Quand Photoshop devient abordable

Si vous travaillez dans le domaine du web ou si votre business est en relation avec le web, forcément vous devez avoir un logiciel de retouche / montage photo…. actuellement Photoshop reste une valeur sûr et qui offre un bon rendement.

Devenez autonome

Ce que je constate chez bien des e-commerçants sous « Prestashop »… c’est que beaucoup n’ont pas les compétences pour gérer la partie composition graphique eux-mêmes ou doivent toujours faire appel à un prestataire intermédiaire. Externaliser le travail c’est bien, mais quand on est tout petit c’est souvent plus rentable si on peut le faire soit même (ou en tout cas les tâches  qui sont récurrentes).

Les inconvénients du graphiste

Soyons clair… un graphiste est un professionnel, il vous fera gagner du temps et vous fournira un travail « clean », mais ici le but c’est de comprendre les freins de cette méthode.

  • Il faut formuler la demande et se faire comprendre
  • On passe pour un pénible quand on demande de retoucher X fois l’image
  • Le délai de réalisation n’est pas forcément immédiat
  • Il faut parfois relancer le graphiste
  • Le prix de la prestation

La partie graphique, le contenu… aussi les images produits, sont censés évoluer relativement souvent… ou même le slide de votre page d’accueil, il doit être actualisé régulièrement. Sous-traiter ces tâches c’est bien, mais ça fait perdre aussi beaucoup de temps et d’argent… et il faut de la réactivité sinon vous êtes toujours à la traine (ah oui… la réactivité a un prix aussi).

Il faut noter aussi que ce n’est pas parce-que c’est vous qui effectuez la création que ça sera « mauvais », il existe des techniques très simples pour un rendu très pro.

La bonne nouvelle

Si vous ne le savez pas encore, sachez qu’il existe actuellement « Photoshop cloud » voyez ça un peu comme si vous « louez la licence Photoshop » pour un montant de 15 CHF  / 12 EUR par mois… ce qui nous fait 180 CHF par an. Le coût est bien moins élevé que d’acheter une licence Photoshop et vous disposez de la dernière version du marché…

Photoshop Cloud, une bonne affaire à un bon prix

Photoshop… toujours lui…

Souvent ce logiciel a la réputation d’être compliqué… mais pour la plupart des images que vous allez créer… les actions à exécuter sont relativement simple.  Votre but n’est pas devenir un grand designer, mais de pouvoir manager le contenu… si votre graphiste vous donne une base, il vous suffira ensuite de modifier les images à l’intérieur et les textes… de cette manière vous franchissez un pas vers l’autonomie.

Apprendre pour pas cher

Ce que je vous recommande, c’est d’apprendre les base pour gagner du temps et économiser de l’argent… pour cela il faut mettre un peu de bonne volonté et s’y mettre. Pour 110 CHF / 90 EUR vous avez une formation complète en vidéo chez Elephorm (durée 25h) alors franchement il y’a de quoi faire. Si pendant 2 semaines vous prenez un peu de temps en soirée pour vous y mettre… ensuite vous serez maître aux commandes… si c’est pas beau ça ?

Bilan

Bien sûr que pour Photoshop il y’aura toujours besoin des experts… mais regardez par exemple le slider d’accueil de H&M (qui est une big boîte)… les images sont simples avec un peu de texte dessus. Ce genre de création est à la portée de tout le monde, c’est pour cela que je vous invite à faire tout ce que vous pouvez par vous-même en tout cas au début… car sur les dépenses d’une année chaque économie compte.

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

6 commentaires sur “Quand Photoshop devient abordable”

  1. Parfois, ce qui a l’air simple… ne l’est pas.

    Le graphiste ne pourra rien pour vous si vous ne savez pas quoi dire sur vos articles. Photoshop non plus.

    Mais si vous travaillez un message, autant être sûr qu’il sera reçu et qu’il n’y ait pas de malentendu entre vous et vos clients. non ?

    quelle typo ? quelle couleur ? quelle photo ? C’est ici que le graphiste apporte sa valeur ajoutée.
    Si vous êtes sûrs de vous sur ces aspects, ok, apprenez Photoshop.
    Sinon, laissez ça au pros (leur travail vous parait peut être simple quand il est finit… mais maitriser les codes visuels nécessite plusieurs années d’études et une veille permanente)

    1. Hello,

      J’essaie toujours de vulgariser les choses pour les rendre accessible…

      Il faut comme tu le dis une certaine imagination, des idées… ce n’est pas donné à tout le monde, mais une partie des clients ont en eux ce potentiel.

      Ce que je trouve intéressant c’est surtout cette offre d’Adobe et la possibilité d’auto-formation, que je trouve bien souvent trop « sous-exploitée ». Moi-même j’éprouve des difficultés à choisir la typo… les images, le message… c’est pas facile même quand on a l’inspiration… mais quand il faut le faire pour un client c’est parfois « encore pire » 😉

      Le design… le choix des couleurs ne s’improvise pas… pour des projets persos. je mets parfois un temps fou à trouver ce que j’appelle le « bon » équilibre… il faut du goût et comme tu dis, on ne s’improvise pas graphiste du jour au lendemain.

      Mais… c’est pour donner une piste à exploiter pour ceux qui veulent essayer d’amorcer tout seul dans leur coin… ça peut-être une base pour démarrer.

      Merci pour ton partage d’expérience.

      1. Bien sûr tout s’apprend, le graphisme, le code… et l’autoformation est vraiment indispensable.

        Mais le graphisme est un domaine où tout le monde a l’impression que son propre avis vaut autant que celui d’un professionnel (j’aime, j’aime pas) (ma femme préfère le bleu)

        Ce qui n’arrivera jamais à un développeur (ma femme préfère les strings aux booléens)

        Je n’ai jamais parlé de goût, ni d’inspiration, mais bien de compétences, qui vont bien au delà de la maîtrise des outils Adobe.

        1. Ce que tu dis est assez juste, chacun à ses propres goûts… sa propre vision, mais il y’a un véritable « code visuel » en place à respecter pour obtenir un bon résultat. Des règles qui définissent les bonnes pratiques indépendamment des logiciels etc…

          Ahahaha… tout à fait sur la partie développement on va difficilement apporter des appréciations de ce type 😉

          Il est justement difficile parfois de faire comprendre au client que ce qu’il désire « graphiquement » ne correspond pas aux règles du « standard »… certains ont des idées, mais qui ne correspondent pas du tout aux normes… l’acheteur final ne s’y retrouvera donc pas dans l’interface.

          Merci pour tes précisions !

  2. Salut Germain, pour ma part je travaille avec les graphistes de bdesign-web.com car ils nous apportent un autre point de vue que le notre et leur savoir nous amène à mettre des choses en place auquelles nous n’aurions jamais pensé.

    De plus, l’équilibre des pages est bien mieux structuré que si nous avions tout fait seul. Je ne parle même pas du temps gagné, car pour ma part, à force d’essayer de comprendre Photoshop j’en suis écœuré. Je pense que Photoshop n’a jamais essayé de comprendre les ecommerçants.

    Faire quelque chose de plus ludique pour les nuls comme moi ne serait pas un luxe et le clouding qui est très à la mode ne me plaît pas du tout (j’en ai marre de me sentir espionné de partout sur le net et c’est pas pour rien que tout le monde se met au clouding). Et puis, le SEO, le graphisme, la photo, la préparation des commandes, les achats, les ventes, etc. ça devient trop lourd à la fin. On y arrive plus et il faut donc faire des choix.

    J’en profite pour faire un appel aux Webbaxiens: Je recherche un photographe (pas hors de prix) basé en Suisse afin de faire des photos de notre nouvelles collection Migo et particulièrement des poussettes.contactez-moi à : info@babycity.ch

    Edgar

    1. Hello,

      Bien sûr qu’il est toujours plus intéressant de travailler avec des gens de la branche qui ont l’expérience, le résultat en sera toujours « meilleur ». Mais il y a certains clients qui cherchent l’indépendance… ça peut-être un premier pas…

      Photoshop est un outil relativement complet, c’est aussi une question d’habitude, car très souvent on effectue les même opérations… mais comme tu le dis, l’interface n’est pas forcément toujours adaptée pour les débutants, du coup il faut un minimum de formation pour pouvoir s’en servir correctement.

      Concernant la partie « Cloud » le logiciel est bien installé en local sur la machine, mais forcément il y’a un échange avec la connexion web… (un peu comme tous les logiciels d’ailleurs). En ce qui concerne le travail du marchand celui-ci ne peut pas « tout » faire, tout est question de priorité… en sachant qu’il est préférable de miser son temps de travail où l’on est rentable.

      Concernant le photographe, je vais regarder dans mes contacts si toutefois je pourrai avoir quelqu’un… pas toujours évident de trouver la bonne personne qui fait de belles photos, rapidement et à un prix raisonnable.

      Merci pour ta visite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *