Mais il est tout petit rikiki !

Mais c’est ridiculement petit… ! Voilà ce qu’on dit (dans certains cas…ah ah bah on peut rire un peu c’est vendredi). Mais on dit aussi ça surtout en e-commerce quand on reçoit une commande et quand on ouvre le carton…. mais c’est… ridiculement petit !



Un cas vécu déjà de multiples fois

Voilà un scénario assez classique, je décide de commander un produit en ligne, il semble super… les images sont belles, le prix très attractif… la boutique est bien faite… bref en pleine confiance. Pourtant, ensuite une fois la commande reçue et le carton ouvert… c’est l’étonnement. Pourquoi ? Parce que le produit est plus petit que ce que je m’étais imaginé et oui… aucun risque ça ne sera jamais l’inverse… l’article est toujours plus petit.

Le marchand : c’est pas de ma faute….
En fait c’est quand même de sa faute oui, parce qu’il a tout simplement négligé le manque d’informations sur la fiche produit, car par exemple les informations concernant les dimension du produit peuvent être ajoutés dans les caractéristiques du produit de votre boutique Prestashop, ainsi vous avez une fiche technique qui permet de mieux comprendre les dimensions de l’objet et en plus vous améliorez votre référencement naturel.

Comment aider le client ?
A mon sens il y a deux pistes, la première consiste à donner de l’information textuelle idéalement, la largeur, hauteur, profondeur du produit…. (oui c’est chiant, mais au moins, pas de surprises pour le client). La seconde demande encore plus de travail, mais permet encore mieux de juger la grandeur du produit sans même devoir se faire une image mentale des dimensions où de devoir se dire… heuuu 40 cm ça fait quelle taille à peu près…

Aider le client par l’image
Voilà un très bon exemple de situation, dans le cas présent si on vend par exemple des meubles ce genre de schéma peut aider le client à mieux jauger la hauteur du produit. Idéalement, il faudrait donc mettre votre produit en condition dans une image prédéfinie… c’est sûr que c’est du travail, mais c’est toujours un gros plus (on voit bien la différence sur les boutiques des marchands qui peuvent le faire et les autres qui semblent du coup bien fades).

On peut imaginer aussi la mise en scène avec un mannequin et des dimensions directement sur l’image.

Pensez aussi à la possibilité de mesure grâce à la bouteille de Coca… débile ? Non pas tant que ça, la représentation d’une bouteille de coca à côté de votre produit, peut permettre à l’acheteur d’évaluer immédiatement la taille de ce qu’il va acheter, car la taille d’une bouteille de Coca est encrée dans nos têtes… on capte de suite (non ? bon sortez de chez vous un  peu… rhooo).

Est-ce que moi je dois faire ça sur ma boutique ?

Pour ce qui est de la taille du produit, je pense que oui il est important de l’indiquer dans la fiche technique… parce que ça étoffe le produit et que ça peut-être toujours utile. Pour les images c’est différent, il faut voir vraiment le contexte de votre business, si la taille de vos produits peuvent prêter à confusion et engendrer des déceptions ou réclamations, oui c’est ça peut-être intéressant. Je pense que cela est surtout très utile quand il s’agit d’un article non-standardisé au niveau de sa taille.

Bilan

Vous avez vu de quoi on parle ? Ça fait peur hein ? Il y’a quelques années en arrière… franchement je me serais même pas posé la question… bien sûr on rentre dans le détail de certaines choses précises, mais pourtant rien n’est à laisser au hasard. Quand j’arrive à ce niveau de réflexion, vous pouvez comprendre pourquoi ça me fait marrer quand je vois des demande urgente en e-commerce, du style « migration pour demain, on ne peut pas perdre 1 jour avant l’ouverture… » etc.. en e-commerce le processus est très long pour arriver à un résultat de haut niveau et je dois avouer que plus j’avance dans le milieu, plus j’en prends conscience…. Bon allez, motivez-vous à écrire les tailles de vos produits !

3 commentaires sur “Mais il est tout petit rikiki !”

  1. Salut, chose marrante, un ami voulait acheter un sac de sport, malheureusement il n’avait aucunes information concernant les dimension du dit sac … Achat avorté tout simplement.
    Les ecommerçants n’imagine jamais l’ensemble du travail à produire et surtout pensent souvent que nous, prestataires, cherchons à sur évaluer nos devis. Après 15 ans dans le ecommerce je crois aborder sereinement un nouveau projet et pourtant je perds avec plaisir certains contrats car on sait d’avance que le projet est bancale.

    1. Hello, vraiment oui la plupart des marchands ne voient pas la vision globale du travail, du coup j’ai la même sensation… trop souvent on se dirige vers un projet bancal. Ce n’est pas pour « dénigrer » les compétences, mais c’est peut-être aussi la faute à internet qui a fait souvent refléter qu’on peut tirer son épingle du jeu avec 3 fois rien (argent / travail) … mais on est plus dans les années 2000 tout a bien changé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *