Transférer ses mails vers un autre hébergeur

Voilà un problème bien usant… devoir changer d’hébergeur… migrer le site hébergé est une première problématique… mais qu’en est-il des mails ? Les archives de vos e-mails sont la trace de votre business, vous ne pouvez pas les perdre…


Le mode Imap
Une première recommandation avant tout… il faut absolument utiliser le protocole « Imap » pour votre messagerie, c’est-à-dire que vous travaillez en live sur votre boîte et que vos données sont synchronisées… A son opposée  le protocole POP… sauve le mail dans votre messagerie… (si vous triez, classez les informations… cela ne se répercutera pas sur le serveur). Je déconseille vivement cette deuxième option… le jour où votre ordinateur crash… vous vous retrouvez avec votre boite email online en vrac…

La méthode la plus simple
Récemment j’ai expérimenté une méthode qui me semblait relativement « facile » à mettre en oeuvre pour transférer ses mails vers un autre hébergeur… le concept global est le suivant :

  • Installer Thunderbird pour récupérer la globalité de la boîte e-mail en local.
  • Une fois que c’est fait, on ouvre un second compte dans Thunderbird (branché sur le nouvel hébergement)
  • On glisse les dossiers récupérés, vers la nouvelle boîte email et le transfert se lance progressivement (message par message)

Si la récupération des mails vous intéresse, je vous invite à lire l’article suivant qui détaille ce processus.

L’expérience en vrai
Pour un client j’ai dû faire récemment cette opération… première constatation… le rapatriement des e-mails peut-être assez long en fonction du volume et aussi de la taille des mails envoyés (pièce jointe etc…) le téléchargement peut durer plusieurs heures. Ensuite, il faut pousser les données dans la nouvelle boîte… faut pas être trop pressé non plus (c’est encore plus lent) et faut continuer de checker pour vérifier si le transfert n’a pas planté ou si l’hébergeur « refuse » la connexion à force de le marteler (oui en principe il n’aime pas trop ça)… Pensez à laisser un temps de connexion assez long dans la configuration de votre compte Thunderbird (genre 5/10 minutes).

Une bonne impression
Il existe certes des outils plus évolués pour réaliser ce type de transfert, mais au final la méthode a plutôt bien fonctionné et c’est gratuit (pas besoin de passer via un service tiers payant). Il est possible de faire quelque chose de similaire avec Oultook, mais d’après les avis sur la toile, Thunderbird s’y prête mieux et offre plus de possibilités.

Quelques frayeurs
Une ou deux fois… le dossier des mails du client n’était plus accessible… certainement lié à un crash à parce que le volume était trop important… du coup parfois c’est le flip… et surtout si cela arrive « pendant » la synchronisation. Il faut dans ces cas tenter la réparation de la base de données ou encore connecter un profil local pour tenter de récupérer les fichiers… avec ça j’ai pu trouver une solution.

Conseil de fonctionnement détaillé par étape
Voici la liste des étapes à suivre que je recommande pour que tout se passe pour le mieux :

  1. ouvrir un compte Thunderbird (compte1) pour l’hébergement en production
  2. récupérer tous les mails en productions
  3. la veille de la migration, récupérer les derniers mails reçus
  4. changer les DNS du nom de domaine chez le Registar
  5. supprimer les informations de connexion dans Thunderbird (dans le compte1 qui a servi à la récupération des mails)
  6. ouvrir un compte Thunderbird (compte2) pour le nouvel hébergement en production
  7. copier tous les dossiers du (compte1) dans (compte2)

Bilan
La règle d’or ? Ne jamais rien tenter pendant la synchronisation… ça serait bête de faire sauter la boîte e-mail de production du client non ? En fait j’avais fait un petit tours des solutions sur le web… y’en a pas 36’000… celle-ci semble l’une des meilleures, mais faut être vraiment patient et méticuleux. Si je dois renouveler l’opération pour un autre client une prochaine fois… j’utiliserai la même technique 😉 !

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

6 commentaires sur “Transférer ses mails vers un autre hébergeur”

  1. Effectivement, Thunderbird est très pratique et surtout très simple.

    Cependant, à force des même frayeurs, j’ai cherché un autre outil, de préférence en ligne de commande et … tadaaa :
    http://imapsync.lamiral.info/

    J’ai réussi à migrer une boîte de presque 10Go assez rapidement (je n’ai pas le temps exact car j’ai laissé tourner sur un serveur).

    1. Ahahaha… carrément, en fait je suis tombé sur ce site…

      J’ai même pas été plus loin… j’ai vu l’interface, je me suis dit « je teste même pas cet outil daubique… ça doit dater de mathusalem… » (rien qu’à la présentation du site ça m’avait tué).

      Mais c’est une bonne surprise que tu fasses un retour la dessus… la méthode est peut-être moins « hasardeuse ». Faudra que j’essaie la prochaine fois… en plus y’a même une version pour Windows, alors… bon… (pas de apt-get… ahah).

      Merci pour ton retour instructif !

        1. Hello,

          Avec le recul des années, je pense qu’il ne faut pas trop se fier aux apparences, parfois les interfaces ne sont pas « OUF » mais le transfert marche très bien (à expérimenter une fois peut-être)… Merci d’avoir relancé à ce sujet.

          A bientôt !

  2. Bonjour,

    Moi, je suis old school. Rien que du POP.

    Avec Thunderbird, c’est pratique, 1 seul répertoire à sauvegarder.

    Pour le w-e, je colle ça sur une clef USB et je recopie sur ma bécane chez moi.

    En cas de migration, j’image qu’il suffit de changer les paramètres du compte POP (non testé).

    J’ai 2 sauvegardes de moins d’une semaine : ‘PC d’exploitation, PC perso.

    Pour éviter toute erreur de manipulation (lancer Thunderbird alors que la clé n’a pas été restaurée), je déplace le dossier, après copie sur la clé USB, sur mon NAS = sauvegarde. Idem sur mon PC domicile.

    Je regrette simplement que Thnunderbird ne soit pas capable de gérer (en mode POP) des comptes « Locaux » (utilisateurs) visibles seulement de leur possesseur (lecture/écriture) et des comptes « mutualisés » (boutique) auxquels tout un chacun peut accéder en lecture et écriture, les réponses étant mises en commun.
    J’ai regardé le truc à l’époque mais n’ai pas trouvé de solution, sauf IMAP. Tant pis.

    1. Hello,

      Pourquoi pas… ce n’est pas non plus une « mauvaise » solution, dans le sens où, si un jour l’hébergeur décide de fermer votre hébergement ou même s’il fait faillite… vous évitez de tout perdre.

      On pourrait croire ce scénario impossible pourtant cela est déjà arrivé… des milliers de clients perdus sans leurs données… et oui… et faut pas illusionner vous ne pouvez « rien y faire ».

      L’avantage du protocole imap c’est qu’on peut se connecter de n’importe où, on a toujours la même boîte e-mail… ou même si on réinstalle sa configuration (formatage de l’ordi)… hop tout est déjà prêt.

      Comme sécurité, actuellement une copie de chaque mail transite via Google… on sait jamais peut-être qu’une fois ça me servira, voir l’article : https://www.webbax.ch/2013/02/20/une-sauvegarde-gratuite-de-tous-tes-mails/

      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *