Google Adwords les trucs à savoir

Ces derniers temps j’ai eu l’occasion de tester des campagnes Adwords de plusieurs manières et je suis arrivé à une conclusion générale qui m’a permis de définir certaines règles pour bien réussir sa campagne. Bon… lis attentivement mes conseils de non-pro Adwords, non-certifié (ha ha…)



Sans miser du fric… rien en retour
Voilà un point sur lequel je veux insister, on parle souvent de viser des mots clés non-concurrentiels sur Adwords… là je dis ok… mais en fait ça ne veut pas dire que ces mots-clés seront pas cher… ils seront juste « moins cher ». Et il faut dire aussi une chose, plus on choisit des mots « moins pertinents », plus ce sont des internautes avec un comportement inhabituel… Bah oui le mec qui cherche « véhicule à moteur d’occasion » pour dire « voiture d’occasion »… il a un grain ou peut-être qu’il arrivera pas à utiliser le site correctement… du coup c’est pas forcément une clientèle intéressante.

Le prix du clic CPC
Les mots clés à 0.10 ct (CHF) / 0.8 ct (EUR) sont juste inintéressants… et ramènent aucun trafic qualifié… Dans mon cas les mots clés sont plutôt entre 50ct (CHF) / 40ct (EUR) et 1 CHF / 0.8 EUR… du coup ben le budget flambe vite… 20 clics… hop ça fait 10 CHF / 8 EUR… il faut que ça rapporte sinon c’est la mort assurée. Economiser sur le prix du mot clé n’est pas forcément une bonne idée, car sinon le taux de CTR pourrait être à force trop mauvais… il faut trouver l’équilibre entre le mot clé pas trop cher… et qui soit pertinent… il est clair que je vais pas payer 3 CHF / 2.5 EUR le clic… faut pas pousser.

Trouver les idées de mots clés
Pour commencer il faut cibler votre domaine d’activité et répertorier les mots qui se rattachent à votre activité, pensez aussi à les catégoriser par type de mots, cela vous aidera aussi pour créer plusieurs campagnes Adwords avec des groupes d’annonces ciblés. Pensez à des mots clés simples et pertinent et ciblez sur la thématique qui vous rapporte actuellement le plus d’argent et sur lequel vous faites le plus de marge.

Comment choisir les mots clés

Il faut utiliser l’outil de Google Keywords Manager pour trouver les recherches effectuées par les internautes… cela permet de confirmer le volume de recherche et de vous assurer que ces termes sont bien recherchés… si ceux-ci ne figurent pas dans les résultats… oubliez-les, prenez des mots « populaires » et qui sont « utilisés ». Triez par recherche mensuelles ciblées et prenez ceux qui ont un volume important ( > 5’000 ) et qui correspondent à votre thématique exportez ensuite les résultats dans Excel pour prendre le temps de faire le tri (et pour structurer votre liste).



Exemple de structure
Comme j’ai conscience que ce n’est pas évident de structurer correctement une campagne Adwords, voici un exemple de structure que j’ai utilisé pour Autodingo. La nomenclature s’étend sur 3 niveaux (la campagne -> le groupe d’annonce -> les mots clés).

Par exemple :
1) Dans ma campagne « Occasion », j’ai un groupe d’annonce « Voitures » qui lui contiendra « voiture occasion », « voiture occasion pas cher », « bonne voiture occasion ».
2) Dans ma campagne « Acheteur », j’ai un groupe d’annonce « Cherche » qui lui contiendra « cherche voiture occasion », « cherche voiture occasion pas cher », « cherche bonne voiture occasion ».



Ce qui est surtout très important c’est de bien séparer les campagnes, les groupes d’annonces, pour éviter d’avoir des mots clés mélangés et un bordel géant… il faut rester « très structuré » et cela de manière permanente.

Création de campagne… important à savoir

Juste en passant…  pour la gestion de votre compte Adwords je vous recommande vivement d’utiliser en parallèle Google Adwords Editor, il vous fera gagner un temps précieux.
Voici quelques paramètres à utiliser sur votre campagne Adwords, pour éviter des affichages inutiles, non-pertinent et du trafic dans le vide.

> réseau de recherche – Google uniquement
> réseau display – désactivé
> campagne optimisées – désactivé
> appareils – ordinateurs (évitez le mobile)
> correspondance pour les expressions : ne pas inclure les variantes proches

Le dernier point est important… vous comprendrez plus tard pourquoi… parce qu’il faut rester maître de sa campagne et de ce que fait Google avec votre argent.

Ajouter les mots clés dans les groupes d’annonces
Il est capital de mettre les mots clés en « mot clé exact » pour éviter que Google corrige automatiquement vos mots et diffuse l’annonce (si le mot clé est tapé faux ou s’il est tapé au pluriel) alors qu’initialement il est au singulier dans votre campagne. Le trafic sera peut-être plus faible au niveau de la recherche, mais vous pourrez être certains que votre annonce sera diffusée uniquement lorsque l’internaute tapera exactement le même terme… du coup on peut mesurer avec exactitude la pertinence d’un mot clé. C’est pour cela qu’il faut éviter de prendre des mots avec un trop faible volume de recherche lorsqu’on travaille en mode « mot clé exact »… ce mode permet de mieux jauger la pertinence de chaque mot. Concernant le CPC, je vous invite à l’ajuster manuellement pour chaque mot de manière à mettre le minimum possible, mais qu’il soit suffisant pour que le mot puisse s’afficher sur la première page.

Rédaction de l’annonce
Chaque groupe d’annonce devrait avoir « sa propre annonce », vous pouvez bien sûr faire un copier-coller… mais l’idée est toujours de « cibler la thématique de l’annonce » dans ses moindre détails pour se rapprocher toujours plus de l’internaute qui effectue la recherche. Par exemple ici dessous on voit la différence entre deux groupes d’annonces… car le client qui tape « automobile » s’attendra à voir dans le résultat « automobile »…. et non pas « voitures »… il faut donc jouer avec l’aspect visuel et par la même occasion inciter à l’action… Comme par exemple « Viens vite voir sur notre site » ou alors en présentant un argument choc « Toutes à moins de 5’000 CHF ».

Mettre en veille les mots qui ne rapportent rien
Petit à petit vous constaterez que certains mots ne sont pas rentables ou font baisser le % CTR… du coup il est préférable de les mettre en veille, mais de les garder dans la liste… Pourquoi ? Pour que vous sachiez que ce mot ne doit pas être utilisé et que vous l’avez déjà expérimenté, sinon vous risquez de l’oublier et de l’utiliser une nouvelle fois plus tard et de reperdre de l’argent avec.

Visez la première page, mais pas la première position
J’ai constaté que les résultats changent très vite sur Adwords, car les enchères se modifient jours après jour… aujourd’hui tu peux être en première position… demain en 5ème et dans une semaine tu sors même plus sur la première page… c’est la course à la surenchère.

Les résultats que j’ai obtenus
Bon j’ai pas fait une « pire campagne » sur du long terme, on va dire que j’ai « tâté » le marché pour voir un peu comment ça se passe et aussi comment réagi l’outil Google Adwords. Du coup j’ai 3 campagnes qui semblent se dégager du reste avec un CTR de 7 à 17%…  Blog e-commerce (qui sont pas des noobs) le dit lui-même dans son article « En interne, nous estimons qu’une moyenne de 10 à 12% est un bon CTR » du coup… je me dis que finalement je me suis pas encore trop « con »… et que ma technique est bonne mais qu’il faut encore affiner mon processus de travail… bah ouai… je fais pas ça souvent… j’ai encore à apprendre.

Révisez souvent vos campagnes
Voilà un truc très important… une fois que j’avais modifié ma campagne… je la laisse tourner un jour et je vais voir le lendemain ce qui s’est passé sur le compte… Tout évolue très vite, il faut faire un suivi « régulier » et « méticuleux » pour obtenir un « bon résultat »… il ne faut pas laisser des mots clés qui génèrent des vues inutiles sans clics… virer ceux qui sont trop chers… ceux qui ne convertissent pas… augmenter le CPC pour d’autres de manière à améliorer sa position…  Bref c’est un « gros » travail… c’est pas un truc à faire en « one shoot ».

Bilan
Merde… je voulais faire un article simple… concis, je me suis égaré dans tous les sens… c’est finalement ni un tuto… ni un truc généraliste… bon je ferais mieux la prochaine fois. Je pense qu’il y’a des bonnes informations à prendre… Adwords c’est presque comme un outil boursier, il faut faire des placements au bon endroit dans l’espoir que ça rapporte… et ça peut fonctionner uniquement si vous êtes structuré et méticuleux… en mode « freestyle » ou « bordélique » ça ne marche pas du tout (je sais j’ai déjà essayé)…  Si jamais je vous invite à lire cet article sur la création d’une campagne Adwords, c’est très bien expliqué… Et dernière chose… Adwords c’est cool, mais pour un bon résultat, il faut quand même délier la bourse 😉 !

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

10 commentaires sur “Google Adwords les trucs à savoir”

  1. Salut,

    Petite question, pour le lancement d’un petit site de eCommerce, au vu de tes tests, tu conseillerais combien de budget sur AdWords ?

    Merci,
    Guillaume

    1. Hello,
      Disons qu’il faut bien regarder le budget journalier parce qu’au bout du mois ça va vite :
      Par jour : 10 CHF / 10 EUR => 300 CHF / 300 EUR à la fin du mois…
      Mais je pense qu’il faut au minium un budget d’une dizaine CHF / EUR par jour… pour pouvoir faire quelque chose (après bon y’a pas de règles minimales).

  2. Salut,

    Pas toujours d’accord avec l’article. Notamment au niveau des paramètres de campagne (comme la non utilisation du display, ou le fait de ne pas afficher sur le mobile), beaucoup de ces réglages sont très pertinents pour d’autres comptes.
    Surtout, pour se faire une idée du potentiel des campagnes Adwords dans ton cas, il faut surtout se baser sur le nombre de conversions (qui peut être par exemple une personne qui crée un compte sur autodingo.ch), car je ne pense pas que l’objectif de l’annonceur soit le trafic.

    Les test sont très importants sur Google Adwords. Et tu as malgré tout gagné quelques précieux enseignement pour le futur!

    1. Hello,

      Merci pour ton retour.

      Effectivement si les réglages existent c’est qu’ils doivent servir dans certains cas suivant l’objectif recherché 😉

      Ce que je tiens à souligner, c’est que dans beaucoup de cas, on cible trop large dès le début… du coup la diffusion est importante mais le retour moins « pertinent » à mon sens.

      Et effectivement la notion de « conversion » est aussi à prendre en compte, dans le cas présent pour mon site… il s’agit de « publication d’annonces » ou de « visiteurs qualifiés » du coup c’est encore différent d’un shop Prestashop classique qui fait une vente directe.

      Je pense qu’il faut pas mal expérimenter Adwords pour se forger ses « règles d’or » et avoir une approche qui roule bien.

  3. Salut,
    concernant tes deux premiers points, un mot clé qui est moins cher par rapport à un mot générique n’est pas un mot moins pertinent, au contraire. En général, un mot clé moins cher est un mot clé de longue traine. On ne va pas acheter « voiture jaune 5 portes » pour une boutique de vêtements juste parce qu’il est moins chers que les mots importants pour ma thématique (du vécu). Il faut être logique. Ainsi, avoir une stratégie qui ne consiste qu’à viser les mots clés de longue traine parce qu’on a un faible budget est assez bon pour moi. Le trafic est hyper qualifié (tu dois configurer tes groupes d’annonces pour avoir les bonnes landing pages) et le taux de conversion est également meilleur.
    Tu as aussi la balise {KeyWord:mot clé} pour les annonces. Tu n’en as pas parlé 🙂

    1. Hello,

      Je pense que ça doit dépendre aussi de plusieurs choses, si on s’attaque à la longue traine avec des mots bien plus « restreints » il faut aussi viser plus large, car en exact le trafic est souvent « trop faible ».

      Il faut dire aussi que le marché touché peut jouer un rôle, car même les mots clés parfois « moins concurrentiels » restent quand même cher… ça grille vite quand ça clique.

      Sinon très juste pour la balise : {KeyWord:mot clé} qui permet de reprendre « automatiquement » les mots clés dans le titre de l’annonce en fonction de que le client « tape » dans le moteur de recherche (je suis un vilain de pas avoir parlé de ça).

  4. Bonjour,

    Je recherchais quelques articles surl a recherche par Google Adwords aujourd’hui et je suis tombé sur cette page:
    https://www.webbax.ch/2013/04/17/google-adwords-les-trucs-a-savoir

    J’ai remarqué que vous avez fait un lien vers l’un de mes articles préférés.

    Je voulais juste vous prévenir que j’avais créé quelque chose de similaire. Il est comme 10 Fonctions Google Adwords Inutilisées mais il est un peu plus travaillé et actuel:
    http://www.tomlangdon.fr/google-adwords-guide

    Si vous le souhaitez vous pouvez le mentionner sur votre page.

    En tout cas, continuez ainsi, j’aime beaucoup vos articles.

    Cordialement,

    Tom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *