Un beau catalogue pour faire envie avec FlipSnack

Le e-commerce c’est une manière de vendre au client… assez direct certes, mais si on regarde du côté des grandes enseignes beaucoup proposent un catalogue à feuilleter en ligne… C’est nul ? Non pas vraiment… c’est complémentaire…

Une version virtuelle feuilletable

La plupart des grande enseignes proposent sur leur site une version feuilletable de leur publicité qu’ils ont envoyé par courrier dans toutes les boîtes aux lettres. Même à l’ère du e-commerce, ce type de catalogue perdure, car cela permet de montrer le produit autrement, dans un contexte particulier qui défini bien l’entreprise. Les clients aiment aussi pouvoir consulter l’actualité du moment en feuilletant vite fait, mais cette fois « online ».

Le catalogue Ottos est unique en son genre… c’est le « souk », mais c’est voulu…

Faire un catalogue avec FlipSnack

Non FlipSnack ce n’est pas une nouvelle marque de chips ahah… mais un outil en ligne qui vous permet de créer un catalogue de vos produits facilement. Cet outil vous permet d’assembler des pages, des images… de greffer du texte des actions, des liens… histoire de rendre le catalogue interactif.

Ouaaaa quelle belle page de garde… bon j’ai juste fait un test basique…

On peut mettre l’ambiance tout en ajoutant un bouton acheter discret…

L’interface de FlipSnack est simple et permet des actions assez diversifiées.

Ce qu’il est important de souligner c’est que vous pouvez tout à fait monter votre propre catalogue gratuitement et ensuite il reste plus qu’à donner le lien à vos clients. Vous trouverez mon test à l’adresse suivante : voir le catalogue de test.

Comment l’utiliser concrètement ?

Dans mon optique, je pense que ça peut-être intéressant d’avoir un catalogue qu’on met à jour en fonction des périodes de l’année. L’idée c’est de mettre en avant des produits avec une bonne marque et qui sont vos « best-seller ». Si vous avez des photos de contexte où le produit est utilisé c’est le moment ou jamais.. L’autre jour j’ai vu Ikéa qui fait exactement ça sur sont catalogue papier… en 1er l’ambiance… en 2ème plus discret… le produit et son prix.

Le fait d’avoir aussi sur sa boutique, un bloc qui permet à  l’internaute de « consulter le catalogue du moment », c’est une marque aussi de notoriété de l’entreprise. Inutile de faire 50 pages, faites quelques pages… un truc sympa à regarder (et liez les produits en faisant des liens avec la boutique). Lors de l’envoi de la newsletter à vos clients, redirigez les aussi vers le catalogue interactif…

Le catalogue IKEA est très bien, mais trop de pages… l’internaute risque d’être vite blasé.

Bilan

Le catalogue en ligne n’est pas dépassé sous cette forme, car il permet de communiquer différemment avec le client… plus ludique, plus fun… pas de problème pour la mise en page (intégration libre). Ce qu’il ne faut pas faire c’est balancer tous ses produits dedans… il faut effectuer une sélection et proposer de découvrir les produits sous un nouveau jour. Votre catalogue peut tout à fait faire 5 pages (ce n’est pas le volume qui compte)… une intégration du genre peut renforcer votre notoriété et permettre à vos clients d’avoir accès à vos produits par un autre canal.

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

7 commentaires sur “Un beau catalogue pour faire envie avec FlipSnack”

  1. J’aurais plutôt utilisé cela dans un contexte de b2b ou de créateurs (nouvelle collection ). Mais c’est finalement loin d’être une mauvaise idée pour enrichir une newletter, des nouveaux arrivages, ou n’importe quel événement.

    1. Après le plus difficile reste quand même de faire l’effort d’actualiser le catalogue et de présenter des nouveautés régulières.

      Bon cela peut-faire aussi office de catalogue permanent avec les best-seller !

    1. Oui, ça dépend… je constate que certains e-commerçant envoie à leurs clients, le lien vers le catalogue « online » de leur fournisseur.

      Du coup, même pour une consultation online, il peut y avoir un intérêt… mais bon ça dépend de tellement de facteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *