Prestashop les modules & la concurrence

Prestashop devient de plus en plus populaire… tout le monde s’y met… du coup c’est un peu la ruée des développements de modules, cela fait déjà un bout de temps que j’avance dans mon coin et je peux tirer certaines conclusions.

Qu’est-ce qu’un bon module Prestashop ?

Pour le prestataire un bon module, doit pouvoir se vendre dans tous les pays… le moins cher possible, que ça demande peu de support (SAV problèmes techniques etc…) et il doit être développé rapidement. Seulement la situation n’est plus aussi facile qu’au début, car il y’a  de plus en plus de sociétés posées sur le marché et spécialisée sur ce secteur… l’offre est juste énorme, difficile de rivaliser et de se différencier de la masse.

Prenons un cas concret

Dans mon cas j’ai développé le module Supernewsletter qui m’a pris des mois en développements… un travail monstrueux… A l’époque ce module était l’un des mieux structuré au niveau des fonctionnalités… Mais actuellement la roue a déjà tourné, ce matin encore je constate ça avec le module Newsletter Pro qui est juste « géant »…  J’ai regardé le nombre d’options les possibilités… ouarg ça surpasse largement mon module… un cauchemard éveillé ahaha…

Pour avoir une chance de survivre

Je le vois bien moi-même si vous êtes une petite boite il faut avoir juste 1 ou 2 modules et les pousser à fond… là je me retrouve avec une 30 aines de modules à faire évoluer… c’est juste humainement pas possible… L’autre point important c’est de proposer des services liés à son propre pays… bon en France c’est mort y’a trop de monde dessus le créneau y’a déjà des modules pour tout. Par contre, il y’a tout intérêt à développer des modules spécifiques pour la Suisse, presque pas de concurrence… et possibilité de garder une partie du marché.

Des prix écrasés

Le prix d’un module peut sembler cher et pourtant… les concurrents fracassent les prix sur Prestashop Addons (+ la déduction des 30% de commission sur chaque vente), il reste quoi au bout ? Ajoutez à cela le suivi, les 1001 questions des clients + intervention technique qu’il faut pratiquer + répondre au mails / questions… à la fin du compte, il ne reste pas vraiment un gros pactole. Ajoutez à cela les notations des clients qui vous mettent 1/5 de notation parce que vous n’avez pas fait leur 4 volontés… c’est juste un truc de fou.

Les modules au second plan

Même si les modules rapportent de l’argent, je pense qu’il faut vraiment les garder en retrait… dans les moment ou y’a plus de creux pour « meubler ». Tenter de mettre en avant la vente de modules Prestashop ça devient difficile (bien sûr tout dépend de l’entreprise, des ressources etc…). Il faut dire aussi qu’à l’époque (vers 2008) Prestashop était aussi plus « simple techniquement » et il y’avait moins d’acteurs dessus…  Maintenant tout le monde mise sur Prestashop parce qu’il y’a clairement « du fric » à se faire, c’est la course aux versions et aux modules… 1er arrivé, premier à encaisser !

Webbax et les développements futurs

Bien sûr que je vais encore développer des modules pour Prestashop, mais ceux-ci seront surtout dédiés au marché suisse. Dès qu’on ouvre un module sur l’international à coup sûr vous avez un clone qui va en sortir, encore plus performant… et pour moins cher. Le marché suisse est un cas à part où les besoins sont là, mais où bien souvent les entreprises étrangères n’effectuent pas de développement sur mesure parce que les volumes de ventes sont ensuite trop faibles (et qu’il faut une connaissance spécifique du marché).

Bilan

Dans mon cas j’ai investi beaucoup de temps dans le développement de modules, une partie se sont fait rattraper ou mettre à niveau par la concurrence… Difficile de te tout faire en même temps, par contre il manque un point important à souligner, c’est la notion service après vente sur le module ou intervention en cas de bug. Là il y’a encore un gros effort à faire en général, car énormément des clients se trouvent livrés à eux-même sans suivi et sans réponse de l’entreprise à qui ils l’ont acheté… mais ça c’est une autre histoire !

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *