J’ai eu peur d’acheter sur cette boutique

Voilà une phrase que m’a sortie ma soeur récemment… elle a eu peur d’effectuer un achat sur une boutique, ça lui a semblé de l’arnaque et pourtant la société est plus que sérieuse… Alors comment cela peut-il se produire ?


Ma soeur et les achats online
Voilà un bon cobaye, une personne qui est quand même habituée aux standards du web, qui manie sa carte de crédit… qui surfe sur la vague de l’internet (ni experte, ni gaga)… Elle voulait acheter un truc via le net et je lui dis… mais pourquoi t’as pas pris là en plus ils sont pas loin de chez nous… Sa réponse est sans appel… « Ah c’est eux… quand j’ai vu le site… ça avait l’air moisi… vieux… j’ai pas osé acheter dessus »… Je me suis marré… elle avait bien raison.

La page d’accueil doit frôler la perfection
La plupart des clients passent via l’accueil du site… c’est là qu’on se fait la première idée de la boutique… un peu comme quand on va à un entretien… la première impression joue un rôle important… Si le mec est crade, négligé…  mal habillé… on va le remballer direct… en e-commerce c’est pareil.

Prenons un mauvais exemple
Volontairement j’ai été chercher un autre mauvais exemple dans la section « testez mon site » du forum de Prestashop… Bon je vous balance la capture et ensuite vous jugez… ok c’est un cas extrême, mais c’est pour bien déterminer les éléments qui « foutent les glandes ».


La milliardième boutique de lingerie…

  1. Logo pas professionnel, harmonie 0%…  sans identité
  2. Agencement du header farfelu… les éléments sont mals disposés
  3. Traduction manquante même en français… « cart » ça le fait pas
  4. Sur le slider le texte est non finalisé… titre non défini
  5. Fond noir contrasté qui entre trop en conflit direct avec le rose
  6. Image du produit trouble + marges blanches
  7. Texte d’accueil mal disposé, pas valorisé et non-percutant
  8. Contenu du texte plein de fautes, approche commerciale ratée
  9. Pas de logo de paiement pour rassurer le client
  10. Favicon non modifié – icône de Prestashop par défaut

Autant ne pas lancer de boutique e-commerce
On peut vraiment se poser la question, quel est l’intérêt de passer du temps si c’est pour au final obtenir une boutique comme ci-dessus… On peut déjà affirmer d’avance que c’est le genre de boutique qui contractera zéro ventes… ou peut-être alors à un membre de la famille qui fera un petit geste… par pitié.

Proposer une boutique rassurante c’est facile
Si vous n’êtes pas un aguerri du web et du e-commerce, alors il faut prendre le côté le plus simple… Il faut utiliser Prestashop dans l’état tel qu’il est fourni par défaut, vous aurez au final une boutique assez « basique », mais rassurante… vos clients en savent bien peu ce que vous utilisez comme plateforme, cela n’a aucune importance pour eux (ni de savoir si vous utilisez le thème par défaut).

Quelques conseils :

  1. Utilisez le thème par défaut il est fonctionnel, propre et gratuit
  2. Vous n’avez pas de logo ? sur internet vous trouvez des sites qui en proposent à moindre coût, l’identité de votre entreprise est en jeu.
  3. Proposez de belles images dans le slider de Prestashop (achetez-les).
  4. N’activez pas le module Editorial si c’est uniquement pour dire « Bienvenue sur ma boutique », car cela n’apporte rien au visiteur et ça encombre la boutique.
  5. Soignez les photos de vos produits, pas de photo à l’arrache en petite résolution.
  6. N’activez pas tous les blocs proposés par Prestashop (Meilleurs ventes, Promos etc…) Choisissez d’activer uniquement ceux qui sont pertinents.
  7. Equilibrez le nombre de blocs affichés dans les colonnes de gauche & droite (pas 6 à gauche 2 à droite).
  8. Affichez les logos de paiement de manière bien visible.
  9. La présentation générale de la boutique doit être harmonieuse, demandez l’avis à des proches ou des habitués du web (acceptez les critiques).
  10. Si vous n’arrivez pas à effectuer certains changements, faites appel à un spécialiste freelance Prestashop plutôt que de laisser les lacunes se cumuler.

Bilan
Bon… je sais pas vous, mais j’ai vachement l’impression de me répéter… ou peut-être parce que je fais ça à longueur de journée… je sais pas. Je vois beaucoup de clients qui achètent des thèmes, mais qui n’arrivent pas les installer et à les finaliser… du coup le résultat n’est pas à la hauteur y’a des bugs dans tous les sens… Pour moi le thème par défaut est une très bonne base pour celui qui démarre (peut-importe le secteur d’activité). Ensuite, c’est à vous de mettre du contenu « proprement » à l’intérieur et de compléter le maximum d’infos… si vous faites ça… aucun soucis, les futurs clients ne déserteront pas votre boutique.

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

6 commentaires sur “J’ai eu peur d’acheter sur cette boutique”

    1. C’est vrai, mais malgré tout il y’a énormément de TPL et de fichiers CSS… pour un habitué ça pourrait sembler simple d’accès, mais pour un novice c’est une autre paire de manches.

    1. Bon ici le cas est volontairement extrême, ce message s’adresse plutôt aux petits e-commerçants qui se lancent tout seul dans l’aventure.

      S’il passent par une agence logiquement, ils devraient avoir une boutique qui tienne la route… quoique… j’ai déjà vu des trucs…

      Clairement pour l’adresse e-mail, il faut absolument utiliser une adresse rattachée au nom de domaine, ce qui semble « logique ».

  1. Bon après faut éviter la remarque genre « je vais plus sur ta boutique, elle est tellement cool que je passe commande à chaque visite »….

    Ah Ah Ah Ah! Bon, ok, je redeviens sérieux même si personne ne vas y croire…

    Juste un petit partage d’expérience, j’ai voulu personnaliser la page de contact du site (celle où on retrouve les horaires), j’ai donc désactivé la page et j’ai fait qqch moi-même…. 2 jours après un client m’appelle et me dit qu’il a pas trouvé le numéro de téléphone… J’avais pensé aux horaires (qui sont variables), aux photos, au mail…. mais pas au numéro… quel naze!

    Heureusement c’était au début…

    1. Salut Pascal,

      Héhé… même Zalando sont pas encore arrivé à ce stade, fais-toi pas de soucis t’as de la marge 😀 !

      Il faut dire aussi qu’au bout d’un moment on ne voit pas forcément le bon du mauvais, parce qu’on est habitué à sa propre boutique… et aussi à ses propres défaut… on fait avec. Par contre, le visiteur qui vient pour la première fois sur la boutique aura un verdict assez rapide et pertinent… d’où l’intérêt de toujours demander un avis extérieur.

      Mais même de mon côté c’est pareil… je fais pleins de recommandations à mes clients, mais il faut aussi que les applique à moi-même… ça prend aussi du temps 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *