Comment dépasser un concurrence proche en e-commerce

Voilà un problème, bien d’actualité en e-commerce… comment devancer un concurrent… Attention… je parle d’un concurrent proche avec lequel vous bataillez ! Pas si facile pourtant… mais on peut y arriver en prenant le problème à l’envers…



Une place peut faire toute la différence

Pour les internautes leur logique est parfois implacable… celui qui s’affiche en priorité c’est le marchand le best… le plus sûr, celui qui a le plus d’expérience et tout… Pourtant, bien souvent votre concurrent qui est juste devant vous n’est pas forcément meilleur… mais il a plus d’ancienneté sur le web, son catalogue est plus gros etc… du coup c’est lui qui rafle à chaque fois les ventes. Pourtant, il fait la même taille humaine que votre entreprise… vous voulez donc le dépasser !

Deux méthodes possibles

La première méthode serait de chercher à améliorer sa boutique e-commerce, travailler son contenu etc… pour faire « mieux » que le concurrent… ça coûte vite un fric fou…. Par contre, il y’a une deuxième méthode possible qui consiste à détruire la réputation du concurrent… mais cela d’une manière tout à fait « honnête »… enfin… « on va pas le critiquer, insulter sa boîte non non…. » chez Webbax on est plus vicieux que ça.

Que faire pour pénaliser mon concurrent ?
La méthode la plus simple c’est justement de le médiatiser à fond, une technique qui marche assez bien c’est la soumission de son site dans des milliers d’annuaires… Plus c’est sauvage mieux c’est ! Ce qu’il faut comprendre par là c’est que Google va s’apercevoir que son site va tout à coup générer des tas d’inscriptions « bidons » un peu partout sur le web dans le but d’augmenter sa visibilité… Comme Google devient de plus en plus « strict » à ce niveau là… le site va recevoir une pénalité et descendre dans les résultats… sauf s’il a de la chance… ça passera entre les gouttes.

T’as déjà expérimenté ça ?
Genre 10 ans en arrière… j’avais vu des offres comme Mylina qui proposaient une soumission dans 10’000 annuaires pour 120 CHF / 99 EUR… à l’époque j’avais sauté dessus comme un « pigeon »… en fait c’était pire… le site recevait encore plus de pénalité… et diminuait encore plus les chances d’être visible (le comble pour un site qui cherche augmenter sa visilité). Si vous choisissez un service du genre pour faire descendre votre concurrent, ne choisissez pas un service de soumission progressive, prenez vraiment un truc de « bûcheron »… il faut vraiment de la soumission de masse.

Mais c’est complètement illégal !
Ah oui ? Et alors ? Franchement… c’est pas illégal on essaie de lui faire de la pub… oh zut il est blacklisté ! Je sais pas moi… mais ça coûte quoi d’essayer de balancer son site dans ces outils de spamming d’annuaires ? Même si vous consacrez 200 CHF / 50 EUR… vous obtiendrez jamais un aussi bon deal pour votre site en essayant de l’optimiser (c’est plus rentable d’être malhonnête).

Bonus
Rien de pire que de mêler un business à du X… vous pouvez aussi bien sûr balancer son site en soumission multiple sur des annuaires pour adultes… ça peut aussi jouer en votre faveur, parce que si ces résultats remontent ensuite… l’image du concurrent ne pourra être que revue à la baisse (oui c’est horrible haha….).

Bilan
Cette méthode peut-être intéressant si le concurrent est proche de vous… c’est clair que si votre concurrent est en 1ère page et vous en 50ème… faut oublier. La méthode est trop « traître » ? Possible, mais il faut aussi utiliser Google contre lui-même… qui irait faire de la pub pour un concurrent ? Actuellement personne ! Mais il faut bien garder en tête que des soumissions massives et identiques sur des tas d’annuaires peuvent être très pénalisantes. Bon comme d’habitude… c’est une piste, malhonnête… mais qui peut porter ses fruits ! Prochain article promis… un truc réglo !

19 commentaires sur “Comment dépasser un concurrence proche en e-commerce”

  1. Moi je trouve ça un peu inconscient de ta part d’écrire ce genre de chose, enfin toi tu ne risques rien, mais par contre celui qui va faire ce que tu viens d’écrire ci-dessus contre un éventuel concurrent risque très GROS… et tu ne l’explique absolument pas dans ton article…

    Je m’explique : le site concurrent en question, quand il va commencer à recevoir des mails de pleins de listes à la con, il va bien vite comprendre ce qui se passe… résultat, il va se renseigner et vu que tout laisse une trace sur Internet, il ne lui faudra pas bien long pour remonter à l’adresse IP du gars qui a balancé cette contre-pub…

    Et là bam, un joli procès pour concurrence déloyale… et plus le site est gros, plus ça va coûter cher au fameux gars qui a voulu descendre d’une façon non fair-play son concurrent… ça peut vite coûter des centaines de milliers de francs selon le site…

    Moi je m’amuserais pas trop à jouer avec ça, à moins bien entendu que tu veux mal dormir le soir et voir débarquer les flics à ta porte, de beau matin…

    Mais je pense que tu devrais le préciser dans ton article car il y en a qui vont voir ça et tenter ton truc sans se rendre compte des conséquences pénales et financières qui vont les rattraper tôt ou tard.

    1. Hello,

      Merci pour ta remarque.

      Bon, je pense qu’il faut pas non plus « dramatiser » les sanctions pénales sur le web… on en voit actuellement très rarement (oui bon Google, Apple à coup de millions… mais pour les autres…)

      Les flics un beau matin… non quand même je pense qu’il faut pas abuser… Je pense que ça reste un bon deal pour descendre le concurrent, bien sûr qu’on peut masquer son IP lors de l’inscription etc… mais bon je vois très mal une sanction aboutir pour ce genre de procédés.

      Pour avoir passablement déjà passablement enfreins les lois du web, je sais qu’il y a un écart énorme en la partie virtuelle et la réalité… règlementation etc…

      Mais oui tu as raison sur le fond, mais c’est aussi pour montrer une autre technique… parce que rabâcher toujours les même discours c’est pas très marrant.

      Donc chers lecteur prenez en compte aussi l’avis de Didax 😉

  2. Ben disons que si moi je suis le patron de l’entreprise lésée et que je vois mon CA s’écrouler, je n’hésite pas 2 secondes à trouver « le » coupable et à le lui faire payer TRES cher…

    Même en utilisant un proxy, sur plainte pénale on retrouve toujours la personne qui est derrière, donc à mon avis le mieux est de jouer la carte fair-play et de travailler sur son site plutôt que d’essayer de faire des coups bas à ses concurrents…

    D’ailleurs si tout le monde commence à faire ce genre de chose, où on va…

    1. Mon but n’est pas d’encourager ce type de méthode, mais de prendre conscience que c’est possible d’y faire appel.
      On peut tout à fait confier cette tâche à un tiers et il sera ensuite bien difficile de remonter à la source (surtout si la tâche est externalisée).

      Et il faut pouvoir aussi suivre quand on dépose une plaine, c’est celui qui dépose la plainte qui va devoir alimenter le processus financier, pour le marchand atteint, sa protection juridique au pire le couvrira… (si bien sûr on remonte jusqu’à lui, ce qui m’étonnerait grandement). A partir du moment où on essaie ce genre de « méthode obscure » on prends quand même quelques précautions.

      S’il faut payer une agence pro pour dépasser un concurrent par exemple… ben il va falloir sortir un fric fou et souvent pour un résultat qui ne correspond pas à l’attente.

      Et puis bon… si on prends genre Google Adwords… c’est pas de la prise d’otage ça ? Pourtant c’est bien légal ! Personnellement j’aime bien souligner les failles du système… cet exemple est un cas typique… car avec peu de moyens on peut changer la donne.

  3. Bonjour,

    Ton article est pour moi très mal placé, pourquoi rendre public une telle technique et pire la conseiller…

    Si dans le monde réel un mec est mieux placé que toi dans la rue tu va mettre le feux a son magasin?

    Si tu reflechissai un peu tu te serai rendu compte que des mecs vivent grace à la boutique que tu va flinguer.

    Pour moi tu ne devrai pas laisser ton article en ligne…

    Sur ce bonne soirée.

    1. Bonjour,

      Bon… il faut comprendre que je parle d’une technique spécifique que je trouve amusante, bien sûr que ce n’est pas la stratégie essentielle pour du SEO et certainement peu ou quasiment personne va l’utiliser.

      Mon but au travers de cet article est de parler de quelque chose de différent de ce qu’on voit d’habitude, parfois ça fait du bien de sortir autre chose que les niaiseries habituelles, rabâchées depuis des années.

      Non bien sûr que l’article va rester en ligne, le but du blog c’est de parler un peu de tout… parfois de points plus sensibles… Si c’était pour toujours donner une version de ce que les gens attendent ça serait pas très amusant pour ma part.

      A bientôt

  4. Hello Germain,

    Très bon article reflet d’une réalité bien présente malgré le côté obscur révélé notamment par Didax.

    J’ai déjà approché ce type de technique sur le papier et c’est vrai que c’est possible en revanche un novice se fera prendre à coup sûr.

    Pour ma part, je ne recommande pas cette approche car non légale même si après chacun fait ce qu’il veut 😉

    Préférez une approche loyale et légale ; optez pour une technique de diversification pour détourner le gros de la concurrence par exemple ou pour un avantage concurrentiel par exemple.

    1. Salut,

      Absolument, on va pas recommander cette technique au client 😀 c’est déjà la piste pour les aventurier ça !

      Mais ce qui est bien c’est de savoir qu’une approche de ce type peu faire bouger les choses et à moindre frais… et bien sûr comme tu dis chacun est libre de faire ce qu’il veut.

      Clairement il faut suivre la voie « légale », mais quand je vois certains… je me dis que ça les dérangerai pas de faire appel à une telle pratique.

  5. Au delà de montrer des techniques NSEO rapide (bien plus rapide que un vrai travail de SEO sur son site ) Je penses cela informe un peu sur le sujet.

    J’ai déja usé et subit ce genre  » d’attaque « , il est important de savoir comment se préserver de sa pour perduré dans la SEO ou de faire perdurer son site.

    Du coté légale pour la France ce genre de méthode n’est pas illégal du tout sauf si on fait du spam qui est en lui même illégale.

    1. Bien sûr ici dans ce billet c’est plus « informer » d’une méthode qui existe que de la « recommander ».

      Et puis je pense que c’est intéressant de partager des méthodes un peu plus osées, sans forcément crier « satan ! fuis ce corps »

      Pour le côté légal, je pense qu’effectivement pour celui qui dépose la plainte ça va être difficile à faire aboutir… le web évolue vite, les processus administratifs sont long… le mec inculpé à le temps de faire le caméléon déjà plusieurs fois.

  6. ( désolé je fini mon billet  » miss clique  » )

    Ou autre moteur au grade de bible pour les juges donc la SEO naturel ( white hat ) en devient presque illégal.

    La barrière ( en France ) est très mince.

    Si on en revient du coté des risques, nous savons bien que une adresse IP n’est pas une preuve, une adresse IP est usurpable et ceci facilement ( jurice prudence à l’appuis avec les récent procès hadopi ).

  7. Ben moi je dis triste mentalité si il faut passer par de tels stratagèmes pour « tenter » de dépasser un concurrent … et au passage M. Webbax, j’espère que quelqu’un va pas « s’amuser » à tester cette technique sur ton site et sur ton blog 🙁 … Car là tu viens de tendre le bâton pour recevoir la tape comme on dit 🙂 …

    Si cela se passe, tu risques fort de regretter d’avoir parlé de cette fameuse « approche »…

    Bref je reste contre cette idée et contre le fait de publier de tels posts, mais ce n’est que ma position.

    1. Merci pour ton retour !

      Possible qu’un jour cela m’explose à la tête mais c’est certainement pas la dernière fois 😉 et j’y ai déjà goûté.
      Dans ma liste de billets il y’a encore quelques idées du genre « saugrenues »… ça me fait plaisir d’en parler… ça remue un peu…

      Le prochain billet, plus clean promis 🙂 !

    1. Hello,

      Désolé, mais je fais aussi des articles en fonction de l’humeur du moment.

      Bien sûr je pourrais un peu faire comme dans le domaine de la musique « produire ce qu’on voudrait entendre », j’aime bien suivre mes envies, même si ce n’est pas toujours à la hauteur de l’attente.

      1. Je lis tout vos article exactement pour cette raison.
        Merci de votre indépendance dans vos articles.

        Il ne faut pas cacher des phénomènes réel, l’ignorance n’est pas un atout.

        1. Merci pour votre retour

          De mon côté j’apprécie aussi lire des blogs qui approchent certaines choses différemment.

          A bientôt

  8. Hello,

    Allez mon petit grain de sel :p

    Je trouve ce genre d’article bien plus intéressant que le simple tuto Prestashop (que j’ai délaissé maintenant). Après certes il manque un peu de contenu qui permette d’apporter tous les éléments (ex: le côté légal/illégal).

    Mais en soit la démarche est bonne car cela permet de se poser des questions et de rappeler que le e-commerce et la concurrence n’est pas tout rose.

    Au final, plus d’articles dans ce genre (SEO, NSEO, sécurité …) permettront d’apporter de la qualité à ce blog.

    1. Salut,

      Tout à fait, élargir sa connaissance c’est aussi avoir conscience des technique violentes et penser à s’en prémunir.

      Clairement… je suis l’actualité de certains sites qui ciblent sur Prestashop… bon des fois ça manque un peu de rebondissement ou c’est d’une platitude.

      Et il faut bloguer sur des choses qui nous motivent et nous amusent… proposer des choses à l’envers de ce qui se font habituellement… ça me plait bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *