progressivement se fermer. Comment comprendre une telle limitation… ce qui a fait le succès de Prestashop c’est bien ses modules… mais pas exclusivement les modules payant de Prestashop addons.

Retirer l’option d’ajout de modules est vraiment aberrant…

Oui pour une nouvelle version de Prestabox

A mon avis ils feraient mieux de conserver leur politique actuelle, mais en proposant une version de Prestabox qui tienne la route… Dans leur nouveau programme, j’ai l’impression qu’ils veulent écouler du Prestashop à la sauce Prestabox… dans l’état actuel, s’imaginer que cela va leur permettre de gonfler encore plus est un leurre… ils risquent de vivre la situation contraire…(un bide).

Prestabox l’a déjà démontré même en V2.0 le Cloud n’est pas l’avenir de Prestashop…

Bilan

Pas de quoi crier « oh drame » ! Prestashop fera les choix qu’il voudra… la communauté ensuite suivra derrière ou non… Est-ce que cela est un problème pour les prestataire qui travaillent avec cette solution ? On verra bien, pour le moment on a tous survécu… il faudra continuer de s’adapter au marché, tant qu’il restera un peu d’esprit Prestashop année 2007-2008 ça devrait le faire 😉 !

Article en relation : Prestashop Beta Program : bonne nouvelle ?

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

2 commentaires sur “Prestashop la nouvelle génération”

  1. J’attendais ton billet de blog, 🙂

    Je ne suis pas tout à fait d’accord. Il faut savoir que cela fait plus d’un an que j’annonce une version SaaS plus forte que ne l’est PrestaBox. D’ailleurs, le non succès de PrestaBox ne réside pas dans le seul fait qu’il s’agit d’une version cloud: le coût en est bien trop important !

    Hormis le cloisonnement des modules (car même si on peut en ajouter via son compte FTP, on ne peut les installer sans bidouiller), il reste un accès à toues les surcharges souhaitées. De quoi customiser sa boutique comme bon nous semble. Les fameuses actions de personnalisations (de thème) restent donc tout à fait les mêmes que sur une installation classique, selon moi.

    1. Ahaha… carrément…

      Bon disons que ma constatation c’est que l’on propose plutôt Prestashop en mode hébergé chez eux avec moins d’ouvertures sur l’extérieur. On reste d’accord sur le fait qu’il s’agit là d’une version Prestashop tout à fait classique, mais avec des options retirée… (le bouton de l’ajout de module… c’est une volonté claire de fermer l’ouverture sur l’extérieur).

      Qu’ils proposent de l’hébergement performant avec leur solution… c’est une bonne idée, mais dans ce cas là pourquoi ne pas proposer de l’installation Prestashop « classique toutes options » auto-déployé sur des serveurs de bonne qualité ?

      Mais bon c’est encore un peu tôt pour juger, il faudra voir quand ça sera concrètement appliqué 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *