C’est le bordel ! Si on se faisait du fric facile ?

Et oui… c’est la reprise, finalement 2 semaines de vacances, ça passe rudement vite…  On s’est tous vautré tellement on avait mangé… ou peut-être trop bu et là c’est le moment de rattaquer… On remet les pendules à l’heure ?



Pour commencer, bonne année à tous….

Je vous souhaite à tous une belle et heureuse année et bonne santé… comme d’habitude succès dans vos affaires et vos futurs projets ! J’espère que cette année je ferais moins le boulet sur le blog (des fois je lâche des trucs un peu chaud)… et qu’on pourra continuer à se marrer ensemble, car c’est ça qui compte dans la vie.

Quoi de neuf pendant ces vacances ?
Pour être franc j’ai pas mal « glandé »… j’ai suivi l’actualité e-commerce quand même… j’ai suivi le mouvement du web, mais j’ai surtout tenté de me reposer. On dirait pas, mais on s’y habitue très vite… Mais ce n’est pas tout… une idée m’est venue… et tout d’un coup j’ai voulu la concrétiser… le top… c’est que vous pouvez faire pareil !

Tranquille dans mon bordel
J’étais à la maison… mon bureau est un vrai bordel… y’en a partout… dans les tiroirs… dans des cartons… Des trucs inutiles… juste bon à jeter… un ventilateur portatif… des coeurs en ardoise… un porte-clé Hello-Kitty… un jeu de carte pas ouvert… un slip usagé (non je déconne là). Du coup j’ai un bordel fou… partout… de choses inutiles… que j’ai pas envie de jeter… mais qu’il est difficile de vendre comme ça à la pièce… Et là j’ai réfléchi un peu…

Maxi-Bordel
Voilà la réponse à ma question, il fallait simplement que j’ouvre un Maxi-bordel, le but étant de me débarrasser de mon bordel contre quelques sous… Genre 1CHF / 1EUR… un vieux écran d’ordi… bam 5CHF / 5 EUR… bref faire un déstockage de mon bordel… Ce qui est intéressant dans ce concept, c’est que je pense qu’il est possible pour moi d’attendre le millier d’article en vente… rien qu’avec mon bordel et ça me coûte rien du tout. C’est pourquoi j’ai décidé de lancer un shop très simple… pour vendre mon bordel… en gros tu pourras fouiller dans mon bordel et acheter des trucs pour presque rien.

La problématique
Peut-être au niveau de l’expédition, mon bordel est tellement irrationnel qu’indiquer des frais de ports ça complexifierait la tâche. En gros le but est de venir retirer sur place ton article bordélique… ou alors l’internaute pourra choisir un transporteur du style « calculer les frais de ports svp »… voilà on va faire simple pour le début.

Pourquoi c’est cool ?
1) Parce que tout le monde à du bordel chez soi… et ce qu’on estime être du bordel est pour d’autres une véritable trouvaille.
2) On récupère de l’argent qui dort
3) On lie de nouveaux contacts clients + expérience enrichissante
4) On redonne une seconde vie à ces objets
5) C’est amusant…
6) Il y’a un créneau… sur ce marché

Allez… j’ai déjà commencé la mise en route de la boutique,  je vous montre juste un petit extrait pour le fun…. mon but est que dans 2 à 3 semaines ça soit online.



Bilan

Y’a des sites d’annonces ? Oui mais c’est pas pareil… comment tu veux espérer quelque chose en étant noyé dans la masse ? Et puis trop souvent le contenu n’est pas assez rationalisé… je vais essayer de mettre mon bordel en valeur avec un vrai fond à l’arrière plan de chaque produit… enfin sauf pour la commode Louis XVI qui fait une tonne… Je trouve ce concept marrant et intelligent… tout le monde pourrait le faire et ça coûte rien… si ce n’est un hébergement et un nom de domaine… car oui le stock c’est ta maison et son bordel 🙂 !

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

11 commentaires sur “C’est le bordel ! Si on se faisait du fric facile ?”

  1. Hello !

    Bonne année à toi aussi.
    Petite question technique … Tu es parti sur quelle techno/plateforme/application/framework pour ce nouveau projet en ces temps de changement ?

    Merci,
    Guillaume.

    1. J’ai profité de l’occasion pour prendre Prestashop 1.5 histoire de tester un peu l’interface et aussi inaugurer un nouveau thème… Et oui Prestashop c’est une boîte magique 😉 !

    1. Il s’agissait là d’un concept… mais finalement vendre son bordel c’est beaucoup de temps à passer… pour pas grand chose (mis à part peut-être faire le buzz ou pour donner seconde vie à des objets).

      Tu publies ton bordel sur ton shop et les internautes commandent le bordel qui les intéressent avec un retrait sur place… c’est tout bête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *