Le profil du e-commerçant par Oxatis

Il y’avait récemment une étude menée par Oxatis… j’avais noté ça dans un coin… il fallait que je vous fasse tourner le lien… Comme toujours il y’a des bonnes informations à en tirer, histoire de mettre cela en parallèle avec votre activité et votre ressenti.


Tu connais pas Oxatis ?
Bon ben c’est un des leader français dans le milieu du e-commerce, à la différence que leur solution est déjà pré-hébergée… du tout en un en fait… un peu comme Prestabox pour Prestashop. Oxatis a cumulé une grosse expérience dans le secteur du e-commerce, du coup ils ont fait une étude sur le profil de leurs e-commerçants.

L’étude t’intéresse ?
Bon alors je t’invite directement à la télécharger sur l’emplacement officiel :
>> Télécharger le guide du profil e-commerçant 2013 <<

Passons en revues les points marquants
Je vais faire assez simple… je vais mettre différentes sections que j’ai trouvé intéressantes ou qui m’ont interpellées… mais je vous invite à consulter l’étude au complet pour en savoir plus.

C’est parti !

La plupart des e-commerces online…  ont une boutique physique… ce sont des commerçants réels à la base. Les PME aussi mettent en avant leurs produits / services via la boutique online… on trouve aussi juste derrière des entreprises qui sont présentes uniquement sur le web (c’est la mode des Pure-players)…

Le e-commerce permet de générer plus de ventes aussi sur un périmètre de proximité… de plus cela donne aussi la possibilité d’augmenter plus facilement son offre, même sur des produits complémentaires… Et qu’on se le dise aujourd’hui les accessoires (peut-importe le domaine)… ça ramène du cash… et oui.


Le schéma ci-dessous parle bien de lui-même, la plupart des e-commerçants travaillent seuls… ou en petite équipe… c’est le 91%. Mais attention… petite équipe ne veut pas dire « chiffre d’affaire misérable », c’est juste que le e-commerce permet aussi de réduire l’effectif de personnel (bon après si vous avez des halles de stockage + expédition… bon ben faut du monde clair).


Pourquoi ces marchands ont créé une boutique ? Principalement pour générer plus de chiffre d’affaire… c’est la règle n° 1… Mais aussi pour la visibilité, pour un magasin physique c’est devenu une obligation d’étendre son offre via le web… on peut parler de vente « multi-canal »… c’est un peu con comme terme… mais c’est la mode. L’accessibilité 24h/24h permet de faire des ventes même la nuit… bah oui ça compte, en dormant vous gagnez de l’argent.


Tout ce qui coûte du fric… à éviter… en tout cas c’est ce que je comprends par cette statistique… La plupart des e-commerçants misent sur le référencement naturel (ils ont raison) ou sur les promos + newsletter. Après seulement arrive Google Adwors et les places de marché… ça m’étonne à moitié, car ça taxe à mort et le retour n’est pas toujours là. Bon… faut voir aussi parce que « miser sur le référencement naturel », ça implique aussi un gros boulot…


Les places de marché et les comparateurs de prix font soit-disant exploser le chiffre d’affaire… genre 35% à 40% c’est énorme…. Personnellement j’y crois pas trop… et la marge dans tout ça ? Si c’est pour faire du chiffre d’affaire dans le vide alors autant ne pas en faire… Je vois bien souvent les prix « éclatés au sol »… parfois je me dis, mais ils font comment ils vendent à perte (oui sur Ebay) ? Affirmer sa présence je dis oui… casser ses marges… je dis non…


Du côté social c’est clairement Facebook qui mène la danse… bon à nouveau concernant le chiffre d’affaire en provenance de Facebook… je reste sceptique. Franchement il faut avoir une grosse communauté pour avoir un retour financier intéressant… développer une communauté coûte cher et prend énormément de temps. Facebook c’est bien pour affirmer sa présence sur les réseaux sociaux… mais pour ramener des ventes… faut déjà mouliner.


Un marchand sur deux active le shop pour mobile… je trouve que c’est bien… mais c’est discutable. Franchement parfois les sites mobiles sont trop pauvres et ne permettent que trop « peu » d’actions… Actuellement je préconise le responsive qui permet de garder l’esprit du shop au niveau du visuel + les fonctionnalités proposées en standard (je déconseille un thème exprès pour mobile, trop cher + maintenance difficile).


Enfin les projets de développement… la plupart investissent sur de nouveaux produits et sur l’extension à l’international (ils ont raison). Après y’en a beaucoup trop… 25% investissent pour créer une nouvelle boutique… c’est le genre de client qui n’a jamais eu le temps d’aller au bout des choses et qui veut toujours le dernier gadget…


Bilan
C’est toujours marrant ces études… bon je lis ça toujours un peu en travers et j’interprète ça à ma manière… Bon parfois y’a quand même de ces niaiseries… genre le chiffre d’affaire apporté par les comparateurs et réseaux sociaux… j’y crois pas trop…  On n’entend pas assez souvent parler de ces gens qui ont claqué tout leur budget marketing là-dessus et qui n’ont pas eu de ventes (y’en a énormément). Sinon c’est cool de la par d’Oxatis d’avoir fait un retour en se basant sur leur propre clientèle.

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *