Faut-il miser sur le marché mobile en Suisse ?

On arrive à un tournant avec les e-commerçants suisses… bien que certains veulent simplement se lancer sur le marché du web, d’autres se posent la question concernant le marché mobile ? Comment il faut procéder… faut-il investir dans cette direction ?

Le mobile… que de questions…
Pas facile… de suivre le rythme de l’évolution technologique… tout le monde a un smartphone ou presque, les gens vont sur internet avec et du coup est-ce que ton site est assez ergonomique pour vendre ? Est-ce que le trafic est suffisant pour s’y intéresser ? Est-ce que ça vaut la peine d’investir du temps dans une interface mobile ? Est-ce que le marché suisse est assez mûr ?

Une infographie mobile pour la Suisse
Hier je suis tombé sur une infographie mobile pour la suisse… c’est rare de voir un truc « dédié » pour la Suisse bien souvent c’est pour le marché français, du coup je me suis dit qu’on allait la voir ensemble histoire de mesurer les points essentiels. Cette étude a été effectuée par la société Asimove à Lausanne… on va voir ce qu’ils racontent…

C’est parti GO !

La première chose qu’on peut confirmer c’est que les gens sont équipés… ils sont jeunes la plupart ont moins de 30 ans (mince ils ont moins de fric)… et il y’a quand même 5 millions d’utilisateurs.

Le plus souvent ils recherchent sur mobile parce qu’ils ont besoin d’infos pertinentes rapidement… genre comparer les prix quand ils sont dans un magasin, en savoir plus sur une pub affichée en attendant le train etc… Bon les QR Code… j’y crois pas du tout… ce concept va auto-périr… c’est pas convivial… ça semble « trop compliqué » pour la plupart des gens.

23% des ventes proviennent du mobile… et encore dans le cas présent on prend le cas de « LeShop.ch » qui fait figure d’exception… parce que pour que le client puisse acheter depuis son mobile, il faut vraiment une bonne interface & ergonomie. Finalement ça fait presque 1 vente 5 via mobile… ça me semble beaucoup, dans un autre secteur on serait en dessous de ce seuil je pense. Sur « LeShop.ch » le client achète de la nourriture… il achète quasiment à chaque fois les mêmes produits… ou il renouvelle sa commande habituelle… du coup ça change la donne.

Bon ici très classique… les gens qui n’ont pas eu une bonne expérience avec le mobile ou avec le marchand iront voir ailleurs… (non c’est vrai ? ahaha).

Le 50% gens qui ont acheté via mobile… l’ont fait depuis leur maison… alors bon… je vois que 3 explications possibles :

– ils n’ont pas d’ordinateurs fixes / ni ordinateurs portables (c’est possible ?)
– ils ne voulaient pas se lever de leur fauteuil confortable
– ils aiment quand c’est lent… et difficile pour acheter en ligne et mettre 1000 ans pour remplir un formulaire

Non sérieux je peine à comprendre comment c’est possible… si je prends un exemple vraiment bâteau, genre tu veux acheter un appareil photo… je me verrais mal dans mon salon, passer une commande avec mon mobile… alors que j’ai l’ordi juste à côté… ouai… c’est bien étrange.



Bilan de la chose…

Le mobile est utilisé par beaucoup de personnes c’est sûr… mais c’est plus pour une recherche à la volée ou pour se fixer un point de repère rapide… sur mobile on s’éternise rarement, car ce n’est pas le grand confort. Passer une commande pour moi c’est s’éterniser… on est encore loin de là… les gens n’aiment pas ça (déjà que sur l’ordi c’est limite) ! Avant de viser le marché du mobile, je pense qu’il faut avoir un site marchand vraiment bien complet… le site sera de toute façon accessible depuis mobile et au pire le mobinaute devra s’adapter. Bien sûr quand on est « LeShop.ch » c’est pas pareil… mais pour les petits marchands actuellement c’est une « option de luxe », mais pas encore un « pilier » indispensable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *