Ce qu’il manque à Prestashop

Prestashop c’est la rolls pour le e-commerce non ? Enfin oui surtout si vous mettez un max d’options dessus avec des modules et tout le bazar… Mais y’a un truc qui manque quand même… peut-être qu’un jour ça viendra.



Un problème général, il manque un ERP…

Le problème est le même que pour les autres solutions e-commerce, pouvoir connecter la boutique Prestashop avec un ERP. C’est quoi un ERP ? Un système de facturation avec la gestion de vos clients, vos factures, votre comptabilité etc… Le soucis est toujours le même, pouvoir faire marcher deux systèmes différents, main dans la main et là… en principe ça coince…

Mais ça existe déjà !
Bien sûr il existe déjà des connecteurs pour échanger des données avec d’autres systèmes comptables… mais dans la plupart des cas on synchronise qu’une petite partie de la solution Prestashop parce que le reste c’est trop « compliqué » à gérer… par exemple Store Manager est l’un des outils les plus élaboré pour interagir sur la boutique… mais niveau gestion clients / compta… ça fait pas partie de son domaine… puisque ce n’est pas un ERP.

La complexité de mise en oeuvre
L’architecture de Prestashop est complexe… pour un système de gestion c’est pareil… y’a des données partout à gérer c’est vite sensible. Imaginez à présent lier les deux systèmes pour qu’ils fonctionnent en pleine harmonie… C’est vraiment pas évident, surtout qu’en plus les deux systèmes évoluent à chacun leur rythme… c’est juste ingérable. J’ai déjà eu des tas de commerçants qui m’ont dit… on arrive à rien… on tire d’un côté on perd de l’autre… on tourne en rond avec notre manière de travailler.

Ce qu’ont dû faire certains…

Certains marchands sont arrivés au stade où ils ont dû développer un ERP interne à leur boutique pour éviter les synchronisations et limiter les risques. Imaginez le prix que cela peut coûter à développer et aussi à maintenir… Pourtant, arrivé à un certain stade l’échange de données n’est plus possible, trop volumineux… trop complexe… trop risqué ou encore trop de dépendances.

La véritable solution
1) Il faudrait qu’une solution de gestion, s’intéresse à Prestashop et fasse un véritable travail d’intégration et qu’ils soient « partenaires proches ». Ensuite il faudrait que cela continue d’évoluer… pas genre on fait le truc… bim c’est fini on passe à autre chose… on devrait trouver l’équivalent  des fonctions de Prestashop dans la solution de gestion… une véritable interface dédié à la solution.
2) Ou alors il faudrait que Prestashop développe un ERP interne sous forme de module… mais un vrai truc solide natif… pas un gadget passager (difficile ça…)
3) Ou alors qu’une société se lance sur ce créneaux et se fasse un max de tune avec… car oui y’a une véritable demande à ce niveau… (mais c’est un gros travail et beaucoup de risques d’échouer)

Bilan
Aujourd’hui quand un client me demande avec quel système de gestion il pourrait synchroniser sa boutique… je suis mal pris pour lui répondre. Le problème c’est surtout quand on rentre dans le détail… une foule de choses ne sont pas pensées ou même genre… la gestion des déclinaisons… une évidence pour Prestashop, pas forcément pour le système de gestion. Oui il existe des connecteurs pour les solutions les plus populaires… mais rien de vraiment solide…

Mais qui veut prendre le risque d’entreprendre un tel développement ? L’éditeur de la solution e-commerce ? C’est pas son job… L’éditeur du système de gestion commercial … ce n’est pas vraiment le sien non plus… du coup on tourne en rond… A choisir, je préférerais un module de gestion / compta etc… couplé direct à la boutique, sans synchro… c’est tellement plus agréable 😉 !

Notez mon billet, Google va adorer :
1 étoiles - J'aime pas !2 étoiles - Bof !3 étoiles - Bien !4 étoiles - Très bien !5 étoiles - Génial ! (Soyez le premier à noter ce billet)
Loading...

32 commentaires sur “Ce qu’il manque à Prestashop”

  1. C’est le genre d’article qui m’intéresse, personnellement.

    Ça m’indique sur quoi on pourrait travailler dans le fork de PrestaShop sur GitHub ou dans un programme annexe (je suis actuellement sur un projet d’IDE dédié).

    Je vais éventuellement voir si je peux glaner des informations sur les ERP et envisager quelque chose, pourquoi pas !

    1. Pour avoir travaillé dans une entreprise de gestion… je sais oh combien la tâche est difficile pour faire un outil performant et qu’il soit bien fonctionnel… alors quand il faut en plus le synchroniser… faut garder son sang-froid. J’y avais réfléchi à l’époque… mais je m’étais dit que c’était quand même un métier à part entière… ça s’improvise difficilement. Mais pourquoi pas si tu as une bonne idée derrière la tête 😉 !

    1. Ce qui est vraiment important ce sont les besoins du clients, à coup sûr il veut synchroniser une informations « sensible » ou non prévue. Par contre, si les attentes sont bien définies (et qu’il est pas trop exigent… genre export comptable ou récupération des commandes) c’est encore jouable avec ce qui existe…

  2. Pour notre part, en tant qu’ERP indépendant, nous avons développé un plugin Prestashop.

    L’ouverture sur le e-commerce est dans nos gènes et fait partie de nos demandes clients récurrentes.

    Etant un CRM/ERP français, nous avons logiquement choisi de commencer par un add-on Prestashop.

    Nous les avons contactés de nombreuses fois, ne serait ce que pour faire un peu de promotion de cette intégration.

    RAS. Silence radio.

    La seule réponse qu’on a eu, c’est un refus d’intégrer notre module sur leur marketplace, parce qu’il était gratuit 🙁

    Mais surtout, le vrai problème, c’est que les méthodes de calculs de Prestashop sont fausses sur la TVA quand on entre les prix des produits en TTC (un usage pourtant assez courant en e-commerce).

    Donc, dans certains cas, la synchro donne des différences avec nos documents, qui eux sont parfaitement justes.

    Nous avons testé les mêmes documents chez nous, sur Ciel, sur Sage : tout le monde calcule de la même façon, sauf Prestashop !

    Bref, pour nous c’est vraiment un regret d’avoir commencé avec cette plateforme.

    Heureusement nous avançons sur des développements pour d’autres frameworks et sur un toolkit basé sur notre techno qui pourra permettre de créer un site e-commerce sur des bases saines.

    Reste cependant que nous avons quand même plusieurs dizaines de boutiques qui tournent avec notre module, que nous sommes en train de faire évoluer en 1.5.

    D’un point de vue général, mon avis est que Prestashop fait fausse route en jouant cet espèce de faux open-source, ou vous téléchargez un framework qui ne vous permet rien, sauf à acheter des modules payant, qui amènent très vite la facture vers les 1000€ (VAD, Plugins postaux).

    Rappellons tout de même qu’avec Prestashop de base, on ne peut rien exporter du tout, même pas ses ventes pour calculer sa TVA (module payant disponible sur la marketplace).

    Contrairement à un vrai système open source comme WordPress, Prestashop refuse absolument le concept de modules gratuits (j’en sais quelque chose).

    Editeur SaaS, je ne vais pas me faire le chantre de l’open source, mais bon, nous au moins, on affiche les tarifs.

    En tout cas, vous pouvez me croire, on fait preuve d’une vraie abnégation pour proposer un outil solide en complément de Prestashop.

    Bref, un commentaire avec un peu d’humeur, comme le billet à l’origine 🙂

    1. Bonjour,

      Merci d’avoir pris le temps de faire un retour, j’ai aussi du inter-connecter Prestashop et WinBIZ… je me suis trouvé dans le même cas de figure au niveau de la gestion des arrondis, des décalages dans les documents commerciaux et des problèmes liés aux arrondis. Les systèmes de calculation ne sont pas forcément similaires… du coup on doit presque parfois faire un peu de « cheat ».

      Après c’est vrai que… le tarif grimpe vite pour faire quelque chose de bien ficelé sous Prestashop… mais même si on lance une boutique avec 3 fois rien… tout ce qui entoure le e-commerce est assez cher en général… ce qui explique aussi le taux de mortalité élevé des boutiques onlines.

      Bonne chance pour la compatibilité vers Prestashop 1.5 😉 (surtout avec en plus le multi-boutiques)

  3. Bon,on peut quand même exporter de la base à partir de requêtes , mais c’est un peu « bricolage ».
    Il existe un module de synchro avec dolibarr (erp libre) mais le prix est un peu prohibitif à mon gout.
    L’ambiguïté de Prestashop c’est bien sur son côté pseudo gratuit . Je pense que beaucoup de e commerçants préfèreraient payer une somme raisonnable pour avoir une solution vraiment complète au lieu d’être le plus souvent obligés de « bricoler » pour gérer leur boutique.

    1. A mon humble avis, Prestashop/Magento, ça va faire exactement comme Dotclear/Wordpress à l’époque…

      Pourtant Dieu sait si j’ai soutenu Dotclear à l’époque 🙁

      Mais à un moment, cliquer sur des flèches avec un reload de toute l’interface pour reordonner des listes…….

    2. dolibarr fonctionne bien le connecteur commercialisé actuellement par Tiaris pour ce système est bien mais c’est vrai qu’il est chère sans compter les mises à jour, à ce jour sur la version 0.9.1.5 il existe des bugs qui ne sont toujours pas corrigé par le créateur, le fait d’avoir le monopole sur ce module lui permet de faire payer cher les mises à jour et ça par les temps qui courent ce n’est pas terrible surtout pour pérenniser une entreprise. Bref nous travaillons avec dolibarr et franchement il est simple à utiliser facile à installer pas mal du côté compta, on peut l’utiliser en ligne pas besoin de Saas ou de pc et ça c’est top, il ne manque plus qu’un connecteur débuggé à un tarif plus mesuré et surtout aux mises à jours régulières et peut onéreuses. Surtout quand on sait que prestashop sort une version améliorée tous les deux mois.

      1. Hello,

        Merci pour le retour d’info sur Dolibarr, j’avais regardé cela à l’époque. Actuellement avec les clients suisses qui font du e-commerce on travaille essentiellement avec WinBIZ.

        Comme tu le dis, souvent cela à un coût… car le problème c’est qu’il faut entretenir le connecteur et s’assurer que l’échange de données se passe toujours bien entre les deux systèmes.

        Souvent l’un des 2 fait une mise à jour et tout à coup le connecteur est ensuite en « rade » et il faut l’adapter à nouveau… Il faut ajouter à cela encore la personnalisation du connecteur qui est parfois nécessaire pour certains clients, de manière à mieux gérer le transfert / récupération du flux d’informations.

        Ce qui est important c’est vraiment d’avoir une personne qui connaisse bien les 2 systèmes (Prestashop & l’ERP), pour proposer une mise oeuvre adaptée et qui puisse durer sur le long terme.

        Merci pour ta visite !

  4. Bonjour,

    Sur la remarque de Webbax sur une intégration d’un pseudo ERP minimaliste directement dans Prestashop c’est presque impoossible car personne ne trouvera jamais son compte dedans.
    Synchroniser un ERP à Prestashop c’est une bonne idée sauf que dans la jungle des ERP c’est difficile de trouver celui qui convient aux attentes des commerçants et surtout prendre en main un ERP c’est pas de la tarte.
    Prestashop est loin d’être parfait, mais le monde de l’ERP est tellement complexe que je serait presque partisan de créer des modules intégrer à Prestashop pour chaque éléments disponible dans un ERP afin de laisser le choix au client et de lui permettre de s’adapter à l’évolution de son business.
    Mais comme il est préciser .. un ERP est une vrai application complète et aussi complexe que CMS ecommerce donc la mise en oeuvre d’une solution universelle n’est pas encore pour demain.

  5. Bonjour,
    Aujourd’hui il existe une solution permettant de tout gérer en gestion commercial, il s’agit d’un ERP nommé CODIAL qui permet de créer les articles dans l’ERP et de les synchroniser sur le site, d’envoyer les stocks, de récupérer les commandes, de faire toute la logistique avec envoi de mail automatique, et de renvoyer les états de commande sur le site ainsi que les factures émises par la gestion commerciale.
    Le tout fait sur une interface simple d’utilisation et compatible aujourd’hui avec beaucoup de type de boutique différente (ex : Medialibs, PRESTASHOP, MAGENTO …, vous pouvez voir une démo du logiciel directement sur le site de l’éditeur :
    http://www.codial.fr/module/module-logiciel-e-commerce
    Donc la solution existe déjà.

    N’hésitez pas à me contacter pour plus d’info

    Bonne journée à tous

  6. Tout le monde souligne ici les faiblesses de Prestashop. Globalement, je milite pour la séparation des outils et je mise sur des standards d’interopérabilité. L’une des solutions de l’intégration de Prestashop dans un SI reste les services web. Dans tous les domaines, les décideurs vont dans ce sens et croyez mon expérience. Perso, je pousse cette techno, mais je ne sens pas d’engouement: je dispose d’API en java, en C# et même en macro Excel/vba. J’ai réussi à développer aujourd’hui une plateforme extensible pour réaliser toutes les opérations CRUD, Import/export/synch avec Prestashop 1.5. Vous parlez ici d’ERP. Moi je pousse la réflexion plus loin en pensant aussi au Business intelligence, au data mining. L’année 2013 sera riche!

  7. Bonjour,

    Pour aller dans le sens contre de l’article, il existe bel et bien aujourd’hui un ERP pour Prestashop : il s’agit de la solution de gestion e-commerce OpenSi.

    C’est un véritable ERP dédié à Prestashop, le module est par ailleurs intégré dans le coeur de Prestashop.

    La solution permet possèdent de nombreuses fonctionnalités de gestion, parmi elles :
    – Validation et préparation des commandes (synchronisation site e-commerce)
    – Gestion des expéditions
    – Gestion du drop shipping (livraison direct fournisseur-client)
    – Gestion du réapprovisionnement (manuel ou automatisé)
    – Gestion de la comptabilité
    – Intégration des flux transporteurs (n° tracking colis)
    – Gestion multi boutiques
    – Suivi des stocks (multi dépôts, inventaire, transfert de stock…)
    – Utilisation de la douchette code barre
    – …

    Pour ceux que ça intéresse, il y a également une version de test sur le site dédié à la solution.

    1. Le souci avec OpenSi c’est que l’on n’est pas indépendant. Il faut souscrire un service en plus. A titre d’utilisateur, effectivement, ce serait un ERP inclus dans prestashop avec des modules à activer ou non selon les besoins.

      1. Je préfère cette optique, actuellement j’ai encore jamais vu un système de « sychronisation simple » avec un ERP.
        Il y’a toujours la possibilité d’export des commandes CSV + Import, mais une sychro. générale… les cas où cela fonctionne bien sont trop rares.
        Bien sûr, je parle ici aussi des PME… pour les gros groupes avec des équipes de développeurs en interne c’est pas un problème.

    1. Bonjour,

      Il faudra que je teste votre système d’ERP pour Prestashop… mais la page d’accès démo sur votre site est actuellement inaccessible.

      A bientôt !

  8. Bonjour Webbax,

    n’hésitez pas à nous envoyer un email nous vous ouvrirons un accès démo dans la foulée 🙂
    D’ailleurs nous pouvons ouvrir un accès démo à tous ceux qui le souhaitent. Il suffit d’en faire la demande par mail ou formulaire de contact.

    Bien cordialement,

    illicopresta

  9. Bonjour à tous

    Mon site tourne avec prestashop 1.5 je travaille actuellement avec gestion commerciale Sage(apinegoce) et EBP pour la compta un vrai casse tête…….
    je cherche un programme de gestion et comptabilité open source si possible qui ne soit pas en ligne avec lequel je puisse synchroniser mes données Prestashop
    Quelqu un peut il me conseiller ?

    Ph WEIBEL

    1. Bonjour,

      Difficile de trouver un logiciel « offline » qui soit « open-source » et complètement synchro avec Prestashop… Il y’a là de véritable contraintes, il faut voir quel est le but précisément… quelles sont les informations à récupérer etc… afin de choisir le bon système.

      Dans ce que j’ai vu actuellement, il n’y a pas de grosses révolutions, dans la plupart des cas on exporte des fichiers qu’on importe dans l’autre système (comme avec WinBIZ pour la Suisse).

      Après pour la France on retrouve des modules pour Sage, Ebp, Ciel etc… mais ce sont des modules qui permettent de récupérer les informations essentielles et ne visent pas une sychronisation complète.

      Pour espérer un outil de ce genre de haute qualité, il faudra un jour qu’un ERP propose un support natif Prestashop, incluant toutes les fonctionnalités proposées par Prestashop en standard… et ça… à mon sens ça n’est pas prêt d’arriver.

      Voilà ma constatation 😉

  10. Je rejoins Webbax, on peut synchroniser les informations essentielles des produits et des commandes. Par contre chaque outil à ses spécificités propres, ce qui induit une structure de données propres et il n’est parfois pas possible de tout envoyer.

    Un exemple concret, prenons les grilles tarifaires sur EBP Gestion commerciale Openline (j’aurais pu prendre le même exemple avec Sage Ligne 100).
    Sur ces outils, on a des grilles bien plus complexe que ce que sais faire Prestashop : grille de prix par catégorie de produit avec exceptions et cumul de remise.
    Prestashop ne sait pas gérer des exceptions ni des cumuls de remise.
    La solution dans ce cas ? Recalculer pour chaque client et chaque produit les prix pour les injecter dans Prestashop.

    Ca marche sur le papier, mais sur le papier seulement.
    Il ne faut ni avoir beaucoup de client, ni beaucoup de produit, sinon Prestashop ne tient pas la charge.

    Mais le fond du problème n’est pas là.
    Si vous laisser faire la gestion aux EBP, Sage, Ciel, etc … et le webmarketing à Prestashop tout va bien.

    Si vous voulez un ERP natif dans Prestashop, ce n’est pas le cas.
    Il faut envisager des solutions opensource (ex: Odoo) ou propriétaire (ex : Octave), mais les budgets ne sont plus les mêmes !

    1. Bonjour,

      Les synchronisations peuvent parfois faciliter la gestion et l’échange de données, mais il faut savoir aussi déterminer certaines limites. Je vois des très grosses entreprises s’aventurer dans des mises en place complexe et laborieuses et finalement le client qui se trouve complètement perdu dans des transferts trop complexes.

      Les outils ont effectivement des comportements différents et des fonctionnalités plus ou moins développées, il est difficile de tout rabattre au même niveau… Le système de calculation peut-être aussi différent, TVA calculée par ligne ou par montant global, gestion d’arrondi avec un niveau de précision différent etc…

      Pour la Suisse nous faisons fonctionner Prestashop avec WinBIZ, certes les possibilités sont encore limitées, mais pour la gestion comptable cela fait déjà une grosse part du travail.

      Merci pour votre retour d’expérience !

  11. Bonjour,

    Et aujourd’hui on en est ou ?

    Est ce que le sujet « Ce qu’il manque à Prestashop » est toujours d’actualité pour l’ERP ou exit-il des solutions ?

    Est ce que l’excellent Webbax pourrait nous remettre ce sujet à jour 🙂

    1. Hello,

      En fait je pense que les outils doivent faire des partenariats solides entre eux pour qu’il puisse y’avoir un bon échange entre les données. Actuellement on trouve un peu des modules et des synchronisations pour tous les systèmes de gestion, mais il y’a encore beaucoup à faire.

      Chaque outil fait quelque chose « très bien » et à besoin d’un système complémentaire pour être « au top »… le point sensible c’est surtout que chaque outil ne veut pas forcément s’investir pour faire des passerelles vers les autres… Et oui pourquoi ? Parce que cela ne leur apporte pas forcément plus de popularité et ne leur faire pas vendre plus (c’est un cercle vicieux).

      A méditer encore en 2018 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *