Conseils pour devenir prestataire freelance

Devenir indépendant sur le web c’est le rêve de beaucoup de personnes, plus de patron lourdingue à supporter… plus besoin de rire aux vannes « moisies » de ses collègues… Oui mais finalement comment faut-il se lancer sur le marché ?


Les conseils avant de franchir le pas

Avant de devenir prestataire, parfois on peut se faire des idées… on trouve son travail parfois tellement pénible qu’on se dit que finalement ça pourrait pas être pire que d’être freelance. Pourtant, avant de franchir le pas, il est important de savoir où l’on met les pieds, afin d’être sensibilisé par des personnes qui sont déjà dans le milieu (cela vous évitera bien des surprises).

Connaissez-vous Grafikart ?

Le site Grafikart a été mis en place par un freelance dans le but d’apprendre la programmation web via tutoriels vidéos. Grâce à ce site vous pouvez améliorer vos compétences, voir vous initier à la programmations web, via les tutoriels « théoriques » plus « accessibles ». Mais récemment j’ai découvert que Grafikart proposait un autre type de vidéos tout aussi intéressant…

Découvrez les lives !

Régulièrement Graphikart propose des lives ou les gens peuvent participer… on retrouve des lives abordés autour de sujet très intéressants comme par exemple sur le freelance ou encore, les projets en freelance, l’utilité d’exploiter des CMS. Ce qui est cool c’est qu’il livre véritablement son expérience et son avis sur les différentes questions abordées… tout en restant très accessible (pas de baratin, son but n’est pas de vous vendre une prestation à la clé).

Un concept intéressant de parler de problématiques liées au web en général

Dans le web il n’y a pas que le web

Pour réussir à percer dans le web et se faire une place, il ne suffit pas de programmer… il faut avoir idée un minimum d’aspect commercial. Il faut évaluer des devis, des prix, des délais… gérer la relation client, ce n’est pas donné à tout le monde loin de là. C’est pour cela qu’il est important de bien prendre conscience que pour devenir freelance, il faut beaucoup d’efforts et que ce n’est pas parce que vous êtes un héros de la programmation, que vous ferez un bon freelance.

Intéressant pour comparer

Ce type de vidéo permet aussi de comparer des avis et des visions… Par exemple dans mon cas j’exclus totalement  de travailler en ligne blanche ou comme sous-traitant… La relation client je veux la gérer, la comptabilité je veux la  faire moi-même… ce qui n’est pas forcément le cas de tous les freelances. Ou même au niveau des compétences… Grafikart préfère les sites « classiques » au site « e-commerces »…  avec des sites sur mesure… De mon côté je préconise plutôt du déjà fait (open-source WordPress /Prestashop)… toujours pour des questions de rentabilité.

Le freelance a mauvaise réputation

Personnellement je n’aime pas spécialement le terme « freelance » pour désigner le prestataire web, ça fait vraiment le genre de mec qui travaille depuis chez lui, indiscipliné (horaire)…et qui doit bosser pour pas cher. C’est aussi pour ça que j’ai jamais voulu travailler depuis chez moi et que j’essaie toujours de rendre les choses le plus « officiel » possible, parce que ça fait toujours une meilleure image devant le client.

Bilan

Vous pouvez retrouver directement tous les lives de Grafikart via Youtube, pour moi il est toujours précieux d’avoir un avis extérieur. Pouvoir constater et comprendre l’organisation d’un autre freelance vous donnera certaines idées et aussi certaines précautions à prendre si vous désirez vous lancer. Il n’y a pas de règles spécifique à respecter pour faire sa place, mais quand on débute l’herbe semble toujours plus verte chez le voisin 😉 !

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

2 commentaires sur “Conseils pour devenir prestataire freelance”

    1. Personnellement je conseille toujours de démarrer en solo, cela évite le risque de problèmes au lancement alors que les bases sont déjà fragiles (c’est tout nouveau).

      Quand on démarre il faut toujours (à un moment donné) passer par une phase délicate / difficile, quand on est deux personnes ce type de passage crée très vite de grosses tensions (qui peut conduire à la rupture de l’entreprise).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *